Grammaire française Participe passé

KrisTel1831KrisTel1831 Membre
9 févr. modifié dans Langue française

Je viens vous demander de l’aide car je suis complètement perdue.

J’avais compris que la fonction épithète était attribuable au adjectif qualificatif lié (postposé ou antéposé) et au adjectif détachés. Ex un vent âpre et sec - âpre : adjectif qualificatif lié postposé de vent - sec adjectif qualificatif détaché et coordonné de vent avec tous les 2 la fonction épithète .

EX Un vent âpre et fort s’était levé faisant tourbillonner la neige qui tombait toujours à force.

 « Qui tombait toujours à force » pour moi il s’agit d’une proposition subordonnée relative composé du pronom relatif qui complément de l’antécédent neige. Et je viens de lire un corrigé qui me dit que la fonction est épithète,complément de l’antécédent.

Les 2 fonctions se complètent? S’additionnent?

Une proposition subordonnée relative peut être épithète ? Mais elle est quand même une expansion du nom appartenant au complément du nom?

Il y a 3 fonctions de l’expansion du nom 1) épithète nature adj qualificatif

2) complément du nom et il existe 2 natures a) groupe prépositionnel

b) une proposition subordonnée relative

3) l’apposition

Je pensais être au clair et la c’est la panique merci pour votre aide

Réponses

  • "« Qui tombait toujours à force » pour moi il s’agit d’une proposition subordonnée relative composé du pronom relatif qui complément de l’antécédent neige. Et je viens de lire un corrigé qui me dit que la fonction est épithète,complément de l’antécédent. "

    L'analyse que tu donnes me parait bonne

    Toutefois je suis tombé sur ça:

    https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-12702.php :

    On distingue :

    -> I- La proposition subordonnée relative déterminative essentielle à la compréhension de la phrase.

    Elle fait partie intégrante du groupe nominal (G.N) et remplit la fonction d'épithète.

    [...]


  • Alors je n’avais pas cette source la mais elle va dans le même sens que ce que j’ai lu.

    Peut être d’autres personnes pourrons nous éclairer

    Merci à toi

  • La grammaire en plus d'etre technique et penible est une science qui évolue apparemment. Par exemple dans les années 90 on a vu commencer à apparaitre dans les manuels la notion de COS. Et je me souviens de grands débats avec mes profs de collège pour savoir si c'était équivalent ou non à COI: aucun disait la même chose!

    Tu fais ça à quel niveau d'étude?

  • Aristote77Aristote77 Membre
    9 févr. modifié

    Là ça l'est en effet.

    Mais il me semble bien que COS est d'invention plus récente que les autres.

  • JehanJehan Modérateur

    Pour répondre à Kris Tell831...

    Même si l'on réserve habituellement le terme "épithète" à l'adjectif, toutes les expansions du nom (adjectif, complément prépositionnel, proposition subordonnée relative ) peuvent être considérées - au sens large - comme des épithètes de ce nom. D'ailleurs, complément prépositionnel et proposition subordonnée relative, par rapport au nom, jouent le même rôle qu'un adjectif épithète : la maison paternelle ----> la maison de mon père, la maison qui est à mon père. L'on réserve habituellement le terme "complément de nom" au complément prépositionnel, mais la relative est bien, elle aussi, complément de nom : elle est complément de l'antécédent, qui est un nom.

    .Deux sortes d'épithètes : l'épithète liée, non séparée du nom : Un enfant fatigué doit aller au lit. et l'épithète détachée (dite aussi "apposition"), séparée par une virgule ou encadrée de virgules : Les enfants, fatigués, vont au lit.

    Il y a des relatives épithètes liées (relatives déterminatives) : Un enfant qui est fatigué doit aller au lit. et des relatives épithètes détachées (relatives explicatives) : Les enfants, qui sont fatigués, vont au lit.

  • JehanJehan Modérateur

    Oui, bien sûr, COS, c'est plus récenf que COD ou COI, je ne le nie pas... Mais c'est tout de même bien antérieur à 1990. C'est tout ce que je voulais dire.

  • Bonsoir, je pensais avoir compris qu’un épithète détaché concernait un adjectif et que l’on parlait d’apposition pour un groupe nominal. Pourriez vous m’éclairer?

  • JehanJehan Modérateur
    18 févr. modifié

    Bonsoir, je pensais avoir compris qu’un épithète détaché concernait un adjectif et que l’on parlait d’apposition pour un groupe nominal. Pourriez vous m’éclairer?

    On écrit "une épithète détachée", c'est un nom féminin ! 😉

    Oui, une "apposition" au sens strict ne concerne que le groupe nominal.

    Mais des grammairiens, récemment, ont élargi l'acception du terme, l'employant également pour l'adjectif épithète détachée.et la relative explicative.

    Voir les 6 derniers messages de cette page :


  • Oulà je vois, c'est devenu pas simple du tout !

    bon courage!

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.