Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour j'ai un soucis de compréhension d'une partie du poème de Robert Desnos je crois avoir cerné une partie mais concernant l'autre partie, après plusieurs lecture je ne la comprends toujours pas. Pouvez-vous m'éclairez s'il vous plait ?

Les disciples de la lumière n’ont jamais inventé 

que des ténèbres peu opaques. 

La rivière roule un petit corps de femme 

et cela signifie que la fin est proche. 

La veuve en habits de noces se trompe de convoi. 

Nous arriverons tous en retard à notre tombeau. 

Un navire de chair s’enlise sur une petite plage. 

Le timonier invite les passagers à se taire. 

Les flots attendent impatiemment Plus Près de Toi ô mon Dieu ! 

Le timonier invite les flots à parler. Ils parlent. 


C'est à partir de cette partie du texte que je ne comprends pas...


La nuit cachette ses bouteilles avec des étoiles 

et fait fortune dans l’exportation. 

De grands comptoirs se construisent pour vendre des rossignols. 

Mais ils ne peuvent satisfaire les désirs de la Reine de Sibérie 

qui veut un rossignol blanc. 

Un commodore anglais jure qu’on ne le prendra plus à cueillir la sauge 

la nuit entre les pieds des statues de sel. 

À ce propos une petite salière Cérébos se dresse avec difficulté 

sur ses jambes fines. Elle verse dans mon assiette 

ce qu’il me reste à vivre. 

De quoi saler l’Océan Pacifique. 

Vous mettrez sur ma tombe une bouée de sauvetage. 

Parce qu’on ne sait jamais.

«1

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    17 nov. modifié

    Bonjour,

    Desnos procède par association d'idées en bon surréaliste. Il sera donc difficile de repérer une logique rationnelle.

    Pour ma part, je vois trois mouvements :

    La vision apocalyptique de l'existence humaine avec l'évocation du Titanic mâtinée de déluge (la partie comprise)

    Les propos des flots : des annonces de nouvelles loufoques, une parodie de nouvelles radiophoniques (La nuit ... statues de sel)

    Le retour à la vision initiale du naufrage avec un déplacement vers la salière-sablier, on reste dans la dérision (comment le contenu d'une boîte à sel pourrait-elle saler l'océan ?). Je crois que Desnos continue à emprunter à la Bible. Après le déluge (ou l'apocalypse), les statues de sel qui renvoient peut-être à la femme de Loth transformée en statue de sel lors de sa fuite depuis Sodome et Gomorrhe, il utilise l'image du sel en l'appliquant à son oeuvre poétique.

    Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu, chapitre 5, verset 13 : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. » Traduction d'après la Bible (Louis Segond).

    Son écriture peut sauver sa vie en lui donnant du sens, une valeur, mais comme il doute, il revendique prudemment (et modestement) avec humour une bouée de sauvetage.

  • DoloresgDoloresg Membre

    Merci de votre aide.

    Je voudrais également savoir sur que vous en pensez au sujet du registre : J'ai l'impression que le texte s'accompagne du registre lyrique sur un ton élégiaque

    Trouvez vous utile que je le dise dans mon commentaire composé ?

  • JehanJehan Modérateur
    18 nov. modifié

    Il faudrait que tu étayes cela avec des exemples, des citations précises... Qu'est-ce qui t'a permis de relever un registre lyrique et un ton élégiaque ?

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Je dirais plutôt tragique, avec la présence de la mort inéluctable, le naufrage universel, l'impuissance caractéristique à diriger notre vie.

  • JehanJehan Modérateur

    Effectivement !

  • liahliah Membre

    Bonjour quelqu'un peut t-il m'aider avec mon plan en 3 parties s'il vous plait et ma problématique ?

    I Nous verront le lyrisme tragique dans ce poème avec l'omniprésence de la mort inéluctable

    1) la mort inéluctable

    2) L'évocaation d'un naufrage à valeur symbolique

    3) Le fatalisme tragique

    Nous verrons dans un premier temps l'influence surréaliste dans ce poème

    1) Un poème en prose avec des élucubrations qui illustre le manque de sens de la vie

    2)

    3)

    Qu'en pensez vous ?

  • liahliah Membre

    Il manque le grand III mais je n'ai aucune idée

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    20 nov. modifié

    Bonsoir,

    Ton plan est peu satisfaisant

    • Il sépare la forme du fond (une partie sur le surréalisme)
    • il oublie le titre et ses conséquences : mais où donc est passé le poète ?
    • il dit presque tout dans la première partie (d'une manière générale quand on est à sec dans une analyse, il suffit souvent de découper la partie prépondérante et envahissante).

    Comment améliorer cela ?

    Reprends les trois mouvements que je te suggérais :

    1 - La vision apocalyptique de l'existence humaine avec l'évocation du Titanic mâtinée de déluge

    2 - Les propos des flots : des annonces de nouvelles loufoques, une parodie de nouvelles radiophoniques, la civilisation consumériste ne peut satisfaire le besoin d'absolu

    3 - Le manifeste du poète, ses dernières volontés

  • liahliah Membre

    Je dois faire un plan en Trois parties et trois sous parties :-(

  • JehanJehan Modérateur

    Tu as déjà les trois parties, c'est déjà ça...

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonsoir,

    Apprends à subdiviser.

    Pour 1 par exemple

    • a - un style apocalyptique
    • b - la mort très présente
    • c - l'échouage, une transformation du naufrage du Titanic
  • liahliah Membre

    J'ai une question mes sous parties je dois les annoncer où juste les avoir en tete ? et si je dois les mentionner quand est ce que je dois le faire ?

  • liahliah Membre

    Merci beaucoup pour votre aide

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Dans l'introduction, on annonce seulement les parties.

    Les sous-parties sont des arguments assortis d'exemples. Elles sont reliées entre elles par des connecteurs logiques du type d'abord, ensuite, enfin... ou indiquant la cause, la conséquence, la finalité...

  • liahliah Membre

    Doit annoncer les sous parties dans le commentaire composé, je veux dire dans les parties dire nous allons voir maintenant l'omniprésence de la mort puis quand on a fini annoncer notre autres sous parties ?

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Non, ce n'est pas souhaitable. Le fil de l'argumentation est suffisant dans les parties.

    Entre les parties la transition permet d'annoncer le changement de thème. Par exemple : Après avoir déployé une vision apocalyptique, le poète donne la parole aux flots...

  • liahliah Membre

    Merci beaucoup, que penser vous de cette phrase vous annoncer une sous parties Le poème illustre dans ce poème le manque de sens de la vie par des élucubrations surprenantes digne d'un surréaliste 

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Le poète (mieux Desnos) illustre dans ce poème le manque de sens de la vie par des élucubrations surprenantes dignes d'un surréaliste .

    C'est bien !

  • liahliah Membre

    Merci énormément


    Le fait que le poème soit un poème en prose, la structure du poème et le manque de sens peut illustrer la déconstruction et peut être même le manque de sens de la vie


    Etes vous d'accord avec moi ? Ou cela est déplacé de dire cela

  • AmmyAmmy Membre

    Ce n'est pas en prose, attention. Ce sont des vers libres

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.