Grammaire française Participe passé

Bonjour,

Comment expliqueriez-vous la distinction entre la préposition 'sauf' signifiant 'à l'exclusion de' et la locution prépositive 'à part' signifiant 'excepté'.

Concrètement, pourquoi ne peut-on pas remplacer 'à part' par 'sauf' dans la phrase suivante :

Je relis l'oraison funèbre d'Henriette de France. À part l'admirable portrait de Cromwell et certaine phrase du début (...), je n'y trouve pas beaucoup d'excellent, du moins à mon goût. Gide, Voy. Congo, 1927, p.699.

Merci

Réponses

  • ricardoricardo Membre
    10 févr. modifié

    Sauf, en début de phrase ne convient pas dans le cas présent.

    À part : pour "mis à part", convient parfaitement.

    Sauf, s'emploie en milieu de phrase plus facilement.

    J'avais tout prévu, sauf qu'il ferait trop chaud pour que vous puissiez traverser le boulevard (J. Bousquet,Trad. du sil., 1936, p. 254).

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.