Grammaire française Participe passé

J'ai lu des avis différents : familier ou accepté littérairement (?)

"Des rabais monstres"

Merci.

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    30 juin modifié

    Le Wiktionnaire, le Cnrtl, le Larousse, le Robert s'accordent à estimer cet emploi "familier".

    Cela dit, le Robert l'illustre par une citation de Maupassant : C'était une réclame monstre que le journaliste avait imaginée.

    Il semble donc que ça puisse être, à l'occasion, "accepté littérairement".

  • ricardoricardo Membre
    30 juin modifié

    C'était bien ce que j'avais lu.

    Mais peut-on , même familièrement, l'accorder adjectivement ?

    Pour reprendre l'exemple de Maupassant, pourrait-on écrire "des réclames monstres ", ou doit-on considérer "monstre" comme un adverbe, et donc invariable ?

  • JehanJehan Modérateur

    On ne voit pas pourquoi monstre aurait valeur d'adverbe ici. L'accord est pleinement justifié.

    Pour développer l'hyperbole : ces réclames sont (des) monstres, elles sont "monstrueuses".

  • ricardoricardo Membre

    Ok, merci.

  • Anne345Anne345 Membre

    Pourquoi emploi adjectival ?

    N'est-ce pas plutôt une apposition qui s'accorde donc au nom auquel elle est apposée ?

  • JehanJehan Modérateur
    30 juin modifié

    L'on peut en discuter, mais cela n'a pas grande importance.

    Dans cet emploi, "monstre(s)" fonctionne tout à fait comme un adjectif épithète.

    Ainsi, le Robert note bien "adj." pour cet emploi, avec la définition "très important, immense", et avec le renvoi aux adjectifs synonymes colossal, énorme, phénoménal, prodigieux.

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Et l'Académie écrit de son côté :

    6. Adjectivement. Fam. Exceptionnel par la quantité, l’intensité. Avoir un travail monstre. Un succès monstre. Des embouteillages monstres.

    https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9M2727

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.