Fiches méthode Bac de français 2021

clhclh Membre

bonsoir,

la philosophie est elle une discipline littéraire, scientifique ou de simple ?

Bonjour, je suis en terminale et j'ai une dissertation à faire sur le sujet cité ci-dessus.

Pouvez-vous m'aider ?

Réponses

  • JehanJehan Modérateur

    Bonsoir.

    "Ou de simple"... Ou de simple quoi ?

  • clhclh Membre

    la philosophie est elle une discipline littéraire, scientifique ou de simple opinion ?

  • Elle n'est pas scientifique comme le sont par exemple les mathématiques. Encore moins est elle une simple opinion (qui est le contraire de la philosophie)

    Elle est plus du côté littéraire. Vu qu'elle est pratique du questionnement rationnel

  • JehanJehan Modérateur

    Pourtant, le questionnement rationnel me semble davantage se rapprocher de la science que de la littérature...

  • Selon moi, la philosophie relève autant du littéraire que du scientifique. Je pencherais même pour ce dernier...

    Elle me semble une démarche rationnelle qui à la possibilité d'intégrer l'imaginaire, le sensible et l'irrationnel dans ses raisonnements, ce qui n'est pas rien !

    Ensuite, la philosophie se fonde souvent sur l'expérience, qu'elle soit empirique ou préalable (chemin inductif), ou bien dans le cadre d'un protocole d'expérimentation a posteriori (chemin déductif). Cette dialectique peut bien sûr être dépassée elle-même.

    La philo me semble souvent très proche des mathématiques ou de la linguistique.

  • perluèteperluète Membre
    9 févr. modifié

    La philosophie peut être aussi un moyen d'interroger la science. C'est le rôle de l'épistémologie.

    Historiquement, la science et la philosophie sont liées:


  • Disons que la philosophie peut se concevoir comme de manière charnière entre littérature est science: questionnement rationnel procédant par concepts pour faire surgir des problèmes , mais ayant pour matériau et incarnation la langue. En ce sens la philosophie est plus littéraire que scientifique. D'où son statut de science humaine

  • JehanJehan Modérateur

    Oui, science humaine à la lisière de la littérature...

  • Je dirais cela aussi, sans oublier le terme "opinion" proposé dans le sujet. A lire l'histoire de la philosophie, chaque philosophe propose une vision du monde différente, sinon opposée à la précédente. Subjectivité. Désir de construire un système propre à l'auteur. Enfermement.

  • La définition donnée sur le TLFi est satisfaisante : « Réflexion critique sur les problèmes de l'action et de la connaissance humaine »

    Si l'on croise les deux articles (science et philosophie), on retrouve trois points intéressants :

    1/ Chez les Grecs, dans l'Antiquité « La faculté de philosophie remplace à elle seule une faculté des lettres et une faculté des sciences

    2/ La philosophie est clairement distincte de la science « Je m'en tiens aux revues générales qui publient éventuellement des articles de science, de politique ou de philosophie »

    3/ Il existe bien une philosophie de la science (ou des sciences) mais la philosophie n'est pas ladite science

  • clhclh Membre

    merci beaucoup pour votre aide je comprends bien mieux le sujet.

  • JocrisseJocrisse Membre
    16 févr. modifié

    Chez les Grecs, dans l'Antiquité « La faculté de philosophie remplace à elle seule une faculté des lettres et une faculté des sciences


    Les Grecs ne distinguaient pas les sciences et les lettres. Un savant était un mousikos, un inspiré des Muses, n'importe lesquelles. Pour ce qui concerne la philosophie, Platon était un mathématicien, et on pourrait dire qu'Aristote était le plus grand physicien, mais ça n'était pas détaché du reste comme de la science d'un côté, de la philo ou de littérature de l'autre.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.