Méthode commentaire Méthode dissertation

La date de publication dans une bibliographie

Bonjour à tous,

Je termine ma bibliographie de mémoire et un problème m'est apparu sans que je ne parvienne à y trouver de réponse.

Il concerne la date de publication à indiquer lorsque l'on utilise un texte édité et préfacé a posteriori. Pour prendre un exemple concret, je travaille entre autres sur l'édition de Caligula de Camus chez Gallimard. La pièce a été éditée chez Gallimard en 1958 mais la version que j'utilise a été préfacée par Pierre-Louis Rey en 1993. Comme j'utilise également la préface, j'ai pensé mettre 1993, mais cela me semble étrange de considérer le texte comme une version "posthume" de l'original (même si c'est effectivement le cas pour la préface). Cela me pose particulièrement problème dans le cas de Caligula dont les versions successives sont multiples suite aux modifications de Camus et apparaîtront toutes dans ma bibliographie. J'ai donc peur qu'en indiquant des dates ne correspondant pas aux publications originales, il soit difficile de s'y retrouver. Si le problème ne trouvait pas de réponse, y aurait-il une norme bibliographique me permettant d'indiquer convenable la date de l'édition originale et de la préface ?

Si j'utilise celle fournie par l'université, j'obtiens ceci mais mon problème n'est pas résolu :

CAMUS A., 1993, Caligula, Paris, Gallimard.


Je ne sais pas si je poste au bon endroit, si ce n'était pas le cas, je vous prie de bien vouloir m'en excuser.

Merci d'avance, et bonnes fêtes de fin d'année.

Réponses

  • Bonjour,

    Et si vous mettiez les deux références ?

  • Vous voulez dire indiquer d'une part le texte de la pièce et d'autre part la préface ?

    Je n'y avais pas pensé. Merci beaucoup !

  • Oui, par exemple.

  • décembre 2021 modifié

    C'est en effet une bonne solution. Cela dit, c'est bien la date de l'édition considérée qui prime.

    Lorsqu'on cite l'appareil critique d'une édition en Pléiade, on cite l'année de première parution de l'édition en question et non celle du texte original. Prenons l'exemple de Balzac : on connaît les dates des premières éditions, puis des éditions corrigées (par l'auteur). Mais si l'on cite une des éditions en Pléiade, on parlera de l'édition « sous la direction de Marcel Bouteron » pour les volumes parus dans les années 30 et « sous la direction de Pierre Georges Castex » pour la nouvelle édition parue dans les années 70 ; c'est ce dernier appareil critique de l'édition Castex qui fait autorité - pour le moment - avec ses notes et variantes qui ne figuraient pas dans l'édition Bouteron.

    Un autre exemple, peut-être encore plus parlant : les textes de l'Antiquité. On ne citera que la date de telle ou telle édition savante et non celle de l'écriture des textes (dont parfois on ne connaît pas très bien la date).

    En résumé :

    Si l'on veut être exhaustif on citera toutes les éditions - ou toutes celles qui présentent une nouveauté, c'est-à-dire qu'on omettra les rééditions et les éditions identiques parues chez d'autres éditeurs. On s'attaque là à un travail de titan pour certains auteurs.

    Si l'on souhaite se restreindre à la citation d'un appareil critique, la citation d'une seule édition suffit. Dans votre exemple, on sait bien que Caligula d'Albert Camus n'a pas paru pour la première fois en 1963.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.