Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour ! :)

J’ai récemment été admise dans le Master Humanités de l’ENS et PSL, parcours Littératures : théorie, histoire.

Certains d’entre vous sont-ils déjà passés par là ? :) Je me demandais si vous pouviez me parler un peu de l’organisation concrète de la formation, de ce pour quoi vous souhaitiez la faire ; et si vous pouviez aussi me faire un petit retour sur votre expérience d’intégration dans l’école, sur les poursuites d’études/professionnelles... par exemple, sur l’accès à la préparation à l’agrégation de lettres modernes à l’ENS (est-ce aussi incertain de l’intégrer en M2 pour les non-normaliens que ce que l’on peut lire sur plusieurs forums ?).

Mon projet initial était de me former à l’enseignement (principalement dans les domaines de la pédagogie et de la didactique) par un Master MEEF, et avec cette admission en Master à l’ENS, j’hésite un peu quant à la suite de mon parcours. Car si Ulm prépare bien à l’agrégation, on se retrouve néanmoins (en cas de réussite) devant une classe avec un concours prestigieux, mais sans avoir jamais vraiment enseigné... N’est-on pas trop démuni alors ?

Je ne me fais pas non plus trop d’illusions sur le contenu pédagogique/didactique des masters MEEF, mais sans doute cela est-il mieux que rien !

Bref, je suis preneuse de vos retours d’expérience et de vos avis sur cette formation ! ;)

Merci d’avance pour vos témoignages et bonne journée !

Réponses

  • AscagneAscagne Membre
    juillet 2020 modifié

    Bonjour,

    Concernant la question sur l'enseignement après un master recherche et l'agrégation, en effet, cela conduit à découvrir un nouveau monde quand on commence à enseigner dans le secondaire. Si on suit la voie normale, cela signifie aussi qu'on découvre le métier d'abord au cours d'une année de stage, donc avec un service réduit. Des personnes qui ont été dans cette situation t'en parleront mieux que moi. Pour ma part, je suis arrivé dans le secondaire quatre ans après l'admission à l'agrégation, après avoir enseigné durant ce temps-là à l'université. Mon stage ayant été validé par équivalence, j'ai commencé avec un service surchargé par deux heures supplémentaires alors que je n'avais absolument aucune expérience pratique de l'enseignement secondaire. En quelques mots : j'étais tout à fait démuni. Mon expérience (qui fut douloureuse) n'est pas généralisable, cependant.

  • Merci beaucoup Ascagne pour cette réponse ! :)

    C’est vrai qu’il y a une année de stage après l’obtention de l’agrégation, à laquelle je n’avais plus du tout pensé... ! Je savais que c’était le cas après l’obtention du CAPES, je ne me souvenais plus que le fonctionnement était similaire pour la validation de l’agrégation.

    J’imagine en effet à quel point cela peut être difficile de se retrouver parachuté dans le secondaire pour enseigner, sans temps de travail réduit, ni formation spécifique pour s’y préparer... Faire ses armes directement sur le terrain paraît un peu effrayant.

    Merci beaucoup pour ton retour !! :)

  • Bonjour,

    Est-ce qu’il vous serait possible de m’en dire plus sur le master Humanités de PSL ? Je suis interessée par ce cursus mais je trouve peu d’informations à ce propos.

    Bien à vous :)

  • Bonjour !

    J’aurais répondu à cette question avec plaisir, mais j’ai finalement opté pour une autre formation, et ne dispose pas de plus d’informations que celles que j’avais recoupées depuis les sites de PSL et du Lila à l’ENS.

    J’espère que quelqu’un de mieux informé pourra vous répondre !! :)

  • Bonjour !

    Chère lesmainslibres26, je suis très intéressée par le master Humanités de PSL parcours Littératures : Théorie, histoire. Or je vois que bien que tu n'aies pas choisi d'aller dans ce cursus, tu y a été admise ! Sans vouloir être indiscrète, pourrais-tu me dire de quelle manière tu avais constitué ton dossier d'admission ? En effet, je sais qu'il faut expliquer le domaine de recherche que l'on envisage et je ne sais pas trop si celui que j'ai pour le moment fera l'affaire...De plus, pourrais-tu me dire (si possible et si cela ne te semble pas trop personnel bien sûr !) quel était ton parcours avant cela, histoire que je sache si j'ai une chance d'y être acceptée ;)

    En te remerciant d'avance pour ta réponse, je te souhaite une bonne fin de journée ! :)

  • Bonsoir Brida !

    Concernant le dossier pour le Master Humanités, j’ai candidaté via la plateforme d’admission une fois que celle-ci était ouverte (on y accède via le site de PSL, et dans mon souvenir elle avait ouvert en avril... Les dates sont elles aussi indiquées sur le site de PSL, dans le calendrier des inscriptions aux différentes formations ! :)) : à partir de là, tout est on ne peut plus clair, on t’indique précisément les pièces justificatives qu’il faut fournir (une liste de ces pièces figure aussi sur le site du Master). Dans mon souvenir, j’avais pas mal navigué entre le site de PSL et celui de l’ENS pour recouper les informations, mais une fois sur la plateforme de candidature, tous les renseignements sont fournis. Et comme on peut enregistrer son dossier et revenir à sa démarche de candidature à un autre moment, pas de mauvaise surprise à craindre. ;) En ce qui concerne le domaine de recherche que tu envisages, je ne saurais te conseiller : je n’avais moi-même jamais fait de recherche avant ma candidature au Master et j’avais choisi de jouer la carte de l’honnêteté. Je me suis donc penchée sur des thèmes qui m’intéressaient et j’ai fait beaucoup de recherches pour voir les sujets déjà traités et ceux qui l’étaient moins, voire pas. J’ai aussi pris contact avec un professeur de mon université pour m’aider d’un point de vue méthodologique, et lui soumettre mes idées : je ne peux que te conseiller vivement de faire de même, car cela t’apportera beaucoup !

    Enfin, pour ce qui est de mon parcours, j’étais en hypokhâgne dans une prépa de province, puis j’ai obtenu une licence de lettres classiques. J’ai validé mes années d’études supérieures avec la mention bien (mais pas « très bien » !), et j’ai aussi réalisé une partie de mes études à l’étranger et effectué de courts stages... je ne sais pas dans quelle mesure cela peut compter. Je te conseillerais juste de soigner ta lettre de motivation et de proposer le projet de recherche le plus solide possible, pour lequel tu sois profondément convaincue et motivée. :) je crois que ce sont vraiment des pièces importantes du dossier. Bon courage en tous cas pour cette candidature, je te souhaite du succès !!

  • Bonjour lesmainslibres26 !

    Je te remercie beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre, c'est vraiment gentil de ta part ! :)

    Ta réponse m'a beaucoup aidée ! :) J'ai été regarder sur les sites de l'ENS et de PSL et en effet, j'ai trouvé pas mal d'infos ! et pour le reste je verrais quand la plateforme d'inscription ouvrira ;)

    Ensuite quant au sujet de recherche, je vais contacter un de mes professeurs comme tu me l'as conseillé ;)

    Enfin, ton parcours me rassure aussi :) en effet j'ai à peu près le même parcours, la différence est que moi je suis en lettres modernes ;) (et moi aussi j'ai eu ma licence avec mention bien et pas très bien XD du coup ça m'a rassuré ! merci !).

    Si cela ne te dérange pas trop (et si tu as le temps bien sûr !) j'aurais une dernière question à te poser : c'est encore à propos du sujet de recherche (hé oui je suis une grosse stressée sur ça XD). En effet, je sais que le master s'intéresse particulièrement au concept de "littératures nationales" et je ne suis pas certaine que les sujets qui m'intéressent rentrent dans cette optique...Du coup, et si ce n'est pas indiscret, pourrais tu me dire toi quel sujet tu as présenté dans ton dossier et si c'était justement en rapport avec l'optique des "littératures nationales" ? Désolée si ma question est un peu confuse c'est juste que j'ai fais des recherches par rapport à ce concept et c'est encore un peu flou pour moi ;)

    En tout cas merci encore pour ta réponse, et surtout ne me réponds que si tu as le temps !!

    Bonne fin de journée et courage à toi aussi pour la suite ! Je te souhaite aussi beaucoup de succès !

  • décembre 2020 modifié

    Salut Brida ! :)

    Je t’en prie, tant mieux si ces informations ont pu t’aider (et te rassurer !) !!! ;)

    Parcourir les sites est à mon avis indispensable pour se faire une idée de ce qui peut être attendu en termes de profil, de niveau... :) C’est un bon moyen de se familiariser avec l’esprit de la formation, je pense. Et comme tu le fais ici, essaye d’avoir des informations émanant directement d’étudiants, c’est encore ce qu’il y a de mieux (tu peux aussi essayer de chercher des groupes sur Facebook pour te faire l’un ou l’autre contact, par exemple :)).

    Concernant mon projet de mémoire, je ne vais pas le donner ici, car c’est un travail sur lequel je pourrai peut-être encore travailler, mais j’avais présenté un projet en littérature comparée. J’ai compris l’appellation « littératures nationales » simplement comme une manière de désigner la littérature étrangère, dans les différentes langues mentionnées sur le site (anglais, italien, allemand, russe, principalement, dans mon souvenir).

    Mais si tu exposes tes recherches à un professeur, ce sera l’occasion de lui demander éventuellement des précisions...

    Bon courage pour tout dans ce contexte difficile !

  • Salut lesmainslibres26 !

    Encore une fois merci pour ta réponse plus que précise ! :)

    Je trouve que c'est un excellent conseil que tu me donnes d'avoir des informations émanant directement d'étudiants, je n'avais pensé que cela pouvait être possible ! Je vais donc aller voir sur fb pour voir si je peux trouver quelque chose :)

    Concernant ton projet de recherche je me rends compte à présent que c'était bien indiscret et j'en suis vraiment navrée ! Néanmoins, le seul fait que tu me dises que c'était sur un projet en littérature comparée me rassure car c'est aussi ce que je compte faire :) Et merci de me rassurer sur le concept de "littératures nationales" : je l'avais compris de la même façon mais c'était pour être sûre ! XD

    Oui tu as raison, j'espère juste que le professeur auquel je pense aura du temps à m'accorder en ces temps un peu particuliers...

    En tout cas, encore une fois merci beaucoup, et toi aussi je te souhaite beaucoup de courage dans ce contexte pour le moins étrange !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.