24567

Réponses

  • 76man76man Membre
    Lysdanslavallee a écrit:
    76man a écrit:
    Pour en revenir à la qualification des professeurs, rien que cette année j'ai 3 professeurs qui font partie du groupe Hugo (dont une disciple d'Anne Ubersfeld) .
    Grand Dieu ! (après avoir ingurgité du Ubersfeld pendant un an, je ne peux que réverer secrètement ceux qui peuvent prouver qu'elle existe bel et bien:P). Florence Naugrette peut-être ?
    Tout à fait, il s'agit bien de Florence Naugrette, ce qui prouve donc qu'Anne Ubersfeld n'est pas l'invention d'un groupuscule d'universitaires :P Pour les autres, ce sont Sylvain Ledda (spécialiste de Musset qui a écrit un article sur Lucrèce Borgia qu'il a mis en scène, et qui multiplie actuellement les textes critiques) et Françoise Court-Pérez (spécialiste de Gautier).
  • ComateenComateen Modérateur
    libelul a écrit:
    Bonjour,
    J'aimerai savoir si certains d'entre vous ont suivi la filière lettres classiques. J'ai remarqué qu'était surtout traitée la filière lettres modernes.

    Connaissez vous les principales différences (hormis classique/moderne :p )!!! différence de débouchés, vocation par exemple.

    Perso, mes auteurs préférés sont Diderot, Kafka, G. Sand, O. Wilde... donc mes lectures sont assez variées.
    D'autre part, je ne sais pas encore dans quoi j'aimerai travailler. Je sais seulement que je ne veux pas être enseignante (ou alors à l'université), j'aime lire et j'aime étudier les langues étrangères.

    Volà, quelqun a t il le même profil que moi?

    Merci de me faire partager votre expérience!!!
    Je suis en lettres modernes, et non en classiques, mais j'ai des amis en classiques et les enseignements sont surtout axés sur le latin et le grec (ce qui est normal me diras-tu); il y a des cours de version, de thèmes, de littérature pour les deux disciplines. Ensuite tu peux avoir de la linguistique grecque et latine, mais tout dépend des facs. Tu as aussi de la littérature française (je viens de regarder sur le livret de ma fac, et en L1, il y a 3h de litté française par semaine pour les LC).
    La principale différence avec les lettres modernes, c'est que la filière les lettres classiques ne propose pas de cours de litté comparée ;).

    Pour ce qui est des débouchés, ils sont à peu près égaux à ceux des LM, donc bien sûr, l'enseignement y occupe une place importante. Mais tu peux aussi être bibliothécaire, documentaliste, travailler dans l'édition, le patrimoine, etc.
  • 76man a écrit:
    Tout à fait, il s'agit bien de Florence Naugrette,
    J'ai eu l'occasion de la voir promouvoir son dernier ouvrage sur le théâtre : posée, claire, efficace. Il n'y avait guère que des étudiants dans l'auditoire, et sa présentation a été très pédagogique. En revanche Ubersfeld est beaucoup plus rébarbative à la lecture, je trouve, même si son apport est considérable (en tout cas en ce qui concerne le drame romantique).
  • 76man76man Membre
    Lysdanslavallee a écrit:
    76man a écrit:
    Tout à fait, il s'agit bien de Florence Naugrette,
    J'ai eu l'occasion de la voir promouvoir son dernier ouvrage sur le théâtre : posée, claire, efficace. Il n'y avait guère que des étudiants dans l'auditoire, et sa présentation a été très pédagogique. En revanche Ubersfeld est beaucoup plus rébarbative à la lecture, je trouve, même si son apport est considérable (en tout cas en ce qui concerne le drame romantique).
    J'ai assisté à une conférence avec Philippe Tesson et Florence Naugrette, et la pauvre faisait pâle figure à côté de Tesson, qui lui parlait d'œuvres romantiques allemandes qu'elle ne connaissait pas :P Si je ne m'abuse, son dernier ouvrage est une Anthologie du théâtre au XIXe s., aux éditions de "L'Avant-scène théâtre"; si c'est le cas, c'est en coopération avec S. Ledda, mon prof de littérature et arts, et M.Bouchardon, ma prof de genres littéraires.
    Pour A.Ubersfeld, son apport est en effet considérable, surtout sur le drame romantique, et notamment hugolien. Mais je suis d'accord sur le fait que certains de ses essais soient rébarbatifs, surtout ceux traitant de la sémiotique appliquée au théâtre.
  • Bonsoir,

    Quand il y a hésitation entre deux cursus, je pense que le meilleur conseil à donner est :

    1) de s'inscrire dans celui des deux cursus qui permet de basculer automatiquement dans l'autre, si on veut se réorienter : après une année de Lettres classiques, vous pourrez rejoindre sans difficultés la Licence de Lettres modernes, mais l'inverse n'est pas possible.

