Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour à tous,

Je ne suis pas habituée à me tourner sur des sites forum afin d'éclairer mon avenir... Mais c'est légèrement - voire beaucoup - la pagaille ces temps-ci.

Je m'explique : je suis en deuxième année de prépa littéraire (AL), et cela ne se passe pas extrêmement bien. À vrai dire, ce n'est pas la prépa qui me pose problème, mais la prépa dans laquelle je suis. En effet, l'ambiance dans ma classe n'est pas ce que l'on peut qualifier de "solidaire" ou "d'agréable"... Une forte compétition, et des profs qui sont dans une démarche manichéenne et qui surtout ne sont pas dans l'échange. Je suis dans une prépa de Province, et beaucoup d'élèves qui sont à Paris, en CPGE me disent que la démarche des profs est bien plus ouverte et plus humaine. Bref, la question n'est pas de débattre sur quelle prépa est mieux adaptée à mon profil ou non, puisqu'à la fin de l'année je souhaite me réorienter.

La classe préparatoire m'a permis de développer certaines aptitudes et surtout une rigueur, une discipline dans ma méthode de travail et ma méthodologie. Je me suis également aperçue des matières pour lesquelles j'étais profondément passionnée ; je suis considérablement amoureuse de la littérature, et je n'envisage pas mon avenir sans faire de cette filière mon métier. J'aime ainsi tout ce qui touche aux Arts (cinéma, histoire de l'art, photographie, théâtre) et les sciences humaines. J'ai pris connaissance d'une licence à Paris 7 (Université Paris Diderot), et j'aimerais postuler pour faire ma L3 et certainement suivre mon master et ma prépa agreg là-bas... Cependant, je suis en prépa Province, et mon équivalence est à Aix, mais je veux m'émanciper et partir à Paris car la formation me convient parfaitement (UFR LAC) ; j'ai pu lire de nombreuses critiques positives sur l'Université de Paris 7, et je ne sais pas s'il est possible que je m'inscrive pour suivre une L3 dans la formation que je viens de vous préciser... Je fais donc appel à vous pour savoir comment je pourrais postuler ? Et surtout, si je dois aller sur e-candidat, et quelle démarche avoir quant à cette réorientation... Je suis assez perdue, et je ne me tourne pas vers mes professeurs car nos relations entre prof/élèves sont assez distantes et surtout inexistantes (on fait le cours et puis basta..).

Je vous remercie, je prends toutes les informations, et je vous souhaite une bonne soirée, si vous passez par là.

:)

Réponses

  • Bonjour,

    Cela ressemble moins à une réorientation qu'à une poursuite d'études, dans une filière en lien avec les enseignements reçus actuellement en CPGE. Si vous obtenez vos crédits ECTS (120) en fin de deuxième année de classe préparatoire, l'inscription en L3 Lettres modernes (c'est le choix que vous souhaitez faire à Paris 7 ?) ne devrait pas poser de difficultés. Il vous suffira de suivre les consignes de candidature et d'inscription selon la calendrier fourni sur le site de l'université.

    Si la licence dans laquelle vous souhaitez postuler est dans une discipline différente de celle que vous étudiez en CPGE, la situation est différente. Il sera nécessaire de faire une demande d'équivalence.

  • Merci de votre réponse.

    En effet, la filière est en apparence en lien avec les enseignements reçus actuellement en CPGE, d'autant plus que je suis en spécialité Lettres Modernes. Cependant, le nom de la filière s'intitule Lettres et Arts, et bien qu'elle comprenne de la Littérature majoritairement dans son ensemble, il y a tout de même des options (tel que le théâtre, la photographie, la musique...) et des cours d'histoire de l'Art... De ce fait, je me demande donc si cela ne sera pas pénalisant, ou un motif de refus face à ma candidature. Étant donné que je n'ai pas fait depuis la Terminale d'histoire de l'Art (du moins, je n'ai pas disserté sur des sujets d'HDA), bien que l'Art m'intéresse énormément et qu'il m'arrive d'en faire en cours de spécialité, je me posais ainsi simplement la question.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.