Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour,

Je termine actuellement mon hypokhâgne, non admise à passer en khâgne LSH dans mon établissement actuel. Je suis dans un bon lycée (top 5 dans les classements) mais 27ème sur 32. Mon objectif est d'intégrer une école de commerce. Je me pose la question de l'orientation :

-soit je continue en khâgne autre part : faut il vraiment alors viser les meilleures prépas quitte à ce que la logistique soit plus complexe ? ou est ce finalement la valeur de l'élève qui mène à la réussite sans corrélation forte avec le niveau de la prépa ? Ai je mes chances vu mon classement actuel d'intégrer une école du top 10 ?

-quelle spécialité choisir alors ? je suis un peu au dessus de la moyenne en philo, mais par goût je préfèrerais choisir anglais même si je suis en dessous de la moyenne de classe. Je me dis que cela renforcerait mon niveau d'anglais en vue d'une éventuelle admission sur titre en L3 ; a contrario je risque de le payer cher au concours si une partie des candidats de cette spé sont bilingues ...

-quel est le niveau des candidats littéraires qui passent le concours ecricome ? je me dis que si ce ne sont pas ceux en tête de classe, j'ai peut être mes chances ?

-ou alors je pars en fac en vue de passer les concours en admission sur titre en L2 : quelle serait alors la filière la plus efficace pour intégrer : LLCER ou LEA Anglais à La Sorbonne (Paris 4) ? LEA Anglais Allemand à la Sorbonne Nouvelle (Paris 3) ? Humanités à Nanterre ? Lettres modernes à la Sorbonne (Paris 4) ?

Est il plus valorisant dans le parcours académique d'être à la Sorbonne qu'à Nanterre ou est ce la filière qui doit primer dans le choix pour augmenter mes chances de réussite au concours ?

Bref je suis un peu perdu dans mes choix ... si quelqu'un a un avis/conseil, je suis preneur

Merci.

Réponses

  • cat75cat75 Membre

    J'ai intégré une école de commerce après ma khâgne. Une de mes amies était dans ton cas : refus de passage en fin d'hypokhâgne dans un très bon lycée. Elle a changé pour une "petite" prépa et est entrée du premier coup dans une école de commerce du top 5.

    Pour l'option, rien n'est impossible mais anglais me paraît plus judicieux ( ne t'inquiète pas, le niveau d'anglais est loin d'être éblouissant chez tous les étudiants de ma promo). Ecricome est vraiment à la portée d'un élève de khâgne, tu peux espérer mieux si ton année se passe bien.

  • sandm77sandm77 Membre

    Tout dépend de ce que tu penses pouvoir valoriser en vue des concours dans un ou deux ans.

    Si ton idée est de miser sur tes qualités "académiques", il sera plus judicieux de rejoindre une classe de khâgne dans l'option qui te permettra de te distinguer aux concours.

    Si tu penses pouvoir/vouloir valoriser des qualités personnelles ou professionnelles (engagements associatifs, stages, séjours à l'étranger ...), l'idée de passer par l'université pour passer les concours d'admission sur titre est sans doute meilleure. Peu importe la filière (il est même souvent pénalisant de venir d'une filière d'économie-gestion : les écoles cherchent à diversifier leurs profils par ce mode de recrutement) : choisis celle qui te permettra d'obtenir les meilleurs résultats, dans laquelle tu t'épanouiras. En revanche, il est toujours apprécié des jurys d'admission sur titre de venir d'une université connue (même s'il n'est pas impossible d'intégrer une ESC en venant d'une petite fac, il faudra d'autant plus se distinguer). En parallèle, essaye d'enrichir ton CV en t'engageant dans des projets qui te permettront de valoriser des compétences personnelles (stage, associatif, entrepreneuriat, séjours à l'étranger ...).

  • xanpubxanpub Membre

    Merci beaucoup pour ces premiers avis. Cela me permet d'avancer dans ma réflexion.

    Je me donne encore quelques jours pour me décider, car mon programme de l'été sera différent selon mon choix .

  • TheRedRoomTheRedRoom Modérateur

    Bonjour,

    • les barres d'admission des Ecricome sont très très atteignables pour les candidats littéraires. J'ai eu des élèves qui n'étaient pas vraiment brillants et plutôt en queue de classement, qui ont réussi les Ecricome sans problèmes.
    • Pour les autres écoles, c'est en général plus accessible par la voie littéraire que par la voie économique. C'est tout à fait accessible en allant dans une prépa qui n'est pas une des grandes prépas très sélectives.
    • La spécialité anglais est un bon choix si cela correspond à vos goût, car vous aurez une formation en thème, ce qui fait partie des épreuves écrites de la BEL. (certains lycées proposent des heures en plus pour préparer le thème, mais cela s'ajoute par conséquent à l'emploi du temps habituel, alors qu'en spé anglais, c'est 3h hébdomadaires de préparation au thème !)

    Voilà, donc pour conclure, entrer en khâgne spé anglais même dans un lycée moins bien côté est une très bonne stratégie pour intégrer une école de commerce à mon avis.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.