Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,
Voilà, j'ai cherché ce que signifie exactement la "mise en abyme" dans un texte mais mes recherches n'ont abouti à rien d'intéressant. Je dois étudier pour le bac l'Impromptu de Versailles de Molière. Je sais que la mise en abyme vient de la situation d'énonciation particulière :
La pièce met en scène Molière et sa troupe en train de répéter un pièce qu'ils devront jouer devant le roi.
La mise en abyme a-t-elle un lien avec Le théâtre dans le théâtre ?

Merci d'avance si vous pouvez m'aider.
Lysidas
Mots clés :

Réponses

  • Je n'ai pas étudié cette pièce mais je te suggère d'aller voir ici (la réponse à ta question s'y trouve).
  • Merci Polo ! J'ai en effet trouvé ma réponse !
    Je regarderai mieux la prochaine fois =D
  • Je cherche des pièces avec "du théâtre dans le théâtre" ; j'ai déjà : L'illusion comique, La vie est un songe, Hamlet, Songe d'une nuit d'été, Acteurs de bonne foi, 6 personnages en quête d'auteur, Nous, les héros, Impromptu de Versailles
    Pouvez-vous me communiquer vos autres idées ?

    et par extension, si vous avez des idées sur "le cinéma dans le cinéma", genre La nuit américaine de Truffaut ? doit y avoir des Woody Allen qui traite du cinéma aussi non ?

    et aussi : la peinture dans la peinture, ou le peintre dans la peinture.
    J'ai pensé aux Ménines de Vélasquez, et il doit y en avoir des millions d'autres.
    merci à tous de vos contributions, cela me permettra d'être un peu plus complète !
  • En peinture, il y a aussi Courbet, L"Atelier du peintre": Courbet a expliqué que cet ouvrage résumait en quelque sorte sa carrière, à droite les gens qui le comprennent, le soutiennent (on y reconnaît Baudelaire, Bruyas), et à gauche la diversité de l’humanité. Le peintre est au centre, entouré de modèles (une femme nue, ? allégorie de la Vérité ? se tient derrière lui), et il peint un paysage. La notion de réalisme, d’observation, de peinture « sur le motif » est transgressée de façon grandiose. Des interprétations diverses ont été proposées pour identifier chaque personnage, ce qui montre bien que la signification de ce tableau est loin d’être évidente.

    Tu peux voir le tableau en allant sur Google Images.
  • KaynKayn Membre
    Bonjour,

    Je passe prochainement mon BAC de français ; J'ai donc commencé (un peu) à réviser.

    Je révise pour l'instant la séquence sur le théâtre (texte et représentation) et j'ai plusieurs questions vis à vis de cette séquence.

    Je sais que l'un des principes fondamentales de la représentation théâtrale est sa vraisemblance, le fait que le spectateur croit à la réalité de ce qui est représenté devant lui (Je crois que l'on parle d'illusion théâtre, je me trompe ?).
    Par contre, nous avons étudiés en classe, L'Illusion Comique de Corneille. C'est une pièce particulière puisqu'il se joue une pièce dans une autre. (En effet, dans le livre, Pridamant pense vraiment que se déroule sous ses yeux le récit des aventures de son fils, alors que Alcandre ne lui montre en réalité l'un des représentations dans laquelle joue son fils). Dans le livre, Corneille cherche à nous faire admettre que la pièce de théâtre que joue Clindor représente vraiment la réalité (Admettre une fiction pour vraie et réelle).

    Malheureusement, ma professeur ne m'as pas beaucoup renseigné vis à vis de ça ; Je crois que l'on parle de "théâtre dans le théâtre" ou de "mise en abime du théâtre", il s'agit bien de ça ?

    Une autre question : Connaissez vous d'autre pièce qui utilise ce même procédé, le "théâtre dans le théâtre" ?

