Méthode commentaire Méthode dissertation

La littérature est‑elle une tribune efficace pour dénoncer les inégalités ?

Bonjour à tous , j’ai ce sujet à faire

« La femme a le droit de monter sur l'échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la tribune », déclare Olympe de Gouges dans l'article X de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Selon vous, la littérature est‑elle une tribune efficace pour dénoncer les inégalités ?

Mon idée de plan est :

1) Littérature tribune efficace par quels moyens

a) formes littéraires essai , pamphlet…

b) Registres utilisés polémique, satirique,lyrique

2) Limites de la littérature pour être efficace

a) implicite parfois pas compris

b) censure

3) Autres procedes que la littérature utilise pour convaincre

a) fiction

b) théâtre fables

Que pensez vous de ce plan? Vous parait il logique? Merci pour vos réponses

«1

Réponses

  • Bonjour,

    Il me semble que le 3 ressemble au 1 (formes littéraires). On peut y ajouter la poésie (Hugo, par exemple).

    Se pose l'éternel problème de la 3e partie. La synthèse (oui mais non) me paraît toujours artificielle. => Par quels autres moyens peut-on dénoncer cette inégalité ? Et surtout, finalement, s'interroger sur les fonctions de la littérature : son rôle de "tribune" ?

    Bien entendu, ceci n'est qu'un exemple.

  • JehanJehan Modérateur

    Bonjour.

    Liens vers d'autres sujets analogues déjà traités sur ce forum :


  • James282James282 Membre

    bonjour et merci pour vos réponses

    finalement j’ai changé mon plan en écrivant 

    I) tribune efficace 

    a) argumentation directe discours polémique etc… en citant Olympe de Gouges J accuse de Zola 

    b) argumentation indirecte 

    théâtre Mariage de Figaro , Fables ,poésie ( V Hugo Melancholia) roman v hugo Les Miserables et zola qui dénonce l’influence du milieu social sur le devenir d’un individu

    II) limites de la littérature pour dénoncer 

    a) pas accessible à tous et de nos jours remplacée par internet 

    b) censure œuvres soumises à accord , Victor Hugo exilé ,

    c) implicite message pas forcément compris de tous Fables La Fontaine , Molière ,Montesquieu 

    III) Les autres moyens de dénoncer 

    a) discours I have à dream ,Victor Hugo à l Assemblée Nationale 

    b) la chanson 

    accessible à tous large public exemples que je dois trouver 

    c) les actes 

    mouvement mee too? gilets jaunes ? 

    voilà … j’avoue que le sujet m’inspire mais en même temps j’ai très peur du hors sujet …

  • Bonjour,

    Ca me paraît correct. Je ne vois pas de hors-sujet. Les exemples sont bien choisis.

    Parler quand même quelque part, dans la conclusion, de la fonction de la littérature. Une ouverture possible.

  • James282James282 Membre

    super! merci beaucoup pour votre aide

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour,

    Il me semble que III est hors sujet dans sa formulation.

    J'examinerais plutôt comment les franges de la littérature (ce qui est écrit et mérite d'être conservé) : chanson, discours (a priori oraux), BD (à la frontière de l'image) ... jouent un rôle important aujourd'hui.

    Je garderais le cinéma, les vidéos... pour l'élargissement de la conclusion.

  • @Jean-Luc ,

    Bonjour,

    Il me semble que c'est ce que propose James 282 avec

    a/ discours

    b) chansons.

    Le sujet proposé est bien "Selon vous, la littérature est‑elle une tribune efficace pour dénoncer les inégalités ?" Tu parles, fort justement, "des franges de la littérature" en ajoutant cinéma, vidéo, BD, etc. L'élève peut les ajouter sans problème, bien sûr.

    1/ Dans ce cas, ne faudrait il pas définir dans l'intro ce qu'est la littérature ?

    2/ Ne crois-tu pas qu'il faille opposer à un moment donné la littérature à l'action ? Serait-ce le hors-sujet dont tu parles ? Il s'agit d'efficacité.

    3/Et évoquer la fonction de la littérature dont je parle ?

    Merci de m'éclaircir les idées. 😎

  • James282James282 Membre

    @fandixhuit

    bonsoir je pensais faire l’ouverture de ma conclusion avec la fonction première de la littérature qui est à mon sens faire rêver par exemple….et dans mon 3 oui je peux aussi parler du cinéma effectivement

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    @fandixhuit

    La formulation "Les autres moyens de dénoncer" fait sortir les arguments suivants de la littérature.

    Or, justement, il faudrait montrer qu'en les réintroduisant dans le domaine littéraire (ce qui impose une définition du fait littéraire) , ils portent une efficacité certaine. Les chansons bien écrites, les BD créatives comme Maus, les discours historiques... méritent notre attention parce qu'ils savent parler au public d'aujourd'hui.

    On pourrait faire un parallèle avec le xviiie siècle où étaient considérés comme sérieux et dignes d'intérêt les essais, les tragédies, les poèmes... Ce sont pourtant les contes voltairiens qui ont été le plus efficace et qu'on classe en œuvres littéraires de premier plan.

    En revanche je garderais cinéma et vidéos pour l'élargissement dans la conclusion car ils ne sont pas de la littérature.

