Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour / Bonsoir à tous, j'espère que vous allez bien.

J'écris au sujet d'une hésitation, de questionnements que j'ai sur la poursuite de mes études en Lettres, et je vais essayer d'être claire et de ne pas poser des questions trop stupides...

Je suis en L2 de Lettres modernes à Paris X Nanterre. J'ai rejoint la fac au début/milieu du semestre 1 de la L1, car, de base, j'étais en prépa littéraire mais je pense que je n'étais pas faite, ni prête, pour ce type d'établissement. Je me questionne énormément sur la poursuite de mes études, et surtout, sur le lieu où les effectuer. Je rêverais de pouvoir être enseignante en littérature française à l'université, et je m'orienterai donc a priori vers un master de recherche en lettres, suivi, si j'en ai les capacités, de la préparation à l'agrégation et au CAPES. Seulement voilà : je ne sais pas trop comment choisir ma fac.

Je sais que je n'y suis pas encore, mais je me dis qu'il est toujours bien de se renseigner en amont. Je sais que Nanterre est réputée pour ses enseignements en lettres (il m'est arrivé d'avoir des enseignants impressionnants, et je trouve que c'est réconfortant dans ces premières années d'études où la nonchalance et le moindre effort semblent gouverner certains cours).

Ma véritable hésitation se situe donc entre cette alternative : poursuivre mon master à Nanterre, ou bien partir à Paris IV, ou la Sorbonne nouvelle. En réalité, je sais que cette question peut paraître bête, car chaque fac a ses avantages et inconvénients, mais si certains d'entre vous ayant étudié en master dans une de ces facs (ou plusieurs d'etre elles) pouvaient me faire part de leurs impressions sur leurs qualités et défauts (encadrement des étudiants, ambiance générale, disponibilité des enseignants, qualité des cours...), je leur en serais très reconnaissante.

Pour ce qui est de mon projet de recherche, il est loin d'être encore établi (nous n'en avons jamais parlé en cours, je crois que la méthodologie est abordée en L3), mais des sujets qui m'intéressent seraient le conte merveilleux et son évolution, le conte fantastique du XIXe siècle, le romantisme frénétique.


Je vous prie de bien vouloir m'excuser si le sujet n'est pas intéressant ou mal amené, mais je n'ai personne de mon entourage avec qui en parler sérieusement...

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.