Méthode commentaire Méthode dissertation

L’art peut-il dénoncer efficacement la guerre ?

Bonjour,

je suis en 3ème et je dois argumenter sur le fait que l'art ne peut pas dénoncer efficacement la guerre. Malheureusement, j'ai hérité du NON alors que j'avais plus d'éléments pour le OUI. Du coup, je joue sur le mot efficacement.

Voici les arguments que j'ai mis en avant:

  • l'art est subjectif donc on peut interpréter différemment le message de l'artiste voire ne s'arrêter qu'au beau de l'art.
  • l'art n'est pas si accessible à tous car pour le comprendre, il faut tout de même avoir des connaissances en Histoire, sur l'artiste ou encore sur la période
  • l'art détourne la vérité ou bien peut cacher une version de l'histoire. Il prend parti. C'est le cas dans la propagande ou quand il est commandité par des hommes (tableau de Napoléon sur les guerres, ou affiches pendant la 1ère guerre contre les allemands.

Qu'en pensez-vous? Avez-vous d'autres arguments, idées ou exemples à me donner?? Merci pour votre aide

«1

Réponses

  • duduledudule Membre

    Bonjour DBB69,

    Intéressant questionnement ! Et, à mon sens, tu es tombé du "mauvais côté" ;-) Mais bon, c'est la règle du jeu. Question : en tant que "NON" parles-tu en premier, ou après le "OUI" ?

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Tu as déjà trouvé d'excellentes pistes.

    J'ajouterais, mais cela rejoint un peu ton deuxième point, que l'art n'est pas nécessairement compris comme un message de dénonciation mais peut être interprété comme un simple,geste artistique, sans message derrière, comme une simple fiction, à moins que le message soit très clairement indiqué dans l'oeuvre d'art, mais alors, est-ce encore de l'art ou simplement une dénonciation plus ou moins enjolivée ou profitant de la notoriété de l'artiste (s'il est réputé) ?

  • DBB69DBB69 Membre

    Bonjour!

    merci de bien vouloir m’aider.

    je pensais faire l’introduction et lui laisser commencer. Que me conseillez-vous ?

    le vrai sujet est : pensez-vous que l’art peut efficacement dénoncer la guerre.

    merci

  • duduledudule Membre

    Oui, les pistes indiquées sont excellentes. Je rejoins @lamaneur dans son analyse, nuançant peut-être un peu : tout art délivre un message. Certes, pas nécessairement relié à la guerre, mais il y a toujours (?) sinon un message, d'une moins une affirmation. Ma question de savoir si le "NON" s'exprime avant le "OUI" ou l'inverse n'est pas anodine dans ce genre de débats (c'est bien un débat oratoire ?) : si tu passes en dernier, tu as l'avantage... mais il te faudra avoir anticipé tous les arguments que le OUI est susceptible d'avoir évoqués. Typiquement : à Guernica, tu réponds quoi ?

  • DBB69DBB69 Membre

    Merci à tous les 2!

    je vais essayer de mieux développer l’argumentation numéro 2.

    a guernica je répondrais qu’il faut encore comprendre l’œuvre de Picasso et savoir que c’était un village qui avait été bombardé pour comprendre la dénonciation de l’artiste. Sinon, perso, je ne l’avais pas déchiffré. Peut-être que je ne suis pas très peinture…

    et oui, c’est un débat. Donc je vais essayer de passer en dernier

  • duduledudule Membre

    Mais précise-nous : c'est un débat oratoire que tu dois préparer, ou un texte ?

  • DBB69DBB69 Membre

    Je l’ai précisé dans mon dernier message c’est débat oral. Une argumentation orale.

  • dinozordinozor Membre

    Un argument supplémentaire : la légèreté de l'art est incompatible avec la gravité de la guerre.

  • duduledudule Membre

    C'est effectivement un bon argument pour le "NON".

    Reconnaissons que l'exercice demandé à DBB69 est extrêmement difficile, où chacun me semble être un peu amené à écrire l'exact contraire de ce qu'il peut penser personnellement.

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    @DBB69

    Ne pas oublier Baudelaire qui déclarait dans l’Art romantique:: « Il est une autre hérésie... Je veux parler de l'hérésie de l'enseignement, laquelle comprend comme corollaires inévitables, les hérésies de la passion, de la vérité et de la morale. Une foule de gens se figurent que le but de la poésie est un enseignement quelconque, qu'elle doit tantôt fortifier la conscience, tantôt perfectionner les mœurs, tantôt enfin démontrer quoi que ce soit d’utile... La poésie (...) n'a pas d'autre but qu'elle-même ».

    La question posée est paradoxale : si la vocation de l'art est l'esthétique, s'il doit être autotélique, comment pourrait-il rendre "beau" ce qui est repoussant ? Quand l'art s'attaque à montrer les horreurs de la guerre ne se trahit-il pas lui-même ? Tu peux démontrer que la plupart des tableaux qui peignent des combats ne sont pas très efficaces pour dénoncer la guerre surtout s'ils veulent glorifier les combattants.

