Agrégation de lettres modernes : L2 à Paris III ou Paris IV ?

Bonjour,

Je suis en reconversion professionnelle (je suis juriste passée par sciences po) et je souhaite me lancer dans une licence de lettres modernes afin de préparer le concours de l'agrégation. Dans le cadre du handicap, je peux me faire financer cette longue formation (et ça, ça soulage !).

J'ai eu une réponse positive de Paris III à distance. Je suis en attente pour Paris IV, où la formation se ferait en présentiel. Une formation à distance serait plus gérable au quotidien du fait du handicap, et ne pas avoir 3h de transports aller-retour serait un soulagement. Mais je crois que Paris IV a une meilleure réputation pour la préparation aux concours de l'enseignement, et au moins les examens sont organisés soit en contrôle continu total, soit par semestre (même si Pars III à distance propose aussi une partie en contrôle continu).

Je suis un peu novice dans tout ça, et si les choses se passent comme dans les facs de droit, mieux vaut choisir la plus adéquate pour son projet professionnel car il peut être compliqué de changer par la suite.


Qu'en pensez-vous ?


Je vous remercie d'avance

Réponses

  • svampitosvampito Membre

    Bonjour,

    Sachez qu'à Paris IV, en L2 notamment, les cours de lettres modernes sont dispensés sur le campus Malesherbes (Paris XVIIe), les cours de langues, c'est selon (ou Clignancourt, ou Malesherbes), et certains cours plus rares sont déjà dispensés en Sorbonne (Paris Ve). Ce n'est qu'à partir de la L3 que les cours sont centralisés dans le 5e arrondissement si je ne me trompe pas. Ce sont des trajets supplémentaires, à réaliser parfois dans la même journée, qu'il faut prendre en compte.

    J'ai fait ma L3 à Paris IV, et les cours de grammaire étaient sérieux et déjà très orientés CAPES. Mais je pense que les préparations aux concours sont sérieuses dans les deux universités. Paris 3 déménage à Nation dans le XIIe à la rentrée, et votre statut d'étudiante à distance doit vous permettre d'assister à certains CM. Si cela ne fait pas trop loin pour vous, c'est ce que je ferais : étudier à distance pour la L2 (d'autant que rien n'est garanti pour la rentrée en présentiel) et assister à certains cours en présentiel dans le XIIe. Et en suite, en L3, réintégrer en présentiel.


    Bonne journée

  • Effectivement, j'ai déjà des difficultés de déplacement, je me vois mal courir de métros en métros (puis en RER pour rentrer chez moi). L'idée de panachage me paraît vraiment intéressante. Il existe en effet une possibilité de le faire à Paris III. Cela peut être intéressant pour passer une ou deux UE au premier semestre et éviter d'avoir tous les examens concentrés sur deux semaines en juin.

  • Bonjour à tous,

    Je crois avoir déjà fait un post un peu ressemblant, mais maintenant que j'ai toutes les éléments en main, je peux vraiment prendre une décision éclairée.

    Je me permets de poster ici car je ne connais personne qui soit vraiment dans le domaine.

    J'ai été acceptée en L2 Lettres modernes à distance à Paris III, et je viens d'apprendre que je suis admise en L3 à Paris IV. Je n'ai pas (encore) suivi de cursus littéraire. J'ai une licence en droit et un Master carrières publiques de l'IEP de Grenoble. Je suis en situation de handicap, notamment un handicap moteur qui se manifeste par poussées. Je peux très bien marcher sans soucis comme avoir besoin de béquilles et ne pas pouvoir rester debout.

    Pour corser les choses j'ai 31 ans, er j'ai 4 enfants.

    Mon but est de me présenter au concours de l'agrégation. Un projet très ambitieux qui me prendra du temps.

    Je ne sais quelle université choisir. Paris IV me permettrait "d'économiser" un an d'études, et l'université propose des cours de remise à niveau intensifs fin août. Mais j'ai peur de ne pas arriver à suivre en presentiel, tant physiquement que sur le plan académique. J'ai peur de "faire tache" au milieu de ces jeunes étudiants qui en savent bien plus que moi. J'ai peur de redoubler, donc de perdre un an et de ne pas avoir un bon dossier pour le passage en Master.


    Commencer en L2 à distance aurait l'avantage de me permettre de prendre le temps de me créer de solides bases et de profiter de la souplesse de l'enseignement à distance. Mais, cela voudrait dire rajouter un an d'études supplémentaires. A 31 ans, étant chargée de famille, c'est un paramètre non négligeable. Je peux bénéficier des dispositifs de formation continue classique + handicap, mais sur un temps limité.


    Je suis vraiment perdue, et il sera bientôt temps de me décider, notamment pour travailler cet été.


    Je vous remercie d'avance.

  • J'ai vu que le post avait été fusionné avec l'ancien (et c'est tout à fait logique). Est-ce qu'il serait néanmoins possible de changer le titre car j'ai maintenant la possibilité d'intégrer Paris IV en L3 ? Je vous remercie d'avance

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.