    2) de regarder s'il n'existe pas, quelque part, une formation pluridisciplinaire qui concilie les deux cursus souhaités. En l'occurrence, je vous signale l'existence de la Licence Humanités à Nanterre, qui comporte deux parcours : le parcours général Humanités et le parcours spécifique Humanités classiques (qui remplace l'ancienne Licence de Lettres classiques).

    Chr. Bréchet
    Directeur de la Licence Humanités
    Directeur du Département de Grec de Nanterre
  • Bonjour à tous ,


    Alors voila comme indiqué dans le titre de ce topic je n'arrive toujours pas et ce , depuis des mois à choisir entre lettres classiques et lettres modernes ... C'est un vrai dilemme et qui plus est qui me stresse enormément ...
    Mon entourage me dit qu'avec l'une ou l'autre, j'aurai un bagage culturel important à la sortie de la licence mais ça s'arrete la .Aucun proche ne me fait plus pencher pour l'un ou pour l'autre .

    Alors si vous aviez la gentillesse de me donner des infos qui puissent me faire pencher plus pour une licence qu'une autre , je vous en serez trés reconnaissant ...

    Merci par avance .

    PS: je souhaiterais pas la suite exercer un metier dans le monde du livre ( mais trés bouché !!) ou dans le domaine de la culture et du patrimoine . Le metier de prof pourrait eventuellement m'attirer aussi
  • C'est typiquement le genre de sujet propre à rameuter les petits taquins.

    Me voilà.

    En toute objectivité (...), optez pour les Lettres classiques. Certes vous dira-t-on qu'elles sont condamnées à mort, d'une part par le gouvernement (mon ami le Président n'a-t-il pas dit que l'État n'avait pas vocation à financer des filières "qui mène[raie]nt au chômage"), d'autre part par les Lettres modernes elles-mêmes.

    Mais si tout le monde suivait ces recommandations, plus personne ne s'engagerait sur la voie des humanités classiques - par pur carriérisme ou "modernisme" -, et de fait, sans étudiant, celles-ci disparaîtraient.
    Faisons de l'histoire-fiction. Si les Lettres classiques disparaissent, ce sont à terme les Lettres modernes qui s'effondrent. Les Lettres classiques sont les abeilles de la littérature. Que vaudrait un Moderne sans Latin ni Grec pour expliquer Baudelaire et Mallarmé ? Par ailleurs, la création pure, c'est un mythe répandu par la modernité ; il n'existe qu'une création, la création inspirée. Et il faut donc bien comprendre les enjeux de l'Antiquité et leur modernité. L'écart qui existe entre notre monde et celui des Anciens est tel qu'il produit toujours un émerveillement : les textes classiques valent dès lors comme "réservoir du nouveau". Alors faites-les vivre. Le dynamisme des humanités à SciencesPo l'atteste !
  • ComateenComateen Modérateur
    Richard, as-tu de bons résultats en latin et/ou en grec ? C'est le principal critère qui te permettra de te décider. Arrivé en LC, tu auras tout de suite des versions à faire, des cours de grammaire assez poussés, et il importe d'avoir un bon niveau dès le départ.

