Méthode commentaire Méthode dissertation

Programme français et grammaire pour 4ème et 3ème

KyrtuKyrtu Membre

Bonjour à tous,

Je vous prie de m'excuser si ce n'est pas la bonne section, elle m'a tout du moins semblé au plus proche.

Je dois assurer un stage de rentrée en français pour les élèves de 3ème (c'est donc le programme de 4ème que je dois faire réviser) mais je n'ai aucune expérience dedans. J'ai souvent fait des stages de maths mais jamais en français.

Je suis un M1 de lettres modernes, après de 3 ans en B/L mais ma formation me dessert plus qu'elle ne me sert tant j'ai du mal à saisir les enjeux à leur niveau. On m'a demandé de leur faire réviser la "grammaire" mais mon précis fait plus de 1500 pages...

Je me doute que je dois leur apprendre les "bases" mais justement quelles sont les bases en 4ème ?

Je vous remercie par avance si vous avez quelques pistes à m'indiquer.

Réponses

  • Lucid_LynxLucid_Lynx Membre
    31 juil. modifié

    Bien sûr, réviser l'ensemble de la grammaire n'est pas l'objectif. Vous ne devez pas partir de ce que vous savez, mais des pré-requis du niveau 3e en grammaire (donc fin de 4e).

    La première étape consiste à prendre connaissance du programme (appelé aussi référentiel) de français de la classe de 4e, notamment de la section "grammaire" ou plutôt "étude de la langue". Ce sont ces points que vous devez (re)voir, à travers des activités, des exercices, des transformations, et sans donner trop d'importance à un cours magistral. La leçon sur un point de grammaire, cela tient en quelques minutes. C'est la manipulation (mise en pratique) qui permet d'acquérir la notion, au-delà de la récitation stérile des règles de la leçon.

    Toutes les ressources officielles ici :

    https://eduscol.education.fr/90/j-enseigne-au-cycle-4Cela étant dit, ne faire que de la grammaire risque d'ennuyer tout le monde et produit peu d'efficacité réelle ou de plus-value pédagogique. En principe, la grammaire, et l'étude de la langue en général, ne doivent pas être dissociées de l'étude des textes, de la pratique littéraire et des activités d'écriture. Sans quoi, nous entretenons une expérience de la langue complètement hors-sol, déconnectée de son emploi et de son pouvoir déterminant sur l'expression humaine.

    Les leçons et exercices de grammaire, même (surtout...) infligés jusqu'à l'indigestion, n'apprennent pas aux élèves à écrire mieux.

    L'éducation nationale a publié une grammaire descriptive, qui sert d'étalon et de nomenclature unifiée dans un domaine riche en controverses. Evidemment, certains points seraient discutables par un expert, mais là n'est pas l'objectif d'un précis de grammaire pragmatique. Cet ouvrage est loin des 1500 pages de votre monstre. Dispo. gratuitement en PDF sur la page que j'ai citée, sinon confiez-moi votre adresse e-mail en message privé et je vous l'envoie immédiatement.

  • AmmyAmmy Membre

    Des points qui me paraissent utiles pour le programme de troisième :

    Les temps et modes verbaux et leurs valeurs --> à reconnaitre et interpréter dans un texte (ce qui permet d'étudier une nouvelle par exemple puis de travailler sur les temps),

    les classes grammaticales (et tu peux creuser avec l'étude des différents adverbes et de leur rôle, ou des différents déterminants/pronoms...)

    les subordonnées (attention, à petit niveau !)

    l'expansion du nom

    les accords

    les principaux liens de logique comme cause, opposition...

    la formation des mots, les principaux préfixes/suffixes, les familles de mots

    des figures de style simples comme comparaison-métaphore

    relever un champ lexical

    ...

    Mais attention, Lucid a bien raison : il est indigeste et sans intérêt de faire de la grammaire "pure" jusqu'à saturation !

    Prends des textes agréables (de courtes nouvelles) pour un peu de lecture et d'échanges puis étudie des points de grammaire qui te paraissent intéressants dans ces textes et enchaine sur quelques exercices. La réécriture est intéressante (faire réécrire qq lignes à un autre temps ou en changeant le pronom, en ajoutant des expansions, transformer des phrases etc.)

  • KyrtuKyrtu Membre

    C'est vrai que j'aimais bien les exercices de réécriture quand j'avais leur âge !

    Mille mercis pour vos réponses, elles m'aiguillent parfaitement. Je vais sûrement piocher parmi mes citations préférées pour leur proposer des exercices plus captivants que de simples exercices classiques.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.