Salut à tous,

Je suis actuellement en classe de seconde et j'ai un devoir à faire en anglais :

  • Je dois faire un texte d'1m30 minimum que je vais ensuite présenter à l'oral.
  • Le sujet : Je passe un entretien pour obtenir une bourse qui me permettre d'étudier à l'étranger pendant un an.
  • Le texte doit répondre aux questions : où, quand, pourquoi et quels bénéfices j'espère gagner de cette expérience.

Voici le texte que j'ai fait (je le connais déjà par cœur) :

Hello Sir,

Today, I stand before you to express my wish. Indeed, I intend to study abroad in the city of Montreal located in the province of Quebec. I desire to join the prestigious McGill University for the beginning of the academic year 2023. You must be wondering why I chose to study abroad instead of staying in a place i'm familiar with.

To begin with, I come from a rather poor family, my determination and ambitions are linked by the fact I don't want to experience destitution anymore. Also the fact that I studied abroad is a real plus in the resume; recruters like to hire students who have studied abroad because it says a lot about their caracteir. It would allow me to create a real adress and contact book.

Generally speaking, studying in a english-speaking country allows you to make friends who come from all over the world, so you can improve your langage skills and even become bilingual. I'll be able to discover many cultures through the country where I live and through my classmates. Finally, going to Quebec means a complete change of scenery as well as a breath of fresh air. The landscapes are very beautiful and colorful in automn, it is a rather green city which changes from the grayness of Paris.

Nevertheless, study abroad doesn't only means social benefit but also personal benefit. It would allow me to become more independent, more open-minded, more mature and more autonomous.

Moreover, it would allow me learn things I didn't know about myself. All of these benefits would allow me to develop self-confidence, because I would acquire and develop things I didn't expect or I was able to develop or acquire.

However, this project could never be realized as it involves a certain financial cost, this is why, sir, I'm asking for your help and your benevolance so that this projet can come to fruition.

Thank you for your attention and your consideration.



Je prends 2 minutes à réciter ce texte. Mon prof d'anglais me sous-estime un peu c'est pourquoi j'aimerais mettre le paquet sur cette tâche final. Y'a t-il des modification à faire, des améliorations des erreurs de grammaire ou autres ?

Je veux vraiment que ça paraisse très bien fait. J'hésite à ajouter un passage qui dit pourquoi il devrait me donner cette bourse mais je sais pas trop si je vais réussir à l'intégrer dans le texte et à m'en souvenir car ce texte je le révise depuis plusieurs jours. J'ai travaillé l'éloquence du coup je sais que ça va casser un peu le rythme. Que me conseillez-vous ?

PS : J'ai écrit le texte de tête du coup y'a peut-être des fautes d'orthographes mais n'hésitez pas à me les notifier.

Merci d'avance pour ceux qui m'aideront.

Réponses

  • Bonjour

    Je n'ai certainement pas le niveau suffisant en anglais pour corriger d'éventuelles erreurs. Votre texte me paraît supérieur au niveau moyen des élèves de seconde que je connais. Toutefois, je crois percevoir quelques gallicismes (quelques formes syntaxiques transposées du français) dans la construction des phrases. L'anglais étant beaucoup plus synthétique que le français, on reconnaît souvent le locuteur francophone à la longueur (ou même lourdeur) de ses phrases en anglais.

    Non, ce qui me gêne un peu plus ici, c'est votre volonté de "réciter" ce texte, que cela "paraisse très bien fait". Cet exercice semble conçu pour évaluer les compétences orales. Il faudrait donc privilégier la naturalité, la fluidité, l'authenticité de l'expression.

    En général, du point de vue du professeur, il est assez désagréable d'écouter quelqu'un réciter. C'est artificiel et cela laisse planer le doute sur la compréhension : rien n'empêche un bon imitateur de réciter un texte excellent sans rien y comprendre...

    Dans tous les cas, ce genre de prestation est rarement valorisée.

