Salut, j'aimerais avoir des conseils pour écrire un livre en particuliers une histoire fantastique, j'ai une grande imagination dans ce domaine mais je ne sais comment commencer.
Si vous avez des idées pour m'aider a débuter le métier d'écrivain n'hésiter pas car j'ai besoin d'aide.
Merci d'avance.
«13

Réponses

  • MatMat Membre
    Moi aussi j'aimerais écrire une histoire fantastique mais je n'arrive pas a savoir comment je dois faire. Quelqu'un pourrait-il nous expliqer les étapes de développement d'une création d'histoire ?
  • Salut à vous deux, je te conseil de commencé a imaginer ton monde fantastique puis une fois que tu a fini, tu cherche une histoire à faire.
    Voila désolais pour le peu de conseil mais je ne suis pas trop forte la dedans, j'espere que quelqu'un d'aimable te donnera de bon conseil, et puis si quelqu'un peut me dire si j'ai raison pour les conseils que j'ai donnés ca serait sympa.
    A bientot
  • Colin
    Je te conseille de veiller à ton orthographe :) tes conseils n'en auront que plus de valeur
    Sinon, l'idée n'est pas mauvaise

    TOUTE histoire doit répondre aux questions suivantes
    Qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi
  • oups désolais
  • Comment ferais-tu toi Léah pour écrire une histoire fantastique ?
  • Colin
    J'écris des poèmes, pas trop le temps de penser à une histoire fantastique :)
    Mais pour en écrire une, je conseille d'abord d'en LIRE beaucoup (idem pour les poèmes)
  • Merci pour vos conseils, Léah quels livres me recommande tu pour m'enrichir ?
  • Bonjour! ;)
    Personnellement en matière d'histoire fantastiques, je trouve que nul n'égal Stephen King...
    Lis donc Ça...(si si c'est le titre!!) :lol:
    Mais si tu t'intéresses aux créatures fantastique (et notamment aux vampires), rien ne vaut Anne Rice! Tu peux lire: interview with a vampire (la trad existe: entretien avec un vampire), ou encore Lestat le vampire...Assurément Anne Rice connaît son sujet...une référence en la matière!!!!!

    (a lire en VO de préférence... :D)

    Ah oui, aussi un livre que j'ai découvert récemment: Valentin, coronal de Majipoor...C'est de la SF, c'est très sympa!!!!


    PS: Colin!!!!!! "désolais"? Ah moins que tu ne sois particulièrement prolixe en néologismes, on dit "désolé(e)"!!!!! :P
  • La SF, le fantastique ?
    En fantastique toutes les Histoires extraordinaires d'Edgar Poe, évidemment dans la traduc Baudelaire
    En SF, Le monde du non A ; Les joueurs du non A de A-E van Vogt, avec là un autre traducteur célèbre, Boris Vian
  • Merci pour les livres.
    Je compte creer toutes les races de mon monde puis inventer à chacunes d'elles une histoire en liaison avec les autres, après je pense creer une hisoire dans le même type que le seigneur des anneaux.
    Si vous pouvez me donner des conseils ou des commentaires sur ma méthode allez-y, merci.
  • Olivier91 a écrit:
    Merci pour vos conseils, Léah quels livres me recommande tu pour m'enrichir ?
    -Maupassant, Barbey d'Aurevilly, Bram Stoker, Mary Shelley,tous les romans gothiques du XIXème, Edgar Poe, H.P. Lovecraft ...
  • Salut ! Moi aussi j'adore le fantastique, le seigneur des anneaux notament ou plus récement (mais est-ce vraiment du fantastique ?) toute la série des Harry Potter que je trouve fabuleuse (dommage qu'on en parle pas plus sur ce forum d'ailleurs ..) et j'ai commencé à écrire une histoire moi aussi. Personnellement si je peux te donner un conseil, même si je suis très loin d'être une spécialiste, c'est de créer ton monde d'abord en gros, les races et leurs relations, puis de faire le squelette de ton histoire. Je crois que c'est une des étapes les plus importantes, parce que ton histoire doit déjà être dégrossie dans ta tête avant de poser la plume sur le papier (ou les doigts sur le clavier !). Par exemple J.K Rowling a commencer par écrire la fin de son histoire avant tout le reste ! Tu dois savoir à l'avance qui tu va faire triompher, qui va mourir et quels seront les principaux rebondissements. Après bien sûr c'est plus drôle si tu laisse aller ta plume toute seule, et tu peux changer les détails en écrivant, mais en respectant un minimum le squelette ! Je sais en tout cas que c'est une tâche très ardue (ça fait environ six ans que l'idée a germé dans ma tête, et je n'arrête pas de rééééééécrire mes premiers chapitres !) alors bonne chance !
  • ladymael a écrit:
    H.P. Lovecraft ...
    :( 1890-1937, HPL n'est guère un écrivain du XIXème, je crois.