  • fandixhuitfandixhuit Membre
    18 mars modifié

    Bonsoir @James282 ,

    Je suis un peu ennuyée par rapport à ce qu'a dit Jean-Luc. Et je ne voudrais pas t'induire en erreur. 😣

    Bonsoir @Jean-Luc ,

    Merci. "Les franges de la littérature", OK.

    Encore@James282 : de toute manière, tes titres n'apparaîtront pas dans le devoir.

    Bon courage ! Tu nous tiendras au courant de ta note. 😀

  • James282James282 Membre

    @Jean-Luc

    bonsoir je ne comprends ce que vous voulez dire? en fait ce qui importe surtout c’est le message que l’on veut faire passer et la manière dont il est écrit?

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    19 mars modifié

    @James282

    Trois mots importants dans le sujet :

    Littérature, il faut donc définir ce domaine et éliminer ce qui ne lui appartient pas comme l'action par exemple.

    Tribune, engagement dans la cité.

    Efficacité, obtention du résultat attendu.

    Ta 3e partie devrait montrer ce paradoxe que des éléments non censés être de la littérature peuvent accéder à la célébrité littéraire par leur efficacité. Bien entendu il te faut expliquer pourquoi.

    Est-ce plus clair ?

  • James282James282 Membre

    @Jean-Luc

    oui là ça y est j’ai compris merci beaucoup 😊 je ne sais pas si je vais y arrivé mais je vais tenter en tout cas merci

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    19 mars modifié

    Pour t'aider, je prends l'exemple de la chanson.

    Ce n'est pas en principe de la littérature parce que le sujet est mièvre, la langue peu soutenue, la musique est souvent une rengaine.

    Mais en jouant sur les rimes, les sonorités, les sentiments simples, Boris Vian dénonce avec succès l'absurdité de la guerre dans sa chanson "le déserteur". Son texte est devenu emblématique pour les non-violents et objecteurs de conscience.

  • James282James282 Membre

    merci @Jean-Luc c’est plus clair effectivement du coup en plus de Boris Vian ( j’avais choisi d’autres chansons moins littéraires …) est ce que vous pensez que je peux prendre la corrida de francis cabrel avec la métaphore du taureau pour dénoncer la barbarie de ce combat ? le texte est bien écrit …

  • James282James282 Membre

    @Jean-Luc derniere question dans mon III j’aurai donc les grands discours , les chansons mais je supprime les actes puisque rien à voir avec de la littérature, et je rajoute l’adaptation de grandes œuvres littéraires au cinéma qui les rendent du coup plus accessibles et donc efficaces? ça peut fonctionner ?

  • @Jean-Luc ,

    Bonsoir,

    Je reste sur ma faim concernant l'opposition littérature / action

    Exemple de questionnement : discourir n'est-il pas un acte en soi ? Prendre la parole, se dresser face à l'assemblée, etc. ?

    Autre exemple : écrire, prendre la plume, n'est-ce pas également un acte en soi ?

    La contraire de l'action, c'est la pensée, et non la littérature. Ecrire, c'est agir.

    Merci encore de bien vouloir m'éclairer.

    PS : il est évident que ces remarques dépassent le sujet proposé à notre élève.

  • James282James282 Membre

    @fandixhuit

    bonsoir pourriez vous me donner votre avis / à mes 2 derniers messages ?

  • Bonsoir,

    Il m'est difficile d'intervenir ici puisque je ne suis pas entièrement d'accord avec Jean Luc (qui est toujours de bon conseil). Mais je vais faire un effort. 😉

    Tes deux derniers messages, donc.

    Excellent texte de Cabrel. Mais enfin (je reviens à mon dada), la littérature ne flotte pas dans l'air platonicien. Cabrel a écrit ce texte en fonction d'un acte de barbarie.

    J'ai l'impression que tu es un peu perdu. C'est normal. Ne t'inquiète pas. D'autant que j'en suis peut-être responsable pour cette effroyable 3e partie 😀

    Les œuvres littéraires adaptées pour le cinéma ne sont ni plus ni moins efficaces qu'un discours, une chanson engagée ou une BD. C'est même pire car le spectateur est passif, ce qui est bien le contraire du lecteur qui, nous le savons bien, peut "inventer" son personnage, raison pour laquelle nous sommes souvent déçus lorsque nous voyons un film après avoir lu l'ouvrage initial.

    Cela appartient aux "franges de la littérature" comme le dit Jean-Luc.

    Donc, pour résumer, ta 3e partie "devrait montrer ce paradoxe que des éléments non censés être de la littérature peuvent accéder à la célébrité littéraire par leur efficacité.". (Citation de Jean-Luc).

    PS : je trouve ce sujet très intéressant. Ton I et ton II sont TB. Le III (tel que défini par Jean-Luc) passera. En tout cas, laisse tomber les mouvements mee to, gilets jaunes et autres grèves ! 🤣 Pourtant, il y a des discours, des prises de parole et des tribunes...

    Bonsoir.

  • James282James282 Membre

    oui j’avais laissé tomber mee too etc… j’avais pris des actes forts dans le domaine du sport et j’avais aussi penser tout simplement à la Révolution… mais bon j’abandonne les actes

    oui je suis un peu perdu mais ce n’est absolument pas votre faute cette 3e partie le pose souci depuis le départ . Merci pour vos conseils ça m’aide énormément

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.