Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour à tous,

J'ai longtemps cherché sur ce site (et d'autres) une réponse à mes doutes mais n'ai pas trouvé quelque chose qui y répondait totalement, j'expose donc mon problème ici (en espérant être au bon endroit, je suis nouvelle 😬) ...

Je suis en seconde et souhaiterais m'orienter vers une prépa littéraire pour continuer en Lettres Classiques. Cela va de soi, je suis fortement attirée par les langues anciennes et aurais aimé étudier le latin au lycée en plus du grec (enseignement que je suis depuis la 5ème) mais mon lycée ne propose plus cette double option.

Je me demandais alors si, en prenant une langue ancienne niveau grand débutant en première année de prépa, je pourrais avoir en un an le niveau requis pour choisir en deuxième année la spécialité lettres classiques. Cela me paraît assez court même si le rythme est très soutenu en prépa. Je me disais que je pourrais prendre des cours particuliers en latin, demander à ma prof de grec de m'aider pour avoir quelques bases (nous participons cette année à un projet de bilinguisme avec des latinistes, alors pourquoi pas) mais comme je n'aurais pas réellement suivi un enseignement de latin, je ne pourrai de toute façon pas prendre latin confirmé, alors à quoi bon ? Ou peut-être que cela me permettrait d'avancer plus rapidement que d'autres (en connaissant déjà certaines bases) qui auraient choisi latin débutant sans vouloir le poursuivre l'année suivante (ou du moins à un niveau moins élevé) ? J'avoue que je ne réalise pas trop le niveau obtenu à la fin de l'année par les débutants en langue ancienne ...

Voilà, je m'inquiète quelque peu quant à mon futur retard par rapport à ceux qui arriveront en ayant déjà une base en latin ET en grec, mais y en a-t-il réellement beaucoup ? Est-il courant de choisir lettres classiques malgré la découverte d'une langue ancienne en hypokhâgne seulement ? (Bien sûr, avec les options complémentaires nécessaires pour avoir assez d'heures dans ces langues). Y a-t-il réellement une différence dans l'apprentissage du latin/grec entre les débutants ayant déjà quelques bases et les autres ?

Merci beaucoup d'avance de votre lecture et de vos éventuelles futures réponses,

Bonne journée à vous !

Réponses

  • ArthurArthur Membre

    Bonjour,

    Oui, les cours de latin grand débutant sont conçus pour rattraper le niveau demandé au concours ; oui, nombreux sont les étudiants qui s'orientent vers les lettres classiques ensuite. Cela dit, et puisque vous n'êtes qu'en seconde, rien ne vous empêche de commencer le latin par vous-même dès cette année ; avec un travail un tant soit peu sérieux, vous aurez aisément le niveau de vos camarades (ou un meilleur niveau) en fin de terminale. Il existe des méthodes pour les autodidactes.

    Bien cordialement,

  • Merci, cela me rassure beaucoup !

    Je m'étais déjà renseignée sur différentes méthodes et je pourrai encore en parler avec ma prof donc pas de soucis, j'essaierai alors de travailler à ce niveau-là.

    Mon seul questionnement était l'utilité d'avoir un peu d'avance si je dois tout de même être avec des débutants (il est bien précisé sur les sites de différentes prépas que ne peuvent prendre latin confirmé que ceux qui ont suivi un enseignement véritablement scolaire, et je doute que même des cours particuliers réguliers en fassent partie) ...

    Mais je vais donc essayer de commencer de mon côté et voir comment j'avance.

    Encore merci de votre réponse très rapide et constructive !

  • ArthurArthur Membre

    Bonsoir,

    Cette précision n'a pas lieu d'être, tout dépend bien sûr de votre niveau à l'arrivée en lettres supérieures. Le niveau des étudiants qui arrivent en ayant fait du latin précédemment est d'ailleurs très variable. Si vous pouvez avoir un minimum d'encadrement avec un professeur, c'est évidemment encore mieux.

    Avoir de l'avance, même un peu, est en tout cas toujours utile, comme le rythme des cours pour grands débutants est assez rapide (au moins dans les établissements qui ont des admis au concours). Cela m'avait permis d'être très à l'aise tout au long de l'année quand j'ai officiellement commencé le grec en classes préparatoires.

  • D'accord, merci énormément pour toutes ces informations. J'y vois plus clair désormais, cela m'a beaucoup aidée !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.