    :( :( :( La correspondance personnelle de Lovecraft indique qu'il avait des opinions racistes. Il a par exemple déclaré « Le Nègre est fondamentalement l'inférieur biologique de tous les Blancs et même des races mongoliennes ». Dans The Horror at Red Hook et The Street, il décrit les immigrants de son époque comme décadents et potentiellement dangereux. Certaines nouvelles telles que The Shadow over Innsmouth et Facts Concerning the Late Arthur Jermyn and His Family avertissent contre les dangers du métissage. D'autres encore, comme Herbert West : Reanimator contiennent des descriptions racistes des groupes ethniques de couleur et de la population immigrante.
    HPL raciste
  • Merci pour ton conseil namarie.
  • Bonjour à tous,
    Dans le message que j'ai posté hier, j'expose en fait une demande similaire à celle qui est la tienne, Olivier91. Pour se mettre à écrire, après tout, la meilleure chose à faire est de se "lancer". Si tu aimes le fantastique, pourquoi ne pas commencer par un conte, par exemple ? Mat, dans ton message, tu dis que toi aussi, tu voudrais écrire une histoire mais ne sais comment faire.
    Voilà exactement la situation dans laquelle j'étais il y a quelques années, lorsque je me disais que, tout de même, je serais bien plus fier de moi si je me pouvais, à soixante ans, dire que j'avais été durant ma vie un écrivain plutôt qu'un ingénieur faisant de l'audit dans les entreprises (j'ai pourtant bien du respect pour ces gens-là !), alors j'ai voulu "m'y mettre". Oui, mais pour écrire quoi ? Comment ? Et par où commencer ?
    Colin a écrit:
    je te conseil de commencé a imaginer ton monde fantastique puis une fois que tu a fini, tu cherche une histoire à faire.
    Pour te répondre, Colin, je dirais qu'il n'y a pas une manière de procéder. On peut, comme tu le proposes, concevoir un monde fantastique, son histoire, le fonctionnement de la magie s'il y en a, toutes ces choses, puis créer un contexte d'intrigue, puis inventer des personnages. C'est une manière de créer de l'extérieur vers l'intérieur. Un certain nombre de Maîtres de Jeu utilisent ce genre de méthodes. D'autres personnes, à l'inverse, fonctionnent différemment ; vous souvenez-vous, lorsque vous étiez enfant, peut-être jouiez-vous avec des camarades :
    "On aurait dit que j'aurais été un cow-boy."
    Ce à quoi votre camarade répond : "Et moi, j'aurais un sabre laser."
    Tout petit, on joue déjà aux jeux de rôles :)
    Si on analyse un peu la manière de faire, on se rend compte qu'on conçoit l'aventure (ou l'intrigue) dans le sens inverse de l'autre méthode exposée précédemment. C'est le flash. Prenons un exemple. Vous passez devant une superbe vitrine... mettons du style de l'Occitane, ou d'une boutique de thé, enfin quelque-chose qui attire vos sens en émoi. Tout d'un coup, c'est le flash : vous imaginez par exemple un vieil homme bizarrement vêtu qui entre dans la boutique (typiquement dans le début de la belgariade de David Eddings, par exemple, ou lorsque Fitz découvre les simples d'Umbre, dans l'Apprenti assassin de Robin Hobb). À ce moment-là, vous tenez un bout du fil. Faites travailler votre imagination ; en tirant ce fil vous verrez bien ce qu'il adviendra, et avec un peu de chance vous ferez des noeuds. Et surtout, notez ce qui vous vient à l'esprit en tirant le bout du fil, ce qu'il advient, mais surtout ce que vous ressentez, l'atmosphère, l'impression que devrait avoir le lecteur en lisant ce passage... En ce qui me concerne, le carnet est l'outil suprême (avec le stylo plume et le cahier de chez Clairefontaine : écrire doit être agréable physiquement).

