Se réorienter en licence ou en MEEF ?

Bonjour à toutes et tous.

J'ai fréquenté ce forum pour la dernière fois il y a quatre ans, alors que j'étais en classe de terminale L. Entre temps, j'ai intégré une fac de droit et obtiendrai en septembre 2023 un bac +5 en droit de la propriété intellectuelle. Malheureusement, mes expériences professionnelles me confirment que je n'apprécie pas vraiment le domaine dans lequel je me suis aventurée. Passer mes journées devant un ordinateur à travailler des dossiers sans grand intérêt m'ennuie profondément, et je me trouve à regretter l'abandon de ma vocation première : l'enseignement. J'ai donc décidé qu'à l'issue de mon bac+ 5, je me réorienterai afin d'obtenir, à terme, le CAPES de lettres modernes 😁

Le problème est que je doute de la meilleure façon d'y parvenir. Je sais qu'avec un bac +5, je suis déjà qualifiée pour tenter le concours, mais je ne me vois pas le tenter sans une formation digne de ce nom en lettres modernes. Cependant, j'aimerais aussi pouvoir gagner un peu de temps et éviter de repartir pour cinq années d'études (même si je le ferai s'il le fallait). Plusieurs options s'offrent donc à moi :

  1. Faire une licence de lettres modernes, préparer le CAPES en parallèle et me lancer sans master dans le domaine ;
  2. Candidater en master MEEF uniquement (je crains toutefois que celui-ci ne soit pas suffisant pour consolider mes bases)
  3. Me motiver pour recommencer un bac+5 en lettres modernes.

Je précise être une très bonne étudiante, studieuse et disciplinée. Les études ne me font pas peur et je me sais en mesure de préparer sérieusement le concours. Avez-vous un avis sur la question ? J'avoue n'avoir aucune idée de comment envisager ce grand saut et apprécierai énormément avoir quelques conseils.

Je vous remercie d'avance et vous dit à bientôt sur ce superbe forum.

Réponses

  • tropictropic Membre

    Bonjour,

    Pourquoi ne pas couper la poire en deux et demander une entrée en L3 de lettres modernes ? Il faut pour cela déposer un dossier de VAE (calendrier à vérifier sur le site de l'université concernée). Cela vous permettrait de vous remettre dans le bain des études littéraires, de reprendre les méthodes de dissertation, explication de texte, etc. et d'être ensuite fin prête pour une inscription en Master MEEF.

    Commencer en L1 de lettres ne me paraît vraiment pas nécessaire...

    Bon courage pour ces décisions et pour la suite de votre parcours !

  • MartinaWlMartinaWl Membre
    25 juin modifié

    Bonsoir @tropic et merci pour votre réponse !

    Je crains de ne pas avoir de bases suffisantes si je manque une ou deux années de licence... Mon cursus en droit m'a forcée à me focaliser uniquement sur ce domaine et j'en ai délaissé les lettres. En intégrant un master MEEF, j'ai peur d'être très en retard sur mes camarades. Cependant, je ne sais pas s'il est envisageable de réussir le CAPES avec uniquement une licence de lettres et une préparation à côté pendant ces années là. Qu'en pensez-vous ?

    Je vous remercie par avance.

  • Bonjour,

    Pour avoir fait une année en master MEEF avant de me réorienter, je peux te dire que le niveau y est souvent hétérogène, certains étudiants venant d'horizons très différents. Bien sûr qu'on part "avantagé" en rejoignant ce cursus après une licence de lettres modernes, mais honnêtement si tu es quelqu'un qui apprend vite, tu peux tenter d'intégrer un master MEEF directement, à condition de travailler les lettres de ton côté avant la rentrée.

    Certaines bases sont reprises en MEEF et le plus important est à mon sens la maîtrise de la méthodologie pour réussir les épreuves. Je pense qu'en ayant fait du droit, tu devrais pouvoir assimiler assez rapidement les méthodes de la dissertation qui est désormais sur oeuvres (oeuvres que vous étudierez en cours, en M2 en principe). Je ne me souviens plus quelles sont les autres épreuves, mais il me semble qu'il y a une épreuve qui porte sur l'analyse de la langue française (que tu peux préparer seule avec un manuel et un peu de méthodologie) et une épreuve de pédagogie / création de cours / mise en situation en tant que professeur. En licence de lettres, on n'est pas du tout préparés à cette dernière épreuve. Il n'y a plus d'épreuve d'ancien français.

    Après, c'est sûr que rejoindre une L3 de lettres ce serait peut-être mieux car tu y apprendrais à faire des dissertations, des commentaires etc, épreuves que tu es censée maîtriser en arrivant en master MEEF.

    Je pense sincèrement que tu perdrais un peu ton temps en allant en L1 ou L2 car tu es déjà étudiante (en droit en plus) et tu as acquis des méthodes de travail solides qui te serviront pour les lettres. En travaillant de ton côté, tu peux combler ton retard assez rapidement je pense. Une grande partie du travail en lettres réside dans la maîtrise de la méthodologie, et tu n'es pas obligée d'avoir une culture littéraire énorme pour t'en sortir.

    Par ailleurs, tu n'es pas obligée de faire un master MEEF pour présenter le CAPES et tu n'es pas obligée d'avoir le CAPES pour enseigner.

    Tu peux donc très bien tenter le concours après une L3 de lettres (puisque tu auras déjà un master) si tu te prépares bien de ton côté. Ca te demandera beaucoup de travail c'est évident, mais rien n'est impossible ! L'avantage en master MEEF, c'est qu'on te prépare spécifiquement au concours, mais honnêtement beaucoup d'étudiants ont déjà le niveau pour réussir le CAPES en sortant de licence !

    J'ai écrit ces lignes un peu rapidement donc désolée s'il y a des fautes. J'espère qu'elles te permettront d'y voir un peu plus clair.

    Dans tous les cas, n'hésite pas à me contacter si tu as des questions plus précises. J'ai fait des études de lettres et même si je ne veux plus être prof, je pense pouvoir te donner quelques conseils :)

    Bon courage!

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.