Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour,

Je suis actuellement en seconde, j'ai du faire un premier choix de spécialités pour l'année prochaine.J'aime énormément le milieu de la littérature, des langues, j'adore réfléchir et analyser des questions "philosophies" et j'aime beaucoup l'histoire.

J'ai de bonnes notes partout, environ 17.5 de moyenne générale, et j'ai décidé de m'orienter vers une CPGE littéraire. Cependant je ne sais pas ce qui pourrait me convenir entre la A/L et la B/L, et je suppose que cela influe sur les spécialités à choisir. Mon prof de maths me pousse à prendre sa matière ( 18 de moyenne ) et ma professeure de ses répète que la ses est a privilégier même face à l'humanité philosophie.

Je suis assez perdue de part toutes les réformes de spécialités, je commence à hésiter pour l'année prochaine car mes professeurs me "découragent" à aller sur cette voie pour en sélectionner une plus scientifique. Cependant j'ai pour l'instant sélectionné l'humanité philosophie, l'histoire et l'anglais.

Je n'ai pas de projet professionnel préci, peut être dans les métiers du livre ou dans l'enseignement suivant ce qui me plaira le plus.

Que dois je faire ?

Réponses

  • Si tu veux préserver tes chances de choisir entre A/L etB/L, il faut prendre maths et compléter avec deux autres spécialités de ton choix, en laissant libre cours à tes envies. Si tu ne prends pas les maths, ce sera compromis pour la B/L. Bon courage !

  • lilyblilyb Membre

    Merci beaucoup pour votre réponse ! Je vais essayer de voir lequel des deux me conviendrait le mieux, a voir ensuite qu'elle spécialité je remplacerai ou non :)

  • Pour ce qui est du choix entre AL et BL, c'est souvent difficile de se positionner dès la seconde. D'où l'intérêt de prendre la spé maths, quitte à l'abandonner en fin de première et prendre l'option math complémentaires en terminale (ce qui donne grosso modo un niveau de terminale ES en maths).

  • JuSoJuSo Membre
    12 févr. modifié

    Bonjour! Je suis en première et j'ai également hésité l'année dernière entre A/L et B/L. J'ai choisi les spécialités maths, géopolitique et littérature/philo et je ne regrette pas du tout mon choix!

    En seconde, j'étais bonne en maths mais je n'aimais pas ça plus que ça, mais en première! Le programme n'a plus rien à voir, il est super intéressant et j'ai l'impression de commencer vraiment à faire des maths au sens où on te demande beaucoup plus de réflexion que de cours recraché par coeur. Faire des maths, ça te permet de savoir construire un raisonnement logique pour trouver une solution, et pas que dans cette matière, dans ta vie aussi (oui je te jure que c'est vrai).

    La géopolitique... Une autre passion que je me suis découverte! Parce que non, ce n'est pas de l'histoire ni de la géo même si on s'en sert, là, il s'agit plutôt d'analyser les enjeux de notre monde, les relations entre les puissants, et le fonctionnement du système politique. C'est passionnant, et on comprend tout de suite beaucoup mieux l'actualité.

    Je suis moins attirée par la HLP, mais je pense que ça tient surtout à mes profs donc ne te fie pas à mon seul avis. En tout cas le programme est intéressant.

    Pour la spé SES, sache qu'elle n'est pas du tout nécessaire pour faire une B/L, le programme diffère beaucoup de celui du lycée donc ceux qui ont choisi la spé n'ont pas vraiment d'avance, si ce n'est qu'ils connaissent les grandes notions de base de l'éco et de la socio. Je tiens ça des journées portes ouvertes de la B/L du lycée Janson de Sailly.

    Je n'ai pas pris la spé LLCE parce que j'avais déjà l'option anglais Europe, mais j'en ai de très bons retours aussi.

    L'année prochaine je garde la géopolitique et les maths assorties de l'option maths expertes. Je compte faire une B/L puis je verrai où le vent me mène!

    En espérant que mon témoignage t'aura éclairée!

    Sur ce, bonne chance pour tes choix, et surtout, ne te mets pas trop la pression: tu ne décides pas ta vie. Choisis ce que tu aimes parce que c'est quand même un gros volume horaire, sans oublier que tu peux avoir de bonnes surprises!

