Orientation après hypokhâgne

Bonjour à tous, 

Je suis en hypokhâgne et me demande si cette formation me correspond vraiment. 

J’ai toujours eu du mal à faire un choix dans mon orientation, étant attirée par tout (matières scientifiques et littéraires), j’ai opté pour les spécialités maths, physiques et svt en 1e pour finalement transformer ce choix en svt, humanité littérature et philosophie et option maths en terminale. J’ai vraiment apprécié l’enseignement de la matière humanité et ayant une bonne moyenne en terminale et adorant lire, j’ai décidé de postuler pour une prépa AL. J’ai été reçu dans bon nombre des prépas demandées mais depuis le début de l’année je ne me sens vraiment pas à ma place. Au-delà des notes parfois basses (même si je m’attendais à pire en prépa), j’ai l’impression d’être complètement larguée, je fais des crises de panique (dont je ne comprends pas toujours la source) alors que je n’en faisais jamais auparavant, les matières que j’aimais au lycée me paraissent aujourd’hui des corvées. Et surtout, je ne supporte plus l’exercice de la dissertation dont je comprends de moins en moins le sens. A quoi cela sert-il de faire des épreuves de 6h pour recracher un cours dont on a pas compris un mot ?!

Je me suis donc dis que je pouvais finir l’année puis intégrer une L2 en lettres modernes pour ensuite viser les métiers de l’enseignement ou de l’édition, mais j’ai peur de ne toujours pas me sentir à ma place dans ces études. J’en viens même à me demander si je ne devrais pas revenir aux études scientifiques…

Mes questions sont donc: 

  • Est-ce que les cours de licence lettres modernes sont semblables à ceux de prépas ? 
  • Y a-t-il d’autres parcours qui me permettraient de conserver les choix de l’enseignement et de l’édition ? 
  • Connaissez-vous d’autres parcours intéressants quand on aime les lettres et les sciences ?

Je suis preneuse de tout autre conseil que vous évoque ce message !

Merci beaucoup, bonne journée !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.