    Après, comme on dit, sur un malentendu, ça peut passer... 😄

  • CloziClozi Membre

    Salut,

    Merci pour ta réponse Lucid.

    Je suis consciente que le côté "par cœur" n'est pas agréable à écouter, c'est pour cela que j'essaye de faire de mon mieux pour y mettre du cœur et que pour que ça paraisse plus naturel à l'oral. Cependant, j'arrive à une impasse; comment je suis censée réciter mont texte à l'oral sans que ça fasse un effet par cœur si je dois passer par le par cœur pour l'apprendre ?

    De plus, j'aime beaucoup l'anglais, c'est pour cela j'essaye de mettre le paquet et je suis consciente que ça peut paraître plus récité que authentique. C'est vrai que mon texte a été traduit en partant du français. Si l'on me demande de traduire mon texte en français je réussirais aisément. Quand j'ai fait le texte en français, il était d'une assez bonne qualité d'après moi du coup je me suis dit logiquement cela sera de la même qualité en anglais. J'arrive pas à partir de l'anglais directement, j'ai pas autant d'idée qu'en français, mais je pense que c'est normal. J'ai vu sur ce forum que traduire du français à l'anglais n'aidait pas à progresser en anglais mais j'avais déjà fait mon texte.

    Sinon tu penses que ce serait une bonne idée d'ajouter pourquoi il doit me choisir pour la bourse ou pas ? Si tu veux je peux t'envoyer le texte en français, tu as l'air de t'y connaître.

  • " Cependant, j'arrive à une impasse; comment je suis censée réciter mont texte à l'oral sans que ça fasse un effet par cœur si je dois passer par le par cœur pour l'apprendre ? "

    Vous avez mis le doigt sur la principale difficulté de tous les exercices oraux préparés, ce qui prouve que vous êtes, selon moi, un(e) élève/étudiant(e) lucide. Finalement, dans ce type d'exercice et du lycée jusqu'aux concours, il faut un certain talent d'acteur. 😄

    Partir du français ne me semble pas un problème. Je ferais la même chose. On ne peut pas attendre d'un débutant (et vous l'êtes, tout comme moi) de concevoir et penser directement en anglais. Il faut une maîtrise et une habitude de la langue pour en arriver là (j'y parviens en espagnol par exemple, si je suis plongé dans un environnement hispanophone).

    Au niveau du contenu (seul aspect que je peux évaluer ici) et d'un point de vue pragmatique :

    • Il me semble un peu déplacé d'évoquer dès le début vos origines socio-économiques. Selon moi, il faudrait même éviter d'en faire mention, mais ce point est sujet à débat.
    • Souligner l'importance d'une dimension internationale pour votre (futur) profil : oui, bien sûr, mais situez cela dans une perspective pragmatique. Les sociétés d'aujourd'hui sont mondialisées, l'aptitude au changement, au voyage, etc. est indispensable aux futurs professionnels.
    • "recruters like to hire students who have studied abroad because it says a lot about their caracteir" : Trop subjectif ! Quels recruteurs ? Pour un recruteur au Canada, McGill, ce n'est pas l'étranger ! Vous êtes donc en train d'avouer à demi-mots que vous ne resterez pas dans le pays... et que vous retournerez en France (je pars du principe que vous vivez en France, vous me corrigerez si je me trompe) sitôt terminées vos études. Nos amis outre-atlantique sont sensibles à ce sujet...
    • Le désir de se créer un carnet d'adresses : ces choses-là ne se disent peut-être pas. Vous ne pouvez pas d'un côté défendre le mérite et l'accomplissement individuel et d'un autre avouer votre ambition de vous faire un réseau... Cela est contradictoire.
    • Il me semble maladroit d'évoquer le cadre naturel : cela ressemble à un cliché. Tous les pays présentent de beaux paysages. Relayer des stéréotypes de carte postale ne me semble pas mettre en valeur le candidat.
    • Les dernières lignes me rappellent les formules artificielles des lettres de motivation.

