Débouchés après la khâgne

Bonsoir à tous.tes,

J'espère que vous allez bien, surtout en ces temps-ci.

J'aurais une question d'ordre pratique concernant les débouchés après la khâgne (voire l'année de khûbe). Passant actuellement en khâgne (classique) dans un lycée parisien, j'envisage par la suite de me diriger vers un institut d'études politiques, plutôt à Paris puisque j'en suis originaire, bien que j'envisage également des IEP de province en deuxième ou troisième année.

Et ma question est la suivante : quels masters sont les plus demandés par les étudiants issus d'une filière littéraire ? Quels sont ceux accessibles, tout du moins ? Est-il possible de prétendre vouloir faire des sciences politiques, voire un master d'affaires publiques ? Ou est-ce totalement irréaliste ?

Je vous remercie d'avance,

Et je n'hésiterai pas à répondre à toute question, toute demande, si certains se questionnent sur l'année d'hypokhâgne et si je peux leur être d'une quelconque utilité.

Bonne soirée !

Alice

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.