Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

S_A_RAS_A_RA Membre
5 juin modifié dans La filière littéraire

Bonjour,

j'ai été accepté dans la licence LEA de Sorbonne lettres et je suis toujours en attente pour la licence AES à Nanterre université ainsi que pour la licence d'Eco-gest de Créteil.

Sachant que je veux travailler plus tard dans le domaine du commerce et faire un master de commerce international, je ne sais pas quelle licence choisir si je venais à être accepté dans les deux autres également où je suis en attente.

J’hésite car d'un côté j'ai la Sorbonne qui est assez réputée par contre j'ai entendu dire que la licence LEA n’avait pas beaucoup de débouchés, voire très peu.

Laquelle de ces licences pensez-vous être la plus orientée vers le commerce ??? Et aussi j'aimerais savoir celle qui a le plus de débouchés d’après vous.

De plus, est-ce vrai que les licences d'AES et LEA n'ont pas beaucoup de débouchés ( d’après ce que j'ai lu sur les autres forums ) ???

Je vous remercie d'avance pour vos réponses. 


Bonne soirée

Réponses

  • sandm77sandm77 Membre

    La question des débouchés au niveau licence est à apprécier avec du recul. Les transversalités aujourd'hui construites dans l'enseignement supérieur permettent d'envisager un master différent de celui directement en lien avec la discipline étudiée, si la licence est réussie avec de bons résultats. Il faut donc aussi considérer votre capacité à vous plaire dans la licence que vous choisirez, et y obtenir de bons résultats.

    D'un point de vue très "statique" : les licences LEA et AES ferment effectivement une partie des débouchés pour les masters type comptabilité, finance, contrôle de gestion ... mais aussi économétrie ou économie financière. La raison de ce constat est l'absence ou quasi-absence d'enseignements approfondis en comptabilité, finance et mathématiques. Ces licences sont par ailleurs peut-être moins considérées par les jurys d'école de commerce si toutefois vous envisagiez de présenter votre candidature en admission sur titre à l'une d'elles : vos résultats devront être d'autant meilleurs. Mais il reste préférable pour cette poursuite d'études (école de commerce) de vous diriger vers la licence qui vous permettre d'obtenir les meilleurs résultats. Dernier point sur l'une des différences majeures entre AES et LEA en termes de débouchés : la première permet de présenter les concours administratifs catégorie A et B pour rejoindre la fonction publique (enseignements en droit utiles à cette fin), la seconde destine davantage à des métiers ouverts sur l'international.

    S'agissant du commerce international : les masters correspondants sont tout à fait accessibles après une licence LEA ou économie-gestion, sans doute AES si de même vous présentez de bons résultats. Un point à considérer au-delà de la licence pour cette poursuite d'étude reste la possibilité de faire un ou deux semestre d'échange académique à l'étranger. Au-delà de l'approfondissement de la connaissance de la langue dans le pays d'accueil, cela peut permettre d'améliorer aussi vos capacités d'adaptation et votre ouverture internationale. Ces éléments seront appréciés lors d'une candidature en master commerce international.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.