Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour bonjour !

J'ai été acceptée au sein de la prépa Honoré de Balzac à Paris, que j'avais demandée en raison de leur option Géopolitique qui est, il me semble, assez rare. Cependant, il est difficile de trouver des échos récents à propos de cette prépa. Quelqu'un pourrait-il en parler ? Je connais son niveau et son classement, mes questions concernent surtout l'ambiance, la mentalité des professeurs, l'exigence de ces derniers, la pertinence de l'option Géopolitique, et/ou n'importe quel autre détail, même s'il concerne l'administration ou l'établissement en soi !

Par ailleurs, s'il y a des futurs hypokhâgneux à Honoré de Balzac qui passent par là, je serais ravie de pouvoir discuter avec vous !

Merci d'avance !

Réponses

  • Bonjour,

    Visiblement, ton message n'attire pas les foules. :)

    Tu devrais essayer les réseaux sociaux pour entrer en contact avec les personnes que tu cherches. Sur Facebook, en faisant une recherche de groupe, par exemple.

    Bon courage !

  • Bonjour @guillaumecls,

    Le problème étant que j'ai déjà demandé à adhérer à un groupe qui semble appartenir au lycée, mais il semble ne plus être actif depuis plusieurs années vu le faible nombre de membres qu'il comporte et sa date de création...

    Je suis venue ici après avoir écumé les réseaux sociaux justement !

    Merci pour ta réponse !

  • J'aurai essayé !

  • Bonjour à toi,


    Pour ma part j'avais bien aimé cette prépa. L'ambiance était plutôt bonne, on n'était pas trop nombreux, une trentaine, on pouvait travailler ensemble et il n'y avait pas trop de grosses rivalités. L'option géopolitique est très bien,le prof est vraiment super et les autres enseignants sont bien aussi. Il y a du travail, normal en prépa, mais ça reste gérable. Voilà, j'espère avoir un peu répondu à tes questions!

  • Bonjour,

    j’étais en hypokhâgne au lycée Honoré de Balzac durant cette année 2019-2020. C’était une belle année. L’ambiance y est bonne. La pression est moindre par rapport à d’autres grands lycées. Néanmoins, les attendus sont de niveau prepa. Les professeurs proposent des cours d’une grande richesse. Si l’implication est maximale il y a la possibilité de beaucoup progresser. Un élève n’étant pas enclin à être démoralisé tous les jours comme dans d’autres lycées y sera d’autant plus à l’aise car les professeurs font attention au ressentis de chacun. Tout le monde est traité de la même manière que ce soit un bon ou un mauvais élève. L’option géopolitique animée par monsieur Dagorn est vraiment intéressante et ne prend que deux heures de cours en plus. Les cours de cette option sont vraiment captivants et apportent une nouvelle vision de l’actualité et du monde.

    voila

  • solensolen Membre

    Bonjour,

    J’étais en hypokhâgne au lycée Honoré de Balzac cette année scolaire 2019-2020. C’est une très bonne prépa littéraire avec des professeurs excellents, ils sont très qualifiés et sont très à l’écoute des élèves. Il n’y a aucun favoritisme et le niveau attendu est de prépa, donc il est normal que cela se voit du côté des notes. L’ambiance est bonne, les professeurs encouragent toujours les élèves si ces derniers sont motivés à être en prépa. L’option Géopolitique est encadrée par le professeur de Géographie, M. Dagorn, et c’est une chance car c’est une option rare, et elle permet un grand enrichissement au niveau de l’actualité et c’est un moyen de mieux décrypter ce qu’il se passe dans le monde. C’est utile dans tous les poursuites d’études que l’on souhaite faire. Il n’y aucun soucis au niveau de l’administration car on peut la solliciter si besoin. C’est un grand établissement mais on y prend vite ses marques, vu qu’il y a un endroit réservé aux prépas. Il y a un étage au CDI réservé aux prépas, et pas que littéraires, avec des ouvrages qu’on peut consulter et emprunter pour les cours et où on peut y travailler et y étudier si on le souhaite. La prépa est centré sur le concours de l’ENS et de la Banque d’Épreuves Littéraires, mais l’objectif est bien plus grand : celui de trouver la voie qui nous convient. Il y a beaucoup de débouchés à la prépa littéraire, et les professeurs nous font comprendre qu’il y a aussi d’autres grandes écoles et d’autres concours auxquels on peut se préparer. L’avantage à Balzac, c’est aussi d’être dans une prépa qui ne met pas autant la pression sur ses étudiants, comme c’est le cas dans d’autres prépas des grands lycées parisiens, mais de s’épanouir culturellement et intellectuellement. 

  • Bonjour, merci à tous pour vos réponses !

    Je suis rassurée de savoir que l'ambiance est bonne et les professeurs à l'écoute. C'était une grande crainte pour moi car je sors d'une année d'hypokhâgne assez désastreuse. J'ai été autorisée à redoubler exceptionnellement car j'ai eu des problèmes de santé conséquents tout au long de l'année, et quelques uns de mes professeurs au sein de mon ancienne prépa ne se sont pas vraiment montrés compréhensifs (pour rester gentille...), sans parler de ma promo. De ce fait, sans aller non plus jusqu'à parler de traumatisme, ça me laissait quelques appréhensions !

    Je suis également ravie de savoir que vous avez trouvé l'option Géopolitique géniale, c'est vraiment la raison pour laquelle j'ai demandé Balzac car, comme tu l'as souligné @solen, elle est rare !

  • Salut Pauline,

    Je vais moi aussi rentrer en hypokhagne à Paris l'année prochaine mais à Chaptal.

    Dans quelle prepa as-tu effectué ta première année d'hypokhagne ?

  • paulinepccipaulinepcci Membre
    juin 2020 modifié

    Bonjour Timothé,

    Je t'invite à venir en privé si tu veux en discuter, parce que la prépa où j'ai été reste tout de même une bonne prépa et je n'ai pas envie de laver mon linge sale en public, sachant que ça concerne une expérience et des ressentis strictement personnels qui ne sont pas forcément représentatifs de cette prépa dans sa globalité !

    PS : Ce n'est pas Chaptal, si c'était la question sous-jacente :)

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.