Méthode commentaire Méthode dissertation

Est-il naturel de s'aimer soi-même ?

Bonjour ! j'aurais besoin d'aider pour un sujet de philo (trouver une problématique et un bon plan)

mon sujet est le suivant "est-il naturel de s'aimer soi meme ?"

merci pour votre aide !

Réponses

  • MaloutnyMaloutny Membre

    Je suis partie sur la question de savoir si c'était quelque chose d'inné, ou culturel (que l'on apprend) ?

    Mais je suis un peu perdu quant à la question de la nature de l'amour de soi meme... Est-ce que l'on parle d'amour de soi ou d'amour propre (avec la question de l'orgueil par exemple ?). De meme pour la nature du "soi"

    Est-ce que je dois les différencier dans mon introduction et dans le commentaire, ou ca regroupe un peu toutes les catégories, et je ne suis donc pas obligé de le préciser ?

  • dinozordinozor Membre

    Vous pouvez poser un problème à partir de la distinction entre "l'amour de soi", qui serait du côté de la conservation et qui ne déborderait a priori pas sur autrui, et "l'amour propre", qui serait du côté de la contemplation narcissique. Pas besoin d'en dire plus en introduction.

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    14 nov. modifié

    Bonsoir,

    Je partirais plutôt de la problématique suivante : Est-ce que l'amour de soi est normal ? Va-t-il de soi ?

    En effet beaucoup de personnes ne s'aiment pas. Physique non accepté, manque de confiance, sentiment d'échec, difficultés dans les relations sociales, actes manqués...

    À partir de ce constat tu peux montrer que s'accepter, puis s'aimer n'est pas naturel. Il faut du temps, parfois de l'aide.

    Cet amour doit échapper à des déviances : le narcissisme, l'orgueil, le dénigrement, l'auto-punition, la violence. Ne pas savoir s'aimer conduit souvent à ne pas savoir aimer les autres.

    S' aimer est indispensable à la conservation de notre être, à notre épanouissement, à notre bonheur. Cela s'apprend.

    Quelques autres considérations : l'instinct de survie est-il amour de soi ? Valeur du sacrifice ? Amour de soi et reconnaissance de la splendeur de la vie (un détour par la métaphysique).

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.