Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Mon directeur de lycée m'a rédigé une lettre de recommendation assez particulière, la voici:

Paris le 15 avril 2015

Madame, Monsieur,

Je soussignée AP, directeur de l'ESH, certifie que × est inscrit chez nous en terminale L (après un trimestre en filière ES et une première S). × a fait une terminale de bonne facture, c'est un vrai littéraire par ailleurs polyglotte. Élève imaginatif et créatif, il possède toutes les qualités pour suivre un cursus en faculté de lettres. Sa personnalité ouverte le pousse naturellement vers les autres et il a su jouer dans notre école un rôle tout à fait positif vis-à-vis de ses camarades. Nous avons eu aussi à lui confier des travaux de traduction assez difficiles sur la psychologie des enfants précoces dont il s'est acquitté avec une diligence de professionnel. Ajoutons pour être complet qu'il est doté d'un QI au-delà de 160 et le tableau de ses possibilités vous apparaitrons peut-être plus évidentes. Il envisage de rejoindre votre Université dont on dit le plus grand bien, c'est très volontiers que nous le soutenons dans cette démarche.

Je viens d'être réadmis à La Sorbonne pour une licence en Histoire, cela après avoir obtenu mon brevet des collèges avec Stanislas Montréal en 2008 et mon baccalauréat littéraire en 2015 avec 20/20 en spécialité langue renforcée, 20/20 en arts plastiques et 20/20 en allemand. Je m'étais d'abord orienté en économie une journée à l'USPC puis en philosophie, lettres modernes, ECE à L'Institut Supérieur de Gestion, philosophie, arts dramatiques, norvégien, anglais, droit, philosophie et cinéma au cégep, avec des cours aux HEC Montréal.

Pensez-vous que se réorienter autant est normal?

Réponses

  • AmmyAmmy Membre

    Je suis perdue, désolée...🙄

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    C'est le côté touche-à-tout des gens trop brillants qui savent souvent tout faire sauf se concentrer sur un seul objectif.

  • LaoshiLaoshi Membre

    Pensez-vous que se réorienter autant est normal?

    Qui sait ce qui est "normal" ?

    Le directeur de lycée qui a écrit la lettre de recommandation dut lui-même en être troublé😉 =>

    et le tableau de ses possibilités vous apparaitrons peut-être plus évidentes. 

    Une licence d'histoire à la Sorbonne, douze ans après avoir passé le brevet des collèges, pourquoi pas ? A condition de ne pas y passer une seule journée, sinon il faudra repartir vers une nouvelle aventure. Mais il reste encore des tas de domaines que tu n'as pas explorés.

  • Pas si brillant je crois. Je ne sais toujours pas ce que je veux faire de ma vie.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.