    Un potentiel recruteur, après votre présentation, n'en aura pas appris beaucoup sur vous... Vous pourriez explorer les pistes suivantes :

    • Pourquoi choisir cette université ? Quels projets ou dispositifs spécifiques à celle-ci vous intéressent ?
    • Quels engagements avez-vous à proposer pour votre future université : sport, association, soutien aux personnes en situation de handicap, etc. ? Une université, notamment au Canada, ne se résume pas à un lieu où nous donnons des cours : c'est une micro-société, qui vit et se développe, comprenant une multitude d'organes et d'institutions et qui s'attachent à tous les aspects de la vie courante et de l'épanouissement de l'individu.
    • Quel est votre projet professionnel ? Après tout, on ne sait toujours pas ce que vous souhaitez étudier et pourquoi !
    • Si l'on attribue une bourse à quelqu'un, c'est pour le soutenir dans ses études. Autrement dit, le libérer (totalement ou en partie) de la contrainte du travail salarié pour financer ses études / ses dépenses. En échange, on attend donc du candidat qu'il justifie l'emploi qu'il fera du temps ainsi "libéré" : projet, engagement, recherche, etc.
    • Dans l'ensemble, je trouve que vos arguments - qui n'en sont pas vraiment - sont assez centrés sur votre propre personne, et formulés en des termes qui sont trop génériques pour signifier vraiment quelque chose.

    Tout cela est écrit sans méchanceté, je perçois vos efforts et suis convaincu de votre volonté de bien faire, ce qui est après tout le plus important.

    Pour information, je connais un peu les études supérieures au Canada et les attentes des commissions d'attribution des bourses ou des jurys de sélection des étudiants.

    De plus, il faudrait savoir exactement quelles sont les compétences évaluées dans cet exercice par votre professeur : contenu ? langue ? compétences orales ?

  • CloziClozi Membre
    20 févr. modifié

    @Lucid_Lynx

    Waw, en vérité vous avez totalement raison ! Le problème c'est que le texte doit faire 3 minutes maximum, et pour moi la contrainte de temps a toujours été un problème. Dans mes évaluations de français ou de rédaction je m'emballe beaucoup trop et j'écris énormément alors je suis à cours de temps. C'est vrai que la partie "pourquoi j'ai choisit cette université" est presque inexistante.

    Si je suis vos conseils, je suis sure que le texte sera d'une excellente qualité mais il va falloir que je réorganise tout. Le problème c'est que la tâche final est peut-être pour lundi (on a pas de date concrète), je suis capable de l'apprendre d'ici là mais pas par cœur. Du sens, je prévois une marge de stress ou de bafouillement et si je connais pas le texte sur le bout des doigts je suis fichue. Mon plus grand soucis c'est le stress, sinon j'aurais aucun mal à tout changer.

    En faite, le texte cherche à voir si l'on a bien comprit et si l'on met bien en pratique tout ce qu'on a apprit dans le chapitre "study abroad". Pour le passe "recruiters like to hire students...", je l'ai prit d'une vidéo qu'on avait vu en classe; c'était pour montrer que j'avais bien écouter en classe et que j'ai compris le chapitre. Je pense que je vais ajouter deux trois phrases sur l'université et sur mon cursus.

    Le désir de se créer un carnet d'adresses : ces choses-là ne se disent peut-être pas. Vous ne pouvez pas d'un côté défendre le mérite et l'accomplissement individuel et d'un autre avouer votre ambition de vous faire un réseau... Cela est contradictoire.

    Alors sur ce passage, on peut le prendre du sens, mon patrimoine culturel me garantit très peu de chance de me faire un carnet d'adresse. Aller à l'étranger me donnerait plus de chances dans le monde pro.

    Il me semble maladroit d'évoquer le cadre naturel : cela ressemble à un cliché. Tous les pays présentent de beaux paysages. Relayer des stéréotypes de carte postale ne me semble pas mettre en valeur le candidat.

