Fiches méthode Bac de français 2021

Salut à tous ! J'espère que vous allez bien.

J'ai un sujet de philosophie que je juge de cosmopolite parce que son présupposé me dit que chacun pourrait l'aborder à sa façon. C'est le suivant "Montrer par des formes de raisonnement que certains jugements et raisonnements sont à la base de techniques qui paralysent les idéaux de paix et d'unité dans nos états actuels."

D'abord, là, après mes lectures attentives, j'ai considéré comme présupposé (ce qu'affirme le sujet) ceci :" certains jugements et raisonnements sont à la base des préjugés raciaux et techniques qui paralysent les idéaux de paix et d'unité dans nos états actuels "

Notions principales : j'ai souligné préjugés raciaux, idéaux de paix et d'unité. Est-ce qu'il convient ici de considérer jugements et raisonnements comme notions principales ? Voyant la consigne (Montrez) le sujet, me permet t-il d'infirmer sa thèse ? Avec comme opposition "certains jugements et raisonnements ne sont pas toujours à la base des préjugés raciaux"

Voici comment j'ai défini préjugés raciaux : croyances considérées comme inchangées et auxquelles l'on ne devrait pas résister.

Idéaux de paix et d'unité : valeurs et principes supposés primordiaux pour la cohésion des groupes dans un pays.

État : territoire dont le fonctionnement est régi par un corps de règles ou principes administratifs...

Quelques exemples de facteurs amenant l'imposition des préjugés raciaux.

-la catégorisation des communautés, l'évocation des origines ethniques mettant certaines communautés à l'écart, l'inégal accès aux organisations étatiques des populations, histoires inter-raciales suscitant des périls.... Merci de me faire part de ce que vous considérer tels que préjugés raciaux.

Je vous remercie d'avance pour vos conseils et idées !

Réponses

  • JehanJehan Modérateur

    Bonsoir.

    Voici comment j'ai défini préjugés raciaux : croyances considérées comme inchangées et auxquelles l'on ne devrait pas résister.

    Ce sont plutôt des idées préconçues, des idées toutes faites au sujet de certains groupes ethniques... Je ne comprends pas pourquoi tu dis qu'on ne devrait pas y résister !

  • C'est pourquoi j'ai utilisé "l'on ne devrait pas" c'est parce qu'on les considère parfois comme éternels (les préjugés).

    Vous avez constaté autre chose ?

  • JehanJehan Modérateur
    13 févr. modifié

    "auxquelles l'on ne devrait pas résister", désolé, mais ça veut dire qu'il ne faudrait pas résister à ces croyances... donc ne pas les combattre...

    Ta formulation est maladroite, ce n'est sans doute pas ce que tu as voulu exprimer.

    Je pense que le sujet te demande d'élaborer des raisonnements contredisant les raisonnements et jugements de ceux qui ont ces croyances.

  • JocrisseJocrisse Membre
    13 févr. modifié

    Il faut partir de ce que dit Alain : préjugé, le mot dit bien ce qu'il veut dire, c'est ce qu'on croit avant de juger. Mais ce qui est jugé d'avance n'est pas jugé : tant qu'on n'a pas examiné les pièces, interrogé les témoins - vrais ou faux-, vérifié les preuves, débattu, on n'est pas en position de juger.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.