Fiches méthode Bac de français 2021

Le sujet: Discutez de l'affirmation de Charles Fried "Les systèmes déontologiques sont «limités et divers» par opposition aux théories conséquentialistes / utilitaires.

Quelqu'un pourrait m'expliquer comment je dois justifier que les systemes déontologiques sont limités et divers.

Je suis un peu perdue

Merci d'avance

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour,

    Le conséquentialisme fait partie des éthiques téléologiques et constitue l'ensemble des théories morales qui soutiennent que ce sont les conséquences d'une action donnée qui doivent constituer la base de tout jugement moral de ladite action. Ainsi, d'un point de vue conséquentialiste, une action moralement juste est une action dont les conséquences sont bonnes. Plus formellement, le conséquentialisme est le point de vue moral qui prend les conséquences pour seul critère normatif. On oppose généralement le conséquentialisme aux éthiques déontologiques, lesquelles mettent l'accent sur le type d'action plutôt que sur ses conséquences, et à l'éthique de la vertu, laquelle se concentre sur le caractère et les motivations de l'agent.

    Wikipedia

    Si j'ai bien compris ces notions :

    • les théories conséquentialistes / utilitaires sont indépendantes du contexte, elles jugent moralement le résultat. À l'opposé les systèmes déontologiques s'appliquent dans un domaine précis : branche de métier, activité, d'où leur diversité.
    • à la différence des théories conséquentialistes, les systèmes déontologiques cherchent à colmater des brèches juridiques dans les comportements professionnels, leur champ d'application est donc limité.
  • 19 nov. modifié

    Ok Merci beaucoup

    C'est ce que moi aussi je pensais, mais je doutais.

    Est-ce que dans ma discussion je peux dire que les règles déontologiques sont nombreuses et elle limitent les actions de l'auteur. Tandis que le conséquentialisme n'a pas beaucoup de normes, mais c'est la finalité des actions qui compte, donc les conséquences.

    Les règles déontologiques se centrent sur l'acteur que sur les conséquences.

    Les champs d'application des règles déontologiques sont limitées alors celui du conséquentialme est ouvert à tous pourqu'ils aient les bonnes conséquences.

  • 19 nov. modifié

    Une autre question?

    Lorsque deux normes déontologiques sont en conflit, comment déciser et choisir une bonne action?

    Merci d'avance

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    19 nov. modifié

    Les règles déontologiques se centrent sur l'acteur que sur les conséquences.

    Les règles déontologiques s'occupent quand même des conséquences. Elles visent notamment à éviter les poursuites à l'encontre de pratiques délictueuses. Mais il est vrai qu'elles travaillent en amont en promulguant des règles, un code.

    Lorsque deux normes déontologiques sont en conflit, comment décider et choisir une bonne action?

    au plan juridique

    au plan moral, en particulier la fin

    http://users.skynet.be/claudine.leleux/Val_normes.pdf

  • 19 nov. modifié

    Merci beaucoup pour les explications.

    Elles m'aideront vraiment dans mon devoir.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.