Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

OxyyymoreOxyyymore Membre
27 juil. modifié dans La filière littéraire

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien et que vous profitez de vos vacances

Depuis que je suis entrée dans l’enseignement supérieur l’an dernier, mes résultats sont en chute libre car je suis seule en permanence, je suis harcelée pour mon physique et ma timidité, je n’ai pas d’amis, je fais de nombreuses crises d’angoisse (Surtout en cours) durant desquelles je suffoque. Je n’ai plus d’appétit et je pleure quasiment tous les soirs, parfois toute une nuit.

C’est un véritable cauchemar. Plus rien ne me fais envie, je ne prends plus aucun plaisir à ce qui me passionne. Je vois déjà une psychologue mais j’ai le sentiment que ça ne m’aide pas et ne fait que m’enfoncer davantage dans la dépression.


Après avoir lamentablement échoué ma licence à cause de tous ces problèmes que je rencontre, mes parents m’ont encouragée à me réorienter cette année en classe préparatoire réputée, afin d’avoir « un avenir », comme ils me l’ont dit.


Je me retrouverai donc avec des élèves bacheliers de l’année 2020, qui, en plus d’être bien préparés et acclimatés au travail pluridisciplinaire, sont sans aucun doute meilleurs élèves, plus beaux, plus intelligents et compétents que moi. Je ne sais pas si je tiendrai le coup sous cette écrasante charge de travail et cette ambiance réputée cauchemardesque de la prépa pour les médiocrités comme moi...

J’entends déjà les remarques que je subirai de la part des professeurs, je vois déjà les regards méprisants et le rejet que je subirais de la part de mes camarades, comme tous ceux des personnes qui m’ont harcelée au cours de ma scolarité... je m’imagine déjà en train de pleurer en plein cours devant tout le monde, me ridiculisant.


Je me sens tellement nulle, tellement insignifiante. Le proviseur du lycée dans lequel je dois m’inscrire s’est montré très condescendant via un e-mail qu’il m’ envoyé , me rappelant au passage l’inepte et la débile que je suis comparée à mes futurs camarades.


Voilà... je souhaiterais savoir si tout ce que l’on raconte sur la CPGE est vrai. Si le stress est omniprésent, si les professeurs méprisent les élèves en bas du classement etc...

je suis désolée de vous avoir dérangés et de m’être exprimée.. j’espère que vous me lirez.. c’est la première fois que je me connecte sur ce forum alors prendrai sûrement un peu de temps pour répondre.. je m’en excuse d’avance...

Passez une agréable soirée

Réponses

  • CrimlCriml Membre

    Bonsoir @Oxyyymore, je rentre en 2è année de prépa à Montpellier, je lis toutes tes inquiétudes, tes angoisses, tes mauvais "mood" depuis 1 an D'ores et déjà, si je peux faire le min pour te rassurer, ce serait de te dire que l'ambiance dans ma prépa est TRES saine, les profs sont attentifs, compréhensifs, humbles parfois, les élèves sont adorables et le climat est bien loin d'une compétition de charognards entre élèves, je sais que l'ambiance en prépa dépend de l'année, dépend du lycée, de multiples facteurs qui rendront mon témoignage bien peu représentatif et utile, on peut parler en mp si tu as de plus amples questions, inquiétudes, passe une bonne soirée.

  • LaoshiLaoshi Membre

    Je me retrouverai donc avec des élèves bacheliers de l’année 2020, qui, en plus d’être bien préparés et acclimatés au travail pluridisciplinaire, sont sans aucun doute meilleurs élèves, plus beaux, plus intelligents

    Mais voyons, Oxyyyymore, qu'est-ce que cela signifie, toutes ces élucubrations ?

    Meilleurs élèves, plus beaux, plus intelligents, mieux préparés ?

    Crois-tu que l'on prépare un concours de beauté dans une classe prépa réputée ?😉

    Tu te trouves en ce moment dans une période difficile qui te fait imaginer ce qui ne sera probablement pas la réalité.

    C'est ton angoisse permanente qui crée ces images et ces situations négatives, et qu'il faut soigner, avec l'aide de ton entourage et d'un médecin spécialisé au besoin.

    En attendant la rentrée, il serait bon de te reposer et de te détendre sans imaginer un avenir que tu ignores. Prends-le comme un nouveau départ. C'en est un.

    Si tu as été acceptée en prépa, c'est que l'on a estimé que tu étais capable. Donc, ne te dévalorise pas sans arrêt.

    Quant aux bacheliers 2020 bien préparés...as-tu déjà oublié la pandémie qui les a privés d'une bonne partie de l'année scolaire, et d'un examen traditionnel tel que tu l'as obtenu, toi, l'année précédente ?

    Les professeurs ne sont pas des monstres, et tu ne seras pas seule dans ta classe. Mieux encadrée en tout cas qu'en faculté. Tu rencontreras d'autres camarades habités des mêmes doutes que toi. Des gais, des tristes, de tout. Pour eux aussi, aller en prépa, c'est une grande première.

    Bon courage et n'hésite pas à nous écrire ! Cela va va toujours mieux en le disant.

  • Laoshi parle d'aller voir un médecin spécialisé.J'abonde dans son sens. Soit pour parler soit pour prendre des médicaments. Pour les médicaments, beaucoup de gens sont contre d'emblée. Je ne partage pas cet avis : je suis plutôt pour et je crois que j'aurais été bien inspiré d'en prendre à certaines époques. Certains généralistes s'y connaissent et peuvent donner des conseils judicieux. Bon, je ne veux pas lancer un débat sur prendre ou non des antidépresseurs et des anxiolytiques.

    Bon, j'ai déjà parlé de ça et j'ai la flemme de recommencer, je dirai juste ceci : il y a beaucoup d'entraide entre les élèves de prépa et les profs sont là pour faire progresser les élèves.

    Es-tu moche et bête ? Plus que tous les élèves de prépa ? Tu t'égares un peu du monde réel.

    Pour finir, auras-tu du mal en prépa ? Connaitras-tu des moments difficiles ? Auras-tu de mauvaises notes ? Oui. Comme les autres. Attention au premier mois : tu risques de prendre de grosses gamelles, cela fait partie de l'apprentissage, beaucoup d'élèves commencent par un 2 ou un 4 puis intègrent une bonne école.

  • Titania91Titania91 Modérateur
    3 août modifié

    On peut tomber, c'est vrai, sur des professeurs assez durs. ça peut arriver. Mais globalement - c'est mon expérience et ça reste une expérience personnelle - je trouve qu'ils sont à la fois encourageants et exigeants. On peut aussi tomber sur un ou deux étudiants condescendants et prétentieux. Comme partout en fait :) Il vaut mieux le savoir et s'y préparer mais ça reste une minorité :)

    Les débuts peuvent être un peu durs à cause de l'écart avec le lycée mais c'est un rythme à prendre. Il faut y aller en se disant que c'est une formidable expérience de formation intellectuelle, d'interdisciplinarité, de méthode...Ne pas s'en vouloir si à l'issue de la première année on préfère retourner en fac :) Ne pas forcément viser les concours qui sont très sélectifs (à moins d'avoir un très bon niveau en fin d'hypokhâgne et le potentiel bien sûr!), dans cette optique il n'y a pas grand chose à perdre et tout à gagner !

    Si en effet tu passes par un épisode de dépression l'aide d'un professionnel et d'une médicamentation chimique ou plus naturelle peut s'avérer nécessaire, au moins pour se remettre en selle et aborder plus sereinement cette rentrée ;)

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.