Méthode commentaire Méthode dissertation

Balzac, Eugénie Grandet - Forcée de quitter une ferme incendiée...

Bonjour,

Pourriez-vous m'aider à trouver des figures de style sur l'extrait de Eugénie Grandet qui commence à "Forcée" et se termine par "les plus saugrenues".

Merci à vous

Réponses

  • Bonjour,

    Pourquoi ? Dans quel but ? S'agit-il d'un exercice scolaire ?

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour,

    Avec le texte ce serait plus facile

    Forcée de quitter une ferme incendiée où elle gardait les vaches, elle vint à Saumur, où elle chercha du service, animée de ce robuste courage qui ne se refuse à rien. Le père Grandet pensait alors se marier, et voulait déjà monter son ménage. Il avisa cette fille rebutée de porte en porte. Juge de la force corporelle en sa qualité de tonnelier, il devina le parti qu’on pouvait tirer d’une créature femelle taillée en Hercule, plantée sur ses pieds comme un chêne de soixante ans sur ses racines, forte des hanches, carrée du dos, ayant des mains de charretier et une probité vigoureuse comme l’était son intacte vertu. Ni les verrues qui ornaient ce visage martial, ni le teint de brique, ni les bras nerveux, ni les haillons de la Nanon n’épouvantèrent le tonnelier, qui se trouvait encore dans l’âge où le cœur tressaille. Il vêtit alors, chaussa, nourrit la pauvre fille, lui donna des gages, et l’employa sans trop la rudoyer. En se voyant ainsi accueillie, la Grande Nanon pleura secrètement de joie, et s’attacha sincèrement au tonnelier, qui d’ailleurs l’exploita féodalement. Nanon faisait tout : elle faisait la cuisine, elle faisait les buées, elle allait laver le linge à la Loire, le rapportait sur ses épaules ; elle se levait au jour, se couchait tard ; faisait à manger à tous les vendangeurs pendant les récoltes, surveillait les halleboteurs ; défendait, comme un chien fidèle, le bien de son maître ; enfin, pleine d’une confiance aveugle en lui, elle obéissait sans murmure à ses fantaisies les plus saugrenues.

    Quelques pistes :

    • figures d'image : comparaisons, métaphores
    • un attelage ou zeugma
    • des rythmes accumulatifs
    • des reprises…
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.