    L'avantage des LM, c'est que tu y étudies toutes les périodes de la littérature (y compris les textes de l'antiquité), tu fais de la litté comparée, et tu peux aussi faire du latin (en option ou alors en cours obligatoire, tout dépend des facs). Tu étudies bien sûr la littérature de façon globale en lettres classiques, mais l'accent est quand même surtout mis sur les humanités ;)
  • Bien comateen normalement ce que tu dis est vrai , bien sur . Cependant à la Fac du mirail ou je vais aller , il propose de débuter à la fois le latin et le grec .Alors je sais cela va signifier également enormément de travail perso mais ce n'est pas vraiment celka qui me dérange car ce sera aussi le cas en LM.... personne d'autre ?
  • ComateenComateen Modérateur
    richard15310 a écrit:
    Bien comateen normalement ce que tu dis est vrai , bien sur . Cependant à la Fac du mirail ou je vais aller , il propose de débuter à la fois le latin et le grec .Alors je sais cela va signifier également enormément de travail perso mais ce n'est pas vraiment celka qui me dérange car ce sera aussi le cas en LM....
    C'est sûr, mais la plupart des étudiants qui vont en LC ont déjà quelques années de latin et/ou de grec derrière eux...Donc après, il faut voir si cela t'intéresse et si tu ne préfères pas faire moins de langue "pure" et plus de littérature, non pas qu'il n'y en ait pas en LC mais disons qu'il ne faut sans doute pas être rebuté par la grammaire, qui est quand même importante.
  • oui comaeen , j'ai fait 3 ans de latin ... en fait jusqu'en seconde et aprés j'ai arreté parce que j'avais trop d'options . Cependant je n'ai jamais fait de grec ....
  • ComateenComateen Modérateur
    Ah d'accord ;) dans ce cas ça ne devrait pas trop te poser de problème, puisque tu peux de toute façon commencer le grec.
    Mais que préfères-tu, quels sont tes goûts personnels ? C'est surtout ça qu'il faut te demander.
  • "Mais que préfères-tu, quels sont tes goûts personnels ? C'est surtout ça qu'il faut te demander."

    Bien tout ce qui touche à la littérature , la'art et le cinéma me passionnent
    ...
  • ComateenComateen Modérateur
    Oui, d'accord, mais parmi les auteurs, les matières, les époques...?
  • 76man76man Membre
    richard15310 a écrit:
    "Mais que préfères-tu, quels sont tes goûts personnels ? C'est surtout ça qu'il faut te demander."

    Bien tout ce qui touche à la littérature , l'art et le cinéma me passionnent
    ...
    Oui enfin, je dirais qu'il y a un monde entre Ciceron - Homère et Voltaire-Sartre. Pour le cinéma, il est peut-être présent en LM (comme chez moi à Rouen), tout comme l'art (peinture, sculpture, musique...). L'Antiquité est un monde à part.
  • Les lettres modernes et les lettres classiques sont des parcours relativement distincts: le premier est axé sur la littérature, le second sur la langue (latin, grec ancien), le premier couvre la période XII-XXIe siècle, le second l'Antiquité (vous savez, cette époque où les gens ne savaient pas encore écrire, et roulaient des parchemins dans la boue en fait de poésie*). Ce ne sont pas de minces différences.

    * Attention, second degré. **
    ** Prudence, note mesquine.
  • Comateen a écrit:
    Oui, d'accord, mais parmi les auteurs, les matières, les époques...?
    Ben pour les matieres , je te dit j'aime la littérature la philo , le latin ... les auteurs c'est vrai que les anciens auteurs m'interressent un peu plus que les récents .
  • ComateenComateen Modérateur
    Mais anciens à partir de quand ? :p
  • Goldmund a écrit:
    Les lettres modernes et les lettres classiques sont des parcours relativement distincts: le premier est axé sur la littérature, le second sur la langue (latin, grec ancien), le premier couvre la période XII-XXIe siècle, le second l'Antiquité (vous savez, cette époque où les gens ne savaient pas encore écrire, et roulaient des parchemins dans la boue en fait de poésie*). Ce ne sont pas de minces différences.

    * Attention, second degré. **
    ** Prudence, note mesquine.
    Merci goldmund de ce commentaire . C'est vrai que comme je l'ai dit je pense qu'étudier les anciens me plairais .Ce parce que je pense qu'etudier le passé c'est comprendre le présent. Aprés l'antiquité va t'elle me passionner ? ( je n'en suis pas sur voila tout ) .
  • ComateenComateen Modérateur
    D'accord, mais tu étudieras aussi le passé en faisant LM ;)
    La grande différence, c'est que tu n'étudieras pas de litté étrangère en allant en LC.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.