Méthode commentaire Méthode dissertation

Inventer une fable en imitant Jean de La Fontaine

Bonjour je suis une élève de seconde et l’on me demande d’inventer une fable en imitant Jean de la Fontaine. Il faut faire attention à la versification, faire des alexandrins ou quelques octosyllabes mais pas trop, faire des rimes, faire attention au rythme de la phrase (enjambement, rejet…) et surtout à l’alternance des rimes féminines et masculines. Il faut également introduire des figures de style. Bref j’ai rédigé une fable mais je n’arrive pas à la versifier correctement en faisant attention à toutes les exigences. Je voulais savoir si quelqu’un pouvait m’aider s’il vous plaît. C’est assez urgent. Merci d’avance.

Réponses

  • JehanJehan Modérateur

    Bonjour.

    Poste d'abord ton texte, ce sera plus facile pour t'aider.

  • Le Berger la Cigale et l’Agneau 



    Au soleil fraîchement levé,

    Un jeune agneau se baladait dans une prairie. Le pâturage était frais et non loin de chez lui. Le jeune animal très altruiste et sympathique fit soudainement la rencontre d’une cigale. Les deux êtres ne se sont point croisés par hasard. L’insecte ayant trouvé la bête fort aimable. Décida par sa fainéantise de profité de celui-ci. 

    Ô cher ami aurait-tu la gentillesse de m’aider à rentrer chez moi, je suis fort fatigué marcher ne m’est impossible prononça la Cigale. La bête au pelage blanc accepta d’aider l’insecte 

    Bien sûr mon amie je ne peux point te laisser comme cela !  rétorqua l’Agneau 

    Puis ils prirent la route afin de ramener la Cigale. Ce fut au bout de plusieurs heures, qu’ils fit une pause. L’Agneau épuisé essaya de trouver de quoi se nourrir. La Cigale qui jubilait déjà de ces idées malsaines décida de continuer à en bénéficier. L’Agneau revenant de son expédition ayant trouvé de quoi subvenir à ses besoins, fut dépouillé par son amie la Cigale. Une fois le festin de la Cigale terminé qui n’avait laissé que de pauvres miettes à l’agneau. Ils continuèrent leur chemin. La nuit allait bientôt tombé lorsque la Cigale s’exclamât soudain. Halte c’est ici ma demeure. Puis elle remercia l’agneau pour le loin trajet. 

    Mais comment vais-je rentrer après en, la nuit est tombé et je me suis trop égaré. 

    La Cigale répondit à l’Agneau que ce n’était point son problème et qu’il devait se débrouiller. Non loin de là un berger apercevant toute cette histoire fut désespéré du comportement de la Cigale envers l’agneau. Celui-ci prenne la parole 

    Ô Cigale ne te rend tu pas compte de ton attitude mesquine et malsaine. N’a tu pas honte d’abuser de la gentillesse de cette pauvre bête si innocente. 

    L’agneau écoutant le dialogue échangé par ces camarades. Ce rendit compte qu’il s’était fait avoir. 

    Comme quoi être trop gentil avec les autres peu parfois nous jouer des tours.

  • Je n’arrive pas à mettre le texte en vers (alexandrins) et à faire des rimes en faisant attention au féminine et masculine. Je suis consciente qu’il faut donc reformuler certaines choses, rajouter des figures de style et corrigé les fautes. Si quelqu’un pouvait faire ça pour moi ça m’arrangerait énormément

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.