Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,

Je suis titulaire d'un master de géographie et je souhaiterais savoir si vous pouviez éclairer ma lanterne concernant cette chose qui me chagrine depuis un moment. Je me trouve parfois en décalage avec les autres concernant l'expression écrite. Les spécialistes des lettres que vous êtes ici confirmeront sans doute. Lorsque que je rédige une disserte ou un commentaire de document, je ne parviens pas tout le temps à rédiger une sous partie ou même un paragraphe d'un seul tenant. Il m'arrive bien souvent de marquer des pauses soit pour réfléchir à la construction de la phrase, soit à l'orthographe. Je vous rassure, j'ai toujours terminé un partiel ou un examen. Pour les DM (devoirs maison) parfois, je passe un temps infini pour exécuter le travail. J'ai repris mes études sur un titre professionnel de niveau III. Nous avions eu un commentaire de document sur une thématique définie comprenant des extraits d'œuvre littéraire connues. J'avais mis presque semaines pour faire ce travail… Bon après je vous rassure, j'avais récolter un 19. Autre exemple : mon mémoire de fin d'études de M2. Il m'avait fallu pas moins d'un mois et demain pour rédiger un mémoire d'une cinquantaine de pages. Au final, j'avais eu la note de 14.

Pensez-vous que mon cas est catastrophique ? Celui-ci provient t'il d'un vraie lacunes et/ou d'un manque de confiance en soi ? Je tiens à précise que j'ai des problèmes de concentration et que je suis sujet à de la dépression. Cependant, , j'ai quand même un peu honte de moi.

Merci d'avance pour vos réponses.

Réponses

  • Pas de réponse ? Selon vous illettré ?

    Merci

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Ton niveau d'expression écrite, si j'en juge par ces seules lignes, me paraît tout à fait correct, même s'il subsiste quelques fautes d'orthographe. Tu as toi-même diagnostiqué le problème que tu peux avoir : manque de concentration, manque de confiance en toi. Ce sont ces aspects plutôt psychologiques qu'il faudra travailler, le reste suivra.

  • Merci pour votre réponse lamaneur.

    Vous avez raison. Pour m'être relu, j'ai moi aussi constaté des fautes d'orthographe mais aussi des mots manquants. Désolé.

    Un enseignant de la partie professionnelle de mon titre niveau III m'avait affirmé que j'avais des difficulté d'apprentissage. Il doutait sérieusement de ma capacité à lire et comprendre textes et autres énoncés. Lors d'un cours, il m'avait même fait lire à haute voix une partie de texte et m'avait demandé lui expliquer. Je n'avais pas répondu… Si je me suis comporté ainsi, c'est plus par stupéfaction par rapport à la demande que par l'incompréhension du texte en lui même. Bien qu'étant pas un grand lecteur, j'arrive la plupart du temps à lire et comprendre un bon nombre de choses. Après tout dépends de la difficulté des texte en question… Sur des textes asses complexes, il m'arrive régulièrement de relire plusieurs fois certains passages pour en saisir le sens.

    Et vous trouvez cela normal de passer autan de temps sur un DM à niveau bac+2 ?

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Cela ne me paraît pas alarmant. Les textes complexes, notamment les textes philosophiques avec des phrases emberlificotées et du vocabulaire spécialisé, peuvent demander plusieurs lectures avant d'être compris. C'est très bien de s'en rendre compte et de faire l'effort de relire jusqu'à bien comprendre. Beaucoup se contentent de survoler. Cela dit, chacun a son rythme, certains sont plus rapides que d'autres, mais pas forcément meilleurs. Il ne sert à rien de se dévaloriser. Par contre, il faut s'entraîner car la "performance" s'améliore avec la pratique régulière voire intensive.

  • Mais pas terrible non plus pour un titulaire de M2 !

    Voici un des passages d'un rapport d'étude en urbanisme que j'avais écrit. Certains de mes camarades avaient formulé des critiques acerbes en ce qui concerne la qualité de mon expression. Dites moi ce que vous en pensez SVP :

    Le réseau routier est dans son ensemble très dense. Il maille de manière satisfaisante le territoire étudié. En

    effet, la ville d'Ambérieu est « coupée » par deux routes principales : la D 1084 qui contourne la ville à

    l'Ouest et la D 1051 qui traverse la ville en direction du Sud-Est. Cette disposition permet de disperser le

    trafic sur deux axes clés. L'écoulement du trafic en sera favorisé. Cependant, lors des heures de pointes, la

    route principale D 1084 peut se retrouver en situation de congestion. La route principale D77E (provenant

    de l'autoroute) vient gonfler le trafic sur la D 1084 au niveau de l'intersection entre les deux routes.

    Notre futur quartier est desservie par des voies qui permettent d'accéder à Ambérieu. Néanmoins, l'absence

    de continuum urbain ou de voies sécurisées entre les deux zone n'incite pas au déplacement à pied ou à vélo.

    La proximité de l'autoroute est néfaste car cela incite les usagers à prendre leurs voitures pour effectuer des

    trajets quotidiens. En effet, cet axe à grand débit va capter une partie du trafic pour des trajets de courts

    (Lyon à 25 minutes d'Ambérieu par autoroute et Bourg-en-Bresse à 15 minutes). Actuellement, de

    nombreux ambarois utilisent cette voie pour accéder à leurs travail."

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    En dehors des fautes d'orthographe ou d'accord qui me gênent, je ne vois pas ce qu'on peut reprocher à l'expression écrite. Elle est ici caractérisée par des phrases extrêmement courtes, ce qui est assez rare, mais est loin d'être un défaut.

  • Si vous le dites. Oui, on m'a reprocher l'orthographe bien évidement, mais aussi la tournure des phrases. Je tournais trop autour du pot pour faire passer mon message. En gros j'écrivais pour ne rien dire. Critique que je trouve sévère malgré tout.

    En tout cas merci pour votre réponse Lamaneur.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.