  • DBB69DBB69 Membre

    Je tiens à tous vous remercier! J'ai déjà 5 arguments. Ce qui est bien. Si vous avez des exemples pour justifier tout ça, ce serait top! Merci encore

  • duduledudule Membre
    24 nov. modifié

    👍️ C'est excellent, cette piste : distinguer la guerre de ses vainqueurs et de ses vaincus. Il n'y a d'ailleurs pas que la peinture, la musique peut le faire aussi (cf. les Te Deum avant ou après batailles). Deux autres idées "au débotté" : la symphonie "héroïque" de Beethoven, l'exceptionnelle mosaïque d'Issos, et plus encore ancien... les batailles des pharaons d'Egypte inscrites dans les murs des pyramides. Bon, ce ne sont que des idée un peu "en l'air" et à mettre éventuellement en ordre.

  • duduledudule Membre
    24 nov. modifié

    Et il y a la littérature aussi : Apollinaire (reconnu "mort pour la France"), Valéry ("La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas."), Péguy... et bien d'autres au fil des siècles. Rimbaud (Le dormeur du val).

    Peut-être aussi cette citation de Camus (qui me semble s'inscrire dans la lignée de la citation de Baudelaire proposée par Jean-Luc) : "L'artiste distingue là où le conquérant nivelle. L'artiste qui vit et crée au niveau de la chair et de la passion, sait que rien n'est simple et que l'autre existe. Le conquérant veut que l'autre n'existe pas, son monde est un monde de maîtres et d'esclaves, celui-là même où nous vivons."

    En fait, il te faudrait un exemple "percutant" d'oeuvre artistique qui aurait réussi à empêcher une guerre... mais je n'en trouve pas. Tous les auteurs/artistes constatent et dénoncent, parfois aident à sauvegarder, mais sans avoir jamais pu empêcher "efficacement" ce quoi que ce soit qui relève du politique.

  • DBB69DBB69 Membre

    Vous êtes extras! Merci! Je continuerai à faire appel à ce site pour m’aider. Merci encore

  • dinozordinozor Membre

    Pourquoi le contraire ? Je pense que l'art est absolument inefficace à dénoncer quoi que ce soit, ce n'est pas une posture rhétorique (: Même si, inévitablement, dans le cadre d'exercices de ce genre, on est, à un moment ou l'autre, conduit à soutenir des thèses auxquelles on n'adhère pas, ou qu'on considère carrément fausses ; c'est, me semble-t-il, une pratique saine. Cela étant dit, je suis d'accord avec l'autre partie de votre remarque, mais de ce que j'ai pu en voir, les sujets de brevet prennent parfois des formes curieuses, quasi philosophiques (le pouvoir de la parole, par exemple).

  • duduledudule Membre
    28 nov. modifié

    Bonjour Dinozor,

    Le sujet est : "Pensez-vous que l’art peut efficacement dénoncer la guerre ?" DBB69 doit plaider le "NON". Quoi que j'en pense, que vous en pensiez, ou qu'en pense DBB69... c'est le sujet à traiter ;-) On l'aide juste à trouver des idées, des exemples ou des contre-exemples afin de s'affronter au "OUI".

    D'ailleurs @DBB69 ... j'aimerais bien lire ce que tu as écrit ou déclamé face à ton "adversaire" ;-)

  • DBB69DBB69 Membre

    @DUDULE, mon oral est lundi prochain. Mais, là je révise mon brevet blanc qui est cette fin de semaine. Mais, je le ferai dès que j'aurai plus de temps. Merci!!

  • duduledudule Membre

    Oh, aucune urgence. Révise, c'est le plus important pour l'instant.

  • dinozordinozor Membre
    28 nov. modifié

    Dudule, si c'est votre pénultième message qui fait autorité, je ne comprends plus celui que j'ai cité antérieurement, que voici derechef : "chacun me semble être un peu amené à écrire l'exact contraire de ce qu'il peut penser personnellement". A moins, bien sûr, de penser un fort esprit de contradiction* qui oeuvre sournoisement en chacun.

    *pour être sûr que ce ne soit pas mal interprété : qui nous pousse à adopter spontanément et intimement le point de vue contraire à celui que l'on doit défendre, je veux dire.

  • duduledudule Membre

    Bonsoir Dinozor,

    Oh... loin de moi de viser à ce que mes posts fassent "autorité". La seule chose que je veux dire c'est qu'il y a un sujet à traiter et qu'importe ce que l'on pense personnellement dudit sujet, l'important est d'argumenter. Je pense que dans cet exercice, les deux élèves seront notés non sur leurs propres convictions - et heureusement pour la notation - mais sur leur capacité à les défendre, qu'ils y croient ou non.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.