    Voici donc deux méthodes possibles pour concevoir une histoire, de l'extérieur vers l'intérieur ou de l'intérieur vers l'extérieur. Je parle ici bien évidemment de conception, et non de rédaction. Pour la rédaction, les ateliers d'écriture sont faits à cette fin, on trouve de très bons livres qui peuvent servir d'entraînement dans le commerce.

    Je vais m'arrêter là pour ce soir ; en tous cas le problème que j'exposais dans mon message posté suivant le lien que je vous ai donné ci-dessus est relativement semblable. Je cherche là-bas des conseils non pas pour concevoir une histoire, mais pour bien concevoir une longue histoire, ce qui est peut-être différent. Après trois cents pages, j'imagine d'ici que l'on a besoin de beaucoup de rigueur ou de beaucoup, beaucoup de mémoire pour parvenir à être homogène. Sinon il advient ce qui est arrivé à Moorcock avec la série des Elric, qui ont été écrites dans un ordre correspondant tellement peu à l'ordre chronologique qu'on retrouve à la lecture des détails incohérents parfois, et surtout (ce qui m'a le plus gêné) une description différente des ressentis du personnage. À la limite on peut donner également cela comme conseil : rester cohérent. Mais c'est justement ce que je recherche ;)

    Pour finir, j'ai trouvé récemment un bon livre rempli à craquer de bons conseils pour les apprentis écrivains :
    Victor Chloklovski, Technique du métier d'écrivain, éd. L'esprit des péninsules.
    Très bien écrit, un petit bijou renfermant une mine d'or.

    Bonne soirée à tous.

    (Édit : vocab')
  • Coucou, Je voudrais savoir si c'était d'avoir quelque conseil pour débutait dans le métier d'écrivain. Je suis plutôt branché Fantastique. Merci.
    Alexandra. :P
  • Pupuce13 a écrit:
    Coucou, Je voudrais savoir si c'était d'avoir quelque conseil pour débutait dans le métier d'écrivain. Je suis plutôt branché Fantastique. Merci.
    Alexandra.
    D'abord, la base de tout, l'amour du langage et la haine des fautes de syntaxe, un minimum...
  • Merci Marcanciel de ton conseil. C'est très gentils.
    Alexandra. :P
  • Sinon, autre conseil aussi, ne pas considérer l'activité d'écrivain comme un métier. Déjà parce qu'exceptionnels sont ceux qui arrivent à en vivre et rares sont ceux qui arrivent à gagner quelque chose de temps en temps, et aussi parce que si tu considères ça comme un métier, je ne pense pas que tu feras quoi que ce soit de bon.
    La patience est aussi une vertu essentielle.
    Après, ma "technique" à moi, ça a été de commencer par des poèmes pour travailler mon style et mon vocabulaire. Ensuite des nouvelles et contes que là j'ai commencé à faire lire et à envoyer à des revues littéraires, histoire de travailler la narration, les personnages etc etc sans se traumatiser à écrire un bouquin de 300 pages, 6 ans de sa vie qui aurait fini au fond d'un tiroir. Ensuite le théâtre pour avoir un lien direct avec le public et apprendre encore une forme d'écriture. Et après on attaque le roman (fantastique ou pas...).
  • Merci encore Marcanciel. Mais j'adore écrire et je veux en faire mon métier. J'écrit déjâ des poèmes et je me suis lançée dans le théatre. Alors pour l'instant sa va.
    Merci.
    Alexandra. :P
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.