    Ici, j'ai essayé de créer une contraste entre Paris et le Québec. C'est pour accentuer le dépaysement totale, une bouffée d'air frais qui change de la pollution et de la grisaille.

    Les dernières lignes me rappellent les formules artificielles des lettres de motivation

    C'est vrai, j'ai changé la dernière ligne, j'avais pas trop d'inspiration alors j'avais mit ça.

    Je vais essayer de modifier tout ça.

    PS : Désolée pour les fautes d'orthographes.

    Je vous dirais ma note sur ce travail ;)

    Merci pour toutes ces remarques !

  • Quelques remarques sur la forme :

    Today, I stand before you to express my wish.

    "I stand before you" est quand même très grandiloquent. Un président ou un ministre pourrait dire ça depuis une scène devant une foule. Et puis ça finit un peu en queue de poisson quand tu dis "pour exprimer mon souhait". Il serait peut-être plus naturel déjà de remercier ton interlocuteur pour ce temps qu’il t’accord: First I wish to thank you for giving me this opportunity to present my project, ou quelque chose dans le genre.

    Indeed, I intend to study abroad in the city of Montreal located in the province of Quebec.

    À l’école on apprend que en effet = indeed mais en fait pas du tout. Indeed sert à insister ou à confirmer une information (et se traduit souvent plutôt par "dans les faits" ou "effectivement"). Ici il est de trop.

    I desire to join the prestigious McGill University for the beginning of the academic year 2023.

    Plutôt I wish, quand on parle de ce qu’on a l’intention de faire, surtout dans la langue parlée.

    my determination and ambitions are linked by the fact I don't want to experience destitution anymore.

    Linked to*

    Le mot destitution est inconnu de la plupart des Canadiens anglophones de ton âge... pour info. Donc là encore tu tapes peut-être un peu trop haut dans le registre.

    the fact that I studied abroad is a real plus in the resume

    that I have* studied (tu fais un bilan présent de tes acquis jusqu’à maintenant). A "plus" est bizarrement familier après les termes soutenus que tu as utilisés jusqu’à maintenant. Plutôt an asset, an advantage,

    In a* resume si tu fais un constat général.

    caracteir

    Orthographe.

    It would allow me to create a real adress and contact book.

    Ça se dit comme ça en français, mais pas du tout en anglais, où on parle de networking avec une conception assez différente de la chose. Qu’entends-tu concrètement par "te faire un carnet d’adresses" en allant étudier à l’étranger ? Qu’est-ce qui se cache derrière cette expression, sur le terrain ?

    it is a rather green city which changes from the grayness of Paris

    ça change de Paris... là encore un petit calque. En anglais on dirait plutôt "it’s a nice change from..." ou "a nice break from", mais du coup il faut réagencer le début de ta phrase.

    Grayness jamais entendu, j’aurais plutôt dit quelque chose comme "a nice break from the Paris gloom".

    study abroad doesn't only means social benefit but also personal benefit.

    studying*

    mean* (j’aurais plutôt utilisé d’autres verbes, comme entail, ou bring)

    benefits*

    it would allow me learn things

    to*

    I would acquire and develop things I didn't expect or I was able to develop or acquire.

    Je ne comprends pas l’intérêt du "or" ici.

    this project could never be realized as it involves a certain financial cost

    Could est problématique ici, ça instaure un conditionnel qui ne va pas bien avec le reste de la phrase (aussi bien du point de vue grammatical que logique).

    , this is why,

    Entre deux virgules et dans une seule et même phrase, on dirait plutôt "which is why".

    benevolance

    Orthographe.

    Sinon effectivement, ton niveau d’anglais me semble excellent, et mes suggestions ne sont que des détails.

  • C'est exactement ce que je pressentais : la syntaxe, et parfois le lexique, sont un calque du français. Autrement dit, le texte souffre de gallicismes (j'adore ce mot).

    Bonne chance !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.