Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour,

Je me posais la question suivante : est ce une bonne idée après la khâgne de faire une licence, mais en continuant en L1?

Je tiens à préciser que je suis en lettres modernes et que je souhaite m'orienter vers une Licence Sciences de l'Information et de la communication.

Je suis bien consciente du manque de cohérence dans mon projet( il aurait été plus simple de faire une khâgne Ciné).

Je ne sais pas si j'aurais les équivalences puisque que je suis en lettres modernes, mais aussi puisque je m'inscris en L1 est ce vraiment nécessaire?

Merci d'avance pour vos réponses.

Réponses

  • LaoshiLaoshi Membre

    Si tu t’inscris en première année, pas besoin d’équivalences !

  • loona14loona14 Membre

    Mais est ce une bonne idée ?

  • LaoshiLaoshi Membre

    Cela, je ne saurais le dire. Tu perds deux ans et tu recommences à zéro. Mais si cela est nécessaire à ton projet, que faire d'autre ?

    On ne va pas te donner au sortir de la khâgne des équivalences pour des enseignements que tu n'as pas suivis. Ou alors, les choses ont vraiment bien changé en peu de temps.

  • TheRedRoomTheRedRoom Modérateur
    28 août modifié

    @loona14 une bonne idée je ne sais pas, mais tu peux peut-être demander à valider des ECTS sur dossier pour certains cours où tu risques de t'ennuyer...

  • dinozordinozor Membre

    Si cela t'intéresse et que tu peux intégrer cette licence à la rentrée, je ne vois pas de raison de faire autre chose. Pas besoin d'équivalences pour entrer en L1, comme cela a été dit. Qu'est-ce qui te fait hésiter, exactement ?

  • loona14loona14 Membre
    29 août modifié

    @TheRedRoom en effet c'est une bonne idée !

    @dinozor eh bien c'est une bonne question, je n'en suis pas sûre mais j'imagine que je n'ai pas envie de me tromper dans mon orientation.

  • LaoshiLaoshi Membre

    Quelle profession envisages- tu ?

  • loona14loona14 Membre

    Le journalisme !

  • LaoshiLaoshi Membre


    D'accord ! Ce métier attire encore beaucoup les jeunes et je suppose que tu t'es un peu documentée sur ses avantages et ses inconvénients. (Tous les journalistes ne sont pas les vedettes de la télévision)

    Tout d'abord, aucune formation spécifique n’est obligatoire pour devenir journaliste.

    Cependant faire une école de journalisme permet de trouver plus facilement du travail.

    Ces écoles sont le plus souvent accessibles sur concours après un bac + 3. Aucune licence n’est privilégiée. Certains font une classe préparatoire (littéraire, économique voire scientifiques), ou une licence d’histoire de sciences politiques ou un IEP.

    Tu vois donc que finalement, tu n'es peut-être pas obligée de repartir à bac + 1. Tu en es à bac + 2, si j'ai bien compris. Il te suffit de faire une année de plus pour obtenir une licence, et avoir ensuite la possibilité de présenter le concours de l'école de journalisme. Là encore, il faut se renseigner. Elles sont nombreuses, publiques ou privées et plus ou moins réputées.

    Je reviens donc sur mes premières réponses. Réfléchis avant de t'inscrire en L1, alors que tu as probablement des équivalences pour entrer en L3.

  • sandm77sandm77 Membre

    Je rejoins Laoshi. C'est sans doute reculer inutilement l'échéance importante du concours d'entrée en école de journalisme.

    La licence info-com n'est pas la seule voie d'accès à ces écoles : toute licence en sciences humaines et sociales peut "faire l'affaire", l'essentiel consistera à préparer et réussir les concours ensuite. Au regard de la nature des épreuves (exemple : concours d'entrée à l'ESJ Lille), il ne paraît pas inapproprié d'avoir étudié l'histoire, la géographie, les lettres ou la philosophie.

    Essaye de prendre contact avec des étudiants de ces écoles pour savoir comment te préparer au mieux, et n'hésite pas à faire des stages en journalisme pour connaître le milieu et renforcer ton dossier a l'oral notamment.

  • TheRedRoomTheRedRoom Modérateur

    Ecoute @Laoshi , c'est la voix de la raison !

  • LaoshiLaoshi Membre

    😂Faut pas exagérer quand même ! La devise de Laoshi en principe, c’est : « Soyons fous ! »

    Mais j’ai observé les parcours de plusieurs journalistes. Ils sont souvent très différents.

  • TheRedRoomTheRedRoom Modérateur

    Mais si mais si, ce que tu dis sur le journalisme est tout à fait vrai... Les élèves sont parfois désemparés parce qu'il y a de nombreuses voies pour devenir journaliste. Une ami a fait une licence de maths physiques, et elle a longtemps travaillé à la rédaction d'une revue de vulgarisation scientifique... Le journalisme est dans son essence même très divers.

    La case "école de journalisme" est attrayante pour les candidats, qui ont l'habitude qu'on leur dise qu'il faut une formation adaptée à leur métier, mais le journalisme est sans doute une profession où les parcours d'étude sont les plus variés.

  • loona14loona14 Membre
    7 sept. modifié

    Tout d'abord merci à tous pour vos réponses.

    Vous avez tous raison l'absence de voies spécifiques pour faire du journalisme est sûrement ce qui me fait hésiter, je ne sais pas vraiment vers quoi me diriger spécifiquement.


    La seule chose que je sais c'est que le journalisme est mon métier de cœur et je ne veux pas me louper.

    Je pense que je vais continuer à réfléchir, et suivre vos conseils. Merci d'avoir pris le temps de répondre .

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.