    Voilà, merci d'avance.
  • AlmaAlma Membre
    Bonjour Kayn,

    tout d'abord, le procédé de la mise en abyme est un procédé artistique consistant à représenter une oeuvre dans une oeuvre. Il existe au théâtre, mais également dans le roman, la peinture, le cinéma...
    Comme tu l'as compris, il permet de représenter l'activité artistique au sein même de l'oeuvre. Le processus d'écriture, de peinture, ou de mise en scène est exhibé au sein de l'oeuvre. Le tableau intitulé L'atelier du peintre de Courbet constitue un modèle très intéressant: il représente l'artiste dans la pratique de son art, comme une "Allégorie Réelle déterminant une phase de sept années de a vie artistique (et morale)".
    Dans l'Illusion comique, Corneille emploie le procédé de la mise en abyme (théâtre dans le théâtre), qui devient un élément dramatique essentiel de la pièce, dans la mesure où elle permet un remarquable retournement de situation.
    Tu as raison lorsque tu dis que la vraisemblance est l'un des aspect essentiel de l'oeuvre théâtre (ou romanesque d'ailleurs): elle permet au spectateur de croire aux faits représentés et de s'identifier aux personnages. Le dramaturge cherche à produire un "effet de réel", qui constitue le fondement de la tragédie classique (la règle des trois unités est notamment garante de la vraisemblance).
    Or la mise en abyme constitue justement une remise en question de l'illusion dramatique, dans la mesure où elle rappelle au spectateur le caractère fictif de la pièce. Elle contribue à démystifier les procédés artistiques, en mettant en scène le processus de la création.
    Six personnages en quête d'auteur, de Luigi Pirandello, constitue un très bon exemple de la mise en abyme au théâtre au 20ème siècle. Les personnages de la pièce jouent le rôle d'acteurs qui remettent en question les conventions théâtrales... Les répétitions de la troupes sont, en même temps, la représentation théâtrale à laquelle assiste le spectateur.
    La mise en abyme permet de solliciter l'esprit critique du spectateur, et l'amène à réfléchir sur la nature même du théâtre. Elle s'oppose donc à la théorie aristotélicienne (fondée sur la vraisemblance et l'identification), qui cherche à produire une illusion du réel.
    Il me semble important que tu t'interroges sur le fonctionnement de l'illusion théâtre et ses effets sur le spectateur à travers la question de la mise en abyme. J'espère avoir pu t'aider... bon courage pour tes révisions!
  • KaynKayn Membre
    D'accord.
    Merci beaucoup pour ton aide Alma ;-)

    Je n'aurais sans doute pas pu faire le lien avec L'atelier du peintre de Courbet seul. Ta réponse me permet d'avoir une idée claire et précise de ce procédé artistique et aussi de pouvoir l'illustrer à l'aide d'exemples.

    Encore merci.
  • Pièce qui utilise la mise en abime ; SIX PERSONNAGES EN QUETE D AUTEUR de Pirandello (traduction française de Benjamin Crémieux) Bon courage !
  • 1re Bonjour à tous !

    J'ai à faire une dissertation sur la mise en abyme.

    J'ai déjà mon plan et mes différentes sous-parties dont les arguments et la plupart des exemples ! A vrai dire, il ne m'en manque plus qu'un pour boucler ma dissertation.

    J'aimerais solliciter votre aide ou plutôt vos connaissances pour savoir quel exemple pourrait illustrer cet argument :
    - la mise en abyme permet d'exhiber les principes mêmes de la théâtralité.

    Merci de votre aide en tout cas !
  • Sujet ? Bonjour
    Voila jai un plan pour ma dissertation mais jarrive pas a trouver des exemples pouvez vous ma'ider s'il vous plaii.

    Donc I : Dispositif scenique: situation destabilisante pour spectateur reel
    a: frontiere/ salle brouillée . Ex : ?
    b: Detachement, difficulté a plonger dans l'histoire. Ex:?
    c: que regarder ? Ex:?

    II:Liens privilieges: spectateur reel/spectateur personnage
    a: complicité . Ex:?
    b:Identification . Ex:?
    c: Spectre reel.Ex:?

    III: Changement de registres
    a: plaisir du a la surprise.ex:?
    b: plaisir du au fait qu'on retrouve la vie
    c:ascenseur emotionnel

    Est ce que vous trouver que l'ordre de mon plan est judicieux sachant que mon sujet ces les effetes sur le spect reel dans la myse en abyme.
    Voila merci beaucoup Est ce que quelqu'un peut m'aider s'il vous plait.
  • ExquizExquiz Membre
    Bonjour, je dois étudier des textes concernant le théâtre je dois trouver si il y a des mises en abime dans chacun des textes. Cependant j'ai un doute sur deux extraits de texte: l'un Marcel Proust, A l'ombre des jeunes filles en fleurs Le narrateur va pour la premiére fois au théâtre où la célébre Berma jour le rôle de Phédre dans la piéce de Racine, l'autre Jean Girraudoux, L'impromptu de Paris Un metteur en scéne et sa troupe de comédiens répétent au théatre. Une discussion s'engage avec un visiteur.

    Merci de me répondre
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.