Fiches méthode Bac de français 2020

Est-ce que quelqu’un aurait une définition précise (avec des oringines et une petite histoire) de cette expression outre sont but de capter la bienveillance du lecteur s'il vous plaît ?
Merci.

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Marionn,

    La captatio benevolentiae est une notion qui remonte à la rhétorique classique. Son nom latin te renvoie donc à Rome, mais elle était connue aussi des rhéteurs grecs.

    Elle appartient au discours judiciaire, un des trois types de discours avec le délibératif et l'épidictique.

    Si tu veux quelques renseignements complémentaires, tu peux aller voir ces sites
    Pour une présentation claire de la rhétorique :
    ici
    Pour un parcours plus historique


    Note qu'à l'époque médiévale, elle entre dans la composition de la lettre idéale :
    · salutatio : l'adresse au destinataire ; · benevolentiae captatio : formules visant à attirer la bienveillance du destinataire ; · narratio : discours informatif : ce que l'on a à dire ; · petitio : si l'on a une requête à formuler ; · conclusio : conclusion du message.
  • Bonjour,

    Est-ce que vous n'auriez pas des exemples de captatio benevolentiae à proposer s'il vous plaît ?
  • Eu, des exemple c'est a dire?
    Si tu veu parler dans quels oeuvre on en trouve, dans un peu toute les tragedies (grecques ou classique) quand il s'agit de persuader quelqu'un.
  • Bonsoir,

    La captatio benevolentiae, c'est "en gros" l'amorce dans une introduction, une formule qui incite le lecteur à aller voir plus loin comme tu le sais.
    Tu en as donc souvent dans les préfaces.
    Dans la préface de Cromwell:
    "Le drame qu'on va lire n'a rien qui le recommande à l'attention et à la bienveillance du public."

    Oummi
  • Il existe une forme de captatio benevoltentiae dans Manon Lescaut lorsque le chevalier Des Grieux tente de convaincre son père rétif de consentir à libérer Manon de prison.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.