AnnabAnnab Membre
21 nov. modifié dans Langues anciennes

Bonjour à tous!


Je suis actuellement en train de faire un commentaire linéaire sur un extrait du conte du Graal et essaie de m'attacher le plus possible au texte original, dont parfois les changement syntaxiques lors de traduction on un impact sur la sémantique du texte.

Un passage justement me parait intéressant au niveau de la syntaxe dans le texte original alors que le rendu n'est pas du tout le même dans le texte traduit. J'aimerai donc me baser sur une traduction plus littérale, mais mon niveau d'ancien français n'étant pas fantastique, j'ai un peu de mal à réellement restituer le sens premier...

Les vers sont les suivants (les vers entre parenthèses ne "m'intéressent" pas forcement pour l'analyse mais je les ajoute pour que le contexte soit plus facilement compréhensible):

(Ha! Percevaux, malaürous,)

(Com iés or mal aventurous)

(Quant tu tot ce n'as demandé,)

Que tant aüsses amandé

Lo bon roi qui est mehaigniez

Que toz aüst rehaitiez

Les manbres et terre tenist,

(Et que molt granz biens en venist!)

La traduction proposée pour les quatre vers qui me semblent intéressants (donc ceux qui ne sont pas entre parenthèse) est la suivante:

car tu aurai si bien pu guérir

le bon roi qui est infirme

qu'il eût recouvré l'entier usage

de ses membres et le maintien de ses terres.


La traduction ne rend pas compte de la syntaxe du texte originale et élimine complètement le "jeu de miroir croisé" que l'on peut voir entre "que tant aüsses amandé" / "Que toz aüst rehaitiez" et entre "Lo bon roi qui est mehaigniez" / "Les manbres et terre tenist" (d'ailleurs si au passage quelqu'un voit un nom de figure de style qui pourrait coller...)

De plus les formes "aüsses" et "aüst" de toute évidence viennent du même verbe et j'aimerai savoir si les temps verbaux choisis dans la traduction sont fidèles ou non au texte original.


Bref j'imagine que vous avez compris, je ne cherche pas forcement une traduction agréable à lire mais qui retranscrit au plus près l'intention du texte en ancien français.


En tout cas merci par avance pour votre aide!


Annabelle

Réponses

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Désolé, je réponds de loin et sans ressources à ma disposition, juste pour que votre message ne sombre pas dans l'oubli.

    Les temps sont effectivement ceux du verbe avoir : eusses et eût.

    Grosso modo :

    Que tant aüsses amandé

    Lo bon roi qui est mehaigniez

    Que toz aüst rehaitiez

    Les manbres et terre tenist,

    Tu eusses tant amendé

    Le bon roi qui est blessé

    Qu'il eût tôt rétabli

    Les membres et tenu sa terre.

  • AnnabAnnab Membre

    merci beaucoup pour ta réponse!

  • bonjour Annab, je ne comprends pas bien votre problème avec la traduction, qui me paraît excellente.

    Que tant aüsses amandé

    Lo bon roi qui est mehaigniez

    Que toz aüst rehaitiez

    Les manbres et terre tenist,

    Les deux "que" n'ont pas la même fonction, comme le rend la traduction : le premier est causal, le second consécutif et dans un système de dépendance par rapport au premier ; le système est à l'irréel du passé. Le premier imparfait du subj. est à la P2 (suj = Perceval ; lo bon roi est au cas régime), le 2nd à P3 (sujet = le roi Méhaignié), et ainsi le participe passé "rehaitiez", a une fonction adjectivale attribut du COD "les manbres" avec valeur résultative, càd "de sorte qu'il aurait eu les membres rétablis dans leur santé, et aurait gouverné sa terre". Tenist est un 3e impft du subj. à la P3.

    Est-ce ce que vous comprenez également ?

    Cordialement

  • Ah pardonnez-moi je n'avais pas vu qu'il y avait déjà une réponse !

  • AnnabAnnab Membre

    Bonjour Mooraker!


    Non pas de soucis au contraire c'est bien d'avoir plusieurs avis.

    Merci beaucoup pour votre répondre en tout cas.

    En réalité je me demandais s'il n'y avait pas un changement syntaxique dans la traduction qui aurait potentiellement entrainé un léger changement sémantique ou que du moins la traduction ne révélait pas complètement le sens et la forme d'origine. Enfin j'ai surtout voulu y voir quelque chose dans le genre en tout cas.

    Merci beaucoup en tout cas pour votre explication très détaillée. Pas forcement facile de faire un commentaire sur un texte en ancien français quand on ne maitrise pas totalement. Du moins il arrive fréquemment que la traduction genre un peu le sens premier et que ça fasse passer à côté d'une analyse pertinente; ma question était en ce sens.


    Merci beaucoup en tout cas!

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.