  • L'intérêt de la géopolitique, ce n'est pas que ce n'est ni de l'histoire ni de la géo, mais et de l'histoire et de la géo.Cela a été proposé dans cette intention et en tenant compte d'un contexte français (moins dans un contexte anglo-saxon, si on regarde les programmes en Angleterre ou aux States, où le lien est constant) où les historiens sont des littéraires et les géographes des scientifiques, pour le dire en court. Et que c'est bête, parce que de ces deux puits de connaissances, de savoirs indispensables, on doit pouvoir faire mieux

    Pour ce qui est plus dans mon rayon, si j'étais d'humeur à faire de la rhétorique, j'exprimerais mon immense stupéfaction touchant à HLP, mais ce ne serait pas très honnête, je ne suis que que tristement résigné, en observant ce que j'avais déjà vécu : qui est que lorsque l'on évoque avec un spécialiste HLP l'idée qu'il faudrait lire des bouquins, on passe pour un abuseur, peut-être pas au point d'un violeur d'enfants mais quelque chose de pas vraiment au-dessus, on est dans les exigences exorbitantes. J'ai fini par m'interdire d'imposer une lecture, j'ai trop la trouille d'être traduit devant un tribunal, où l'on me trouvera beaucoup moins d'excuse qu'à un pédophile, quand j'aurais imposé de lire une page de Kant ou d'Aristote.

  • lilyblilyb Membre

    Merci beaucoup ! Je prendrai ça en compte dans mon choix :) Personnellement je sais déjà que je ne compte pas supplanter l'HLP pour une autre spécialités car c'est celle qui m'attire le plus. Mais je ne sais pas si l'option anglais existe 🤔 il faudrait que je me renseigne plus ^^ En tous cas j'ai particulièrement hâte de me spécialiser dans trois de ces matières, elles ont vraiment l'air très intéressantes !

    Et Jocrisse, je vous rejoins sur le point que la lecture est de plus en plus considérée comme quelque chose d'insurmontable malheureusement, et cela se ressent même dans la façon de présenter les livres à lire en cours : on dit le nombre de pages avant le contenu.

  • AmmyAmmy Membre

    Bonjour, l'option anglais euro se choisit dès la seconde lorsqu'elle existe. Les élèves sont sélectionnés à la fin de la troisième en fonction de leurs résultats. Donc il ne doit pas y en avoir dans ton lycée. Je rejoins les autres avis : dans le doute et puisque tu es en réussite dans la matière, prends les maths avec 2 autres spécialités qui t'attirent. Les goûts sont importants, tu as quand même 4h00 de chaque en 1ere puis 6h00 en terminale !

  • lilyblilyb Membre

    D'accord, merci énormément de vos conseils 😃

  • Bonsoir !

    Je réponds un peu à ce qui a déjà été dit mais, par rapport aux différents renseignements que j'ai déjà eus, la spécialité HLP est vraiment la spécialité à prendre si tu vises une prépa littéraire, cela a été souligné par les professeurs de plusieurs lycées lors de leurs portes ouvertes.

    Bien évidemment, cette matière n'est pas obligatoire car de nombreux élèves de (ex) ES ou S rejoignent ces filières, sans avoir fait plus de français/philo que dans le tronc commun.

    Pour les maths, effectivement cela te permettrait d'avoir toutes les cartes en main, et c'est une matière que l'on ne peut abandonner que si l'on est vraiment sûr de ne pas en avoir besoin dans ses études sup car cette spé est par contre obligatoire dans de nombeux domaines comme la B/L. Je pense que l'arrêter en Tale et prendre l'option à la place est un bon compromis, cependant je dis cela sans connaître véritablement le programme de B/L. SI tu optes finalement pour une A/L, ce ne sera pas perdu car cela te forgera un esprit logique, comme quelqu'un l'a mentionné plus haut, et toutes les matières de la filière sont déjà dans le tronc commun (sauf les langues anciennes).

    Pour les SES, en effet je ne trouve pas vraiment cela nécessaire, surtout que d'après des 1ère et Tales ayant choisi HGGSP et SES, la plupart trouvent que les deux ont de nombreux points communs, et qu'il n'est donc pas utile de les allier sauf si tu souhaites te tourner vers une filière économique et commerciale.

    Quant à la section européenne, tu aurais effectivement dû en entendre parler si elle était disponible dans ton lycée. Cependant, l'année de seconde, ne comptant pas dans le contrôle continu du bac, n'est pas nécessaire pour cette option. Certains l'ont commencée en 1ère dans mon lycée, il faut juste avoir le niveau nécessaire, que tu sembles avoir d'après ce que tu as pu donner comme informations. On ne sait jamais, peut-être n'étais-tu pas au courant, tu peux toujours te renseigner. Et au cas où tu pourrais prendre cette option, je préfère te préciser que tu ne peux la suivre que dans une matière que tu suis déjà dans le tronc cnommun (comme l'histoire-géo ou les sciences) ou car tu auras choisi la spé (comme les maths).

    Enfin, je voudrais te dire que les remarques de tes professeurs ont une certaine limite. Qu'ils t'aiguillent quant au choix de tes spés est une bonne chose, mais qu'ils t'encouragent (un peu) trop fortement vers des filières plus scientifiques ... J'ai connu la même chose et, du moment que tu sais ce que tu veux faire et ce qui te plaît, écoute leurs conseils mais reste la seule juge de tes choix ! Si tu chosis la spé maths par exemple, ne le fais pas pour ton prof de maths, tes parents ou je ne sais qui mais seulement pour toi ! Peut-être que ce n'est pas ton cas mais je préfère le péciser car je garde d'assez mauvais souvenirs quant à "l'infériorité" des filières littéraires qui demeure dans l'esprit de la plupart 🙃

    En espérant t'avoir été utile, bonne continuation à toi !

  • Bonjour @lilyb,

    Les enseignants des différentes matières ont souvent tendance à pousser vers leur discipline un élève qui obtient des résultats bons ou très bons partout. Je vois que la réforme n'a pas modifié cela mais que ça ajoute peut-être quelques épines au problème éventuel. Réfléchis bien par rapport à tes goûts et par rapport à tes éventuelles aspirations pour la suite.

  • lilyblilyb Membre
    15 févr. modifié

    Merci beaucoup @Maha_houna et @Ascagne pour vos avis,

    En effet mes professeurs et mon entourage en général a tendance à dire que je "choisis une solution de facilité en m'orientant vers le littéraire" ou que je "ne vais pas réussir dans la vie" si je ne prends pas scientifique. Et c'est assez effrayant de voir que autour de moi, je suis la seule à partir en littéraire alors que tous vont vers les sciences même sans avoir le niveau.

    Je me suis renseignée et j'ai vu qu'il n'existe en effet pas l'option anglais dans mon lycée malheureusement.

    Je vais me renseigner et aller voir dans les centres d'orientation ce que l'on me dit, en revanche je ne sais pas entre HGGSP et LLCE ce que je devrais lâcher contre les maths, ne m'étant jusque là pas vraiment posé la question.

  • Ce que tu décris est une situation assez classique autour des conceptions et des préjugés concernant l'orientation, de la part des proches comme de certains collègues. Attention, il faut faire tes choix aussi par rapport à ce qui t'intéresse toi. Il faut le faire de façon informée, sans vision fantasmatique, en pesant les différents éléments. Il est aussi contestable de prétendre que "on ne réussit pas dans la vie si on choisit une orientation non scientifique" que de croire que "si je m'engage sur une voie littéraire, au pire, je pourrai devenir enseignant et ça ira". En tout cas, il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas une seule conception de l'intérêt personnel au vu de telle ou telle orientation.

  • lilyblilyb Membre

    En effet @Ascagne, vous avez raison c'est sûr, j'en ai parlé avec ma mère en comparant les deux types de prépa littéraire et en voyant les études post prépa qui pourrait m'intéresser, et on en a conclu pour le moment que l'AL était plus indiquée car les voies supplémentaires apportées par la BL ne m'intéressent pas plus que ça.

    Reste donc à passer outre ma crainte d'arrêter les maths, mais je suis assez soulagée que ma mère approuve mon choix, et de ne pas avoir à choisir entre HLP, HGGSP et LLCE.

    Merci encore de vos conseils avisés 🙂

  • Bonsoir @lilyb !

    Je suis contente que tu aies pu enfin trouver ce qui t'intéressait le plus !

    Pour les maths, ne t'inquiète pas. Tu n'en auras pas besoin en prépa et même après et, si tu as tout de même besoin d'une petite base dans plusieurs années notamment pour faire de la recherche par exemple, tu pourras toujours suivre des cours de maths pour littéraires en fac ou grande école.

    A titre d'exemple, grâce à la BEL dont tu as peut-être déjà entendu parler, les khâgneux ayant suivi une A/L n'ont même pas besoin de maths pour intégrer des écoles de commerce comme HEC !

    L'année dernière, j'étais première en maths et ma prof m'a forcé la main toute l'année pour que je continue cette matière. Mais ça ne m'intéressait pas ou tout du moins moins que les autres, et je n'ai absolument aucun regret quant à mes choix (enfin pour l'instant haha). Le plus important, c'est de choisir des matières cohérentes ensemble, et tu verras qu'en étudier une aide beaucoup pour les autres (je suis les spécialités que tu veux prendre) ... C'est à mon sens tout l'esprit de la réforme, même si les profils plus atypiques sont toujours appréciés.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.