Bonsoir, 

Pourriez-vous me corriger ces trois phrases s'il vous plaît. C'est un peu confus. 

1°) Romani Numae regno multis commodis praediti fuerunt. : Les Romains furent pourvus de nombreux avantages pendant le règne de Numa. 

 

2°) Aeneas, uir maxima sapientia ingenioque, postquam e patria fugit, in locum ad uitam necessariis commodis praeditum peruenit. : Après avoir fuit sa partie, Énée, homme doté d'une grande sagesse et d'intelligence, parvient vers un lieu pourvu d'avantages nécessaires pour vivre.

 

3°) Sicut, pulcher nauta, dixisti, post deae Mineruae statuam praedam posuimus (la plus dure pour moi).: De même que le beau matelot, tu disais que nous placions le butin derrière la statut de la déesse Minèrve

 

Merci 

Mots clés :

Réponses

  • lamaneurlamaneur Modérateur
    25 juin modifié

    Traduis la troisième ainsi :

    Sicut dixisti, pulcher nauta, posuimus preadam post statuam deam Minervae.

    Vérifie l'orthographe de avoir fuit, la statut.

  • JehanJehan Modérateur

    Et écris bien patrie et non partie ! 😉

  • kimloretkimloret Membre

    Merci pour vos réponses.

    Sicut dixisti, pulcher nauta, posuimus preadam post statuam deam Minervae :

    Comme tu as dis, beau matelot, nous avons placé le butin derrière la statue de Minerve (ou la statue Minerve ?)

  • LaoshiLaoshi Membre

    de Minerve.

  • JehanJehan Modérateur

    Je crois que Lamaneur a fait une faute de frappe. Il fallait lire post statuam deae Minervae.

    C'est donc bien derrière la statue de la déesse Minerve.

  • LaoshiLaoshi Membre

    Pas vu la faute de frappe.

  • JehanJehan Modérateur
    26 juin modifié

    La voici :

    Traduis la troisième ainsi :

    Sicut dixisti, pulcher nauta, posuimus preadam post statuam deam Minervae.


  • LaoshiLaoshi Membre

    En effet.

  • Anne345Anne345 Membre

    Dans la deuxième phrase peruenit est vraisemblablement un parfait et non un present

  • JehanJehan Modérateur

    Donc parvint.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.