Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour à toutes à tous, 

Comme beaucoup de mes collèges de lettres, je dois préparer mes élèves à l'épreuve orale du baccalauréat de Français et plus particulièrement à la seconde partie de l'entretien qui vise à présenter une œuvre de son choix. J'ai quatre élèves qui ont choisi l'Étranger d'Albert Camus et ils me demandent des "questions types" que les examinateurs pourraient leur poser.

Ainsi, je vous sollicite afin de me faire part de vos idées de propositions de questions sur l'Étranger dans le cadre de la seconde partie de l'épreuve qui est évaluée sur 8 points.

Amicalement,

Marie

Mots clés :

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour Marie,

    Quelques propositions :

    1 - Comment justifier le titre de l'œuvre ?

    2 - En quoi est-elle un réquisitoire contre la peine de mort ?

    3 - Le thème de l'absurde

    4 - Meursault est-il un anti-héros ?

  • Merci beaucoup Jean-Luc.

    J'apprécie particulièrement la quatrième !

  • JehanJehan Modérateur

    Oui, la quatrième me semble une question souvent posée !

  • Merci @Jehan et @Jean-Luc !

    Quant à la "présentation de l'oeuvre suivie de l'exposition des raison du choix".

    Je suggère à mes élèves de présenter l'oeuvre en 3 minutes. Est-ce suffisant ? Comment est précisément évaluée cette présentation ?

    Une élève m'a expliqué les raisons qui l'ont poussée à choisir l'Etranