Méthode commentaire Méthode dissertation

Les enfants du siècle

Chers amis,

Je souhaiterais savoir si la magnifique formule « les enfants du siècle », tiré du roman autobiographique d'Alfred de Musset, et qui qualifie donc la génération romantique, pouvait aussi s'appliquer à la génération symboliste (également issue du XIXe siècle). Ci-dessous, un extrait du texte dans lequel je souhaite utiliser cette expression.

« [...] Envoûtés par l’étincelante pâleur de cette face défunte, les symbolistes en multiplièrent les représentations. L’iconographie de la tête coupée témoigne ainsi du tourment spirituel qui les habitait, topos auquel vint s’agréger l’obsession quasi maladive du Moi, cet « esprit naguère seigneur » , déchue de son omnipotence cartésienne, que les enfants du siècle regardent décliner sous les feux bleuis de la science nouvelle. »

Qu'en dites-vous ? Qu'en pensez-vous ?

Meilleures salutations,

Anastasia K

Réponses

  • C'est très beau. Je pense que l'expression est utilisable. Ou bien : "ces nouveaux enfants du siècle".

  • Merci pour votre prompte réponse !

    « Ces nouveaux enfants du siècle » aurait été parfait, mais je souhaiterais éviter la répétition avec « science nouvelle »... Quel casse-tête !

  • Puisqu'il s'agit ici de la période fin-de-siècle, que diriez-vous de remplacer « nouveaux » par « derniers » : « les derniers enfants du siècle » ?

  • duduledudule Membre

    "derniers". Cela a une connotation de "définitif".

  • Oui, en effet, mais puisque les symbolistes viennent à la fin du XIXe, ce sont donc les derniers enfants de ce siècle, ne croyez-vous pas ?

  • duduledudule Membre

    Oui, je comprends. Je vous mets une réponse en message privé.

    Personnellement, la répétition "nouveaux"/"nouvelle" ne me gêne pas trop, au contraire, c'est une insistance légère et légitime.

    Votre texte est très beau.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.