Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,
j'ai un sujet de dissertation qui me pose problème car je n'arrive pas a trouver un plan pertinent et une bonne problématique :
"Un lecteur peut-il s'identifier à un personnage dont le romancier lui propose un portrait négatif?Quel interret offre ce type de portrait?"

mon plan actuel est un plan dialectique :
Ioui il peut (et là par contre je manque d'arguments)
II non il ne peut pas
III (désolé pour la cata!)les motivations du romancier pour utiliser un portrait négatif

Pouvez-vous me dire si mon plan est correct et, si c'est necessaire m'apporter des précisions sur celui-ci.
merci d'avance, bonne journée
Mots clés :
«1

Réponses

  • Bonjour,

    Je dois faire une dissertation dont le sujet est "Un lecteur peut-il s'identifier a un personnage dont le romancier lui présente un portrait négatif? Quelle interêt offre ce type de portrait?".

    Je pensais donc faire un plan antithèse-thèse-synthèse.

    Mais en faite, voilà.. Je n'ai pas vraiment d'argument.

    Et je me demande aussi ce qu'on appelle portrait, est-ce le portrait physique (auquel cas, le lecteur peut s'identifier au personnage, car il est plus proche de la réalité) ou moral ?

    Je n'ai vraiment pas d'idées sur ce sujet, je fais donc appel a vos idées, vos conseils..

    Merci d'avance. :D
  • Bonjour,

    Je pense en effet que tu peux rédiger un plan en 3 parties:

    I) Le lecteur peut s'identifier à lui...
    par exemple, si le romancier présente le personnage avec un gros défaut, le lecteur pourra s'identifier à lui car personne n'est parfait...

    II) Mais dans une certaine mesure, l'identification sera difficile
    si le personnage est montré comme une négationniste, un pédophile...

    III) L'intérêt de ce type de portrait
    identification du lecteur à travers un défaut + ?

    J'espère t'avoir un peu aidé...
  • Merci Platona (et désolé de n'avoir pas posté à la suite de ce sujet! :/ )

    Mais est-ce que vous avez des exemples de romans m'étant en scène des personnages comme ca ? Dans mon corpus j'ai seulement des personnages ayant des physiques négatifs. J'avais pensé à Bel-Ami qui se sert des femmes sans scrupules pour augmenter dans l'échelle sociale.. Mais je n'en ai pas d'autre..
  • Bonjour!

    Est-ce obligatoirement des exemples de romans que tu dois citer?
    Parce que sinon, j'ai d'excellents exemples pour des pièces de théâtre. Si ce sont bien des romans, désolée, je ne vois pas...
  • Eh bien je ne sais pas, enfin, je pensais mais après tout je pense que des pièces de théâtres iront très bien aussi..! :)
  • Alors dans ce cas, tu peux citer "Roberto Zucco" de Koltès. L'auteur s'est en fait inspiré d'un fait divers, celui de Roberto Succo (avec un S cette fois), un tueur en série des années 80. Mais bien que le Zucco de Koltès soit aussi un tueur en série, un parricide et un matricide, il le montre comme un héros et un personnage attachant...

    J'espère que ça pourra t'aider...
  • Merci beaucoup !

    Je me suis renseignée sur le livre et c'est tout a fait ce que je recherchais comme exemple! :)
  • Bonjour à tous
    Moi ossi , je dois faire la meme dissertation
    J'ai une toute petite idée , du style :
    I - Une identification impossible
    II - Identification possible que sous certaines condition
    III - Ce type de portrait a ses avantages

    La 3eme partie je la sens pas tip top

    Merci pour toute aide
  • Bonjour je cherche de l'aide pour ma dissertation. Le sujet est:

    "Un lecteur peut-il s'identifier a un personnage dont le romancier lui présente un portrait négatif? Quelle interêt offre ce type de portrait?".

    J'arrive pas à trouver un plan correcte.
  • Recherche tout ce qui a déjà été échangé sur le héros médiocre, l'anti-héros, etc
  • Merci pour la piste :)
  • Vous avez d'autres livres qui parlent de tueur en série ou de personnage mauvais?
  • Tu n'en connais pas ? tu ne dois pas lire beaucoup alors :lol:
    Hannibal Lecter par ex... Barbe-Bleue, Bonnie and Clyde, Le docteur Petiot...
  • Tiens, ça fait un petit bout que je suis venu...

    Comme ça, au hasard, je pense à Bardamu dans Voyage au bout de la nuit. Bardamu est quand même une belle pourriture et, malgré tout, on s'attache à lui. Peut-être parce qu'il est médiocre, le commun des mortels... Un bon point de départ pour réfléchir à l'enjeu du sujet...

    Je pense à Javert dans Les Misérables dont le destin (son suicide après avoir compris qu'il avait fait fausse route toute sa vie) le rend terriblement humain, selon moi, et, d'une certaine manière, touchant... Au contraire des Thénardier.

    Tout ça, c'est éminemment subjectif. On peut aussi renverser le sujet, ce qui est assez amusant, je trouve...

    Séb
  • Bonne année Catwalk ! et à te relire bientôt
  • voila jai un souci car j'ai le même sujet que toi et j'aimerais bien savoir quel plan tu as utiliser car j'aimerais faire une partie en disant que le lecteur peut s'identifier à certain personnages (pas assez d'exemples) et une autre en disant qu'il ne peut pas (l'adversaire d'Emmanuel Carrère)

    pourrais tu me repondre rapidemment stp :D j'ai le même sujet j'ai une idée de plan mais je ne sais pas si elle serait bonne car j'aimerais bien dans un I dire que le lecteur peut s'identifier à certains personnages même si le romancier en fait un portrait négatif et dans un II dire qu'il est impossible voir déconseiller aux lecteurs de s'indentifier aux personnages comme dans l'adversaire de Emmanuel Carrère et dans un III dire l'interêt de ce genre de portrait (montrer au lecteur qu'il existe plus malhereux que lui ....par exemple) et faire la synthèse des autres parties
    maintenant je ne sais pas si mon plan et bien et si je ne risque pas de me ramasser avec ça

    désolé si mon message n'a pas était compris comme ça avant je n'avais aucune intention que l'on me donne le sujet tout fait :D :D
  • C'est très flou, tout ça. Peut-être à cause de la subjectivité de notre jugement.
    Dans "Harry Potter", il y a des personnage sur qui on n'est pas immédiatement certain de leur bonté ou maligneté. Puis, parfois, ça change.

    Est-ce que on sait avec certitude qu'Harry lui-même est sur le côté du Bien? Quelles sont les raisons pour le croire? Il vainc, détruit, perturbe etc. comme les mauvais.....
    N'est-ce pas l'identification que le lecteur a avec Harry qui le rend "bon"?
  • c'est vrai que ce que tu dit pour harry potter peut être vu comme ça je n'y avait pas penser ;)
  • Quelles sont tes sous-parties ? Je n'ai pas très bien compris ton plan enfaite lol
    Peux-tu me le redire ? Parce qu'à premiére vue, ton plan est un peu bancale.
  • Bref comme sous parties c'est surtout dans mon II que j'ai un souci car je voudrait dire à quel genre de personnage le lecteur ne peut pas s'identifier donc en (1) et ensuite dire dans un petit 2 pourquoi sauf que c'est ici que ça coince car ma sous partie ne fait que 4 lignes car mes exemples portent sur des histoires de tueurs comme L'adversaire d'Emmanuel Carrère et Hannibal Lecter dont je ne connais pas l'auteur :( donc appart dire que cela pourrait insciter les lecteurs qui s'y identifient à commettre les mêmes actes je ne vois pas quoi dire :(
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.