Reprise d'études de lettres

Bonjour à tous ! Je suis sur ce forum depuis 10 ans maintenant (en témoigne mon pseudo haha, à l'époque je lui trouvais du style), je lis souvent, mais je ne poste jamais.

Je me lance aujourd'hui, car j'ai une question pour vous :

je suis institutrice dans une école hors contrat, et c'est ma première année. J'adore mon boulot et mes élèves, mais mes études de lettres me manquent beaucoup. Je suis titulaire d'un master MEEF, mais étant en hors contrat et de toute façon pas prof en secondaire (et donc pas fonctionnaire) je n'ai pas la possibilité de passer l'agreg. Je recherche un moyen de pouvoir reprendre des études, ou tout du moins de pouvoir reprendre une formation , toujours dans le domaine de la recherche littéraire, tout en continuant mon métier.

Merci d'avance de l'attention que vous porterez à mon message !!

Réponses

  • dinozordinozor Membre

    Si vous êtes titulaire d'un M2, vous pouvez vous inscrire à l'agrégation. Passez donc l'agrégation et le capes ? Pour répondre à votre question, il semblerait que Paris III propose une licence de lettres modernes à distance.

  • Lucid_LynxLucid_Lynx Membre
    30 mars modifié

    Il suffit d'un diplôme de Master pour présenter l'agrégation externe (ou le CAPES), sans condition de discipline. Cela dit, des études littéraires sont évidemment préconisées pour acquérir les méthodes académiques et un bagage littéraire vers lesquels l'apprentissage autodidacte ne nous porte pas.

  • J'ai une licence de lettres, mais ayant fait un master meef, et même si je ne me suis jamais détournée de la littérature, ça fait 4 ans qu'elles sont terminées, et je ne me vois pas tenter l'agreg tout de suite. Je creuse du côté de la formation en distanciel, qui ne peut évidemment que m'apporter, mais ça voudrait dire refaire une licence de lettres. D'autre part, je ne sais pas vers quelles universités me tourner...

  • dinozordinozor Membre

    Paris III, comme je l'ai dit plus haut (licence et master à distance). Si vous avez déjà une licence de lettres, et si votre objectif consiste à réussir les concours, je ne vois pas bien ce qu'un master pourrait vous apporter. Le capes ne devrait pas être hors de portée même en travaillant à côté, et il me semble qu'une disponibilité peut ensuite être accordée pour préparer l'agrégation.

  • Merci beaucoup de vos réponses !

    Pour être honnête, ma demande n'est pas vraiment celle-là x)

    Je ne cherche pas tant à réussir les concours que de continuer à me former, de compléter ma formation littéraire, car j'avoue, j'ai effectué mes années de licence avec des chaussures de plomb (je ne pense pas que ça se dise mais vous voyez l'idée). Je n'ai pas assez travaillé à l'époque, et mon amour pour la littérature est vraiment revenu quand j'ai quitté la fac... Aujourd'hui je suis vraiment déçue de mon même et de tout ce que j'ai loupé, et j'ai soif de reprendre !

    Je ne peux pas demander de disponibilité car je ne suis pas sous contrat, et je ne peux pas arrêter mon boulot pour reprendre des études.

  • dinozordinozor Membre

    Avez-vous noté que Paris III propose une licence et un master de lettres modernes à distance ? (: Si cela ne répond pas à votre question, quelle est-elle ? Nous avons parlé des concours puisque vous les avez mentionnés dans votre premier message (enfin, l'agrégation).

  • D'accord. Si les concours ne sont pas votre priorité, pour le moment, et que c'est avant tout votre passion que vous souhaitez nourrir, et partant du principe que vous avez déjà une licence (même ancienne), je ne vois plus qu'une suggestion : faites un Master ! À distance par ex. comme le suggère le digne saurien. Le choix offert par les séminaires, options, etc. vous permettra de renouer avec des littératures plus proches de vos intérêts.

    Il me parait absurde de refaire une licence dans la même discipline.

  • 31 mars modifié

    Ah oui effectivement je pense que c'est la meilleure solution ! je ne sais pas pourquoi j'ai pensé tout de suite à l'agreg. Merci de vos réponses !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.