Fermeture du forum cet été

Du 1er juillet au 1er septembre 2022, le forum littéraire est en lecture seule : les discussions restent accessibles, mais il n’est pas possible d’envoyer une contribution.

Bon été à toutes et à tous ! 🌞

Année la plus difficile en fac de lettres — Forum littéraire

Année la plus difficile en fac de lettres

Salut, je vais en fac de lettres et j'aimerais savoir, sans se baser sur le niveau de l'élève, quelle année, jusqu'au master, est la plus difficile ? Ou si cela dépend des spécialités littéraires choisies ?

Merci, Laila :)

Réponses

  • Lucid_LynxLucid_Lynx Membre
    4 juin modifié

    Bonjour,

    Tout dépend du profil de chacun, évidemment. J'aurais tendance à dire que la première année est plus difficile, lorsqu'on découvre l'ampleur et la diversité des matières, la polyvalence que l'on attend de nous (littérature, linguistique, ancien français, etc.). On identifie très vite les matières où nous sommes moins à l'aise.

    Pour consolider une réponse qui reste du domaine de la spéculation et de l'impression, relevons que les chiffres sont assez révélateurs : le taux d'échec en première année (L1) est très souvent le plus élevé dans chaque université et depuis plusieurs années.

    Plus généralement — et je précise que j'enseigne à l'université — je constate que les années de Licence sont les plus difficiles. Et c'est ce qui correspond aussi à mon souvenir et mon expérience personnelle. Une fois parvenu en Master, l'intérêt est plus affirmé, la spécialisation est effective et la motivation est en général plus solide. On a donc un sentiment accru de facilité. La maturité y est peut-être pour quelque chose aussi...

  • malou31malou31 Membre

    Bonjour,

    Je n'ai pas encore terminé ma licence, mais je me permet de te donner mon avis.

    Comme dit précédemment, la première année de licence est réputée assez ardue. Dans la plupart des universités, la moitié des étudiants échouent durant cette année d'entrée à l'université. Je te conseille donc de ne pas du tout considérer cette L1 comme "gagnée d'avance", elle est vraiment sélective. Il y a beaucoup de travail personnel. Aussi, la plupart des étudiants n'ont pas encore une méthode de travail vraiment claire, ce qui complique grandement les choses.

    Et puis, le niveau augmente d'année en année. Personnellement, j'effectue mon cursus à Nanterre Université, entièrement à distance (EAD). Pour te donner un ordre d'idée, en L2, les épreuves sont courtes, d'une durée de deux heures en général. En L3, les épreuves durent 4 heures, et elles impliquent de travailler sur des textes moins "accessibles" qu'en L2 et L1. De plus, en L3, on demande de lire et de maîtriser un (très) grand nombre d'oeuvres, alors que ce travail est plus modeste en L1 et en L2.

    Cela dit, il n'y a rien d'inaccessible je pense. Avec beaucoup de travail, il est possible de réussir.

  • laïlalaïla Membre

    Merci beaucoup à vous deux, ce sont les réponses dont j'avais besoin. J'ai hâte de commencer la fac !! :)

  • AscagneAscagne Membre

    Bonjour,

    En effet, cela dépend du profil. Pour des bons élèves en avance et curieux il n'y a pas forcément de grande déconvenue en arrivant en L1. Mais pour une grande partie des bacheliers, le début de la L1 s'avère difficile et dans mon expérience, beaucoup d'étudiants mettant du temps à comprendre le système et à s'y adapter (malgré nos conseils dès la pré-rentrée)... Ce n'est pas toujours complètement de leur faute, le lycée ne prépare pas forcément (voire pas du tout) à ces attentes.

    Chez certains étudiants, la L2 est parfois compliquée alors qu'ils s'en sortent mieux en L3. Pour d'autres, c'est en arrivant en L3 que les choses se corsent vraiment.

  • laïlalaïla Membre

    Merci pour ce commentaire, il m'est utile, et correspond à ce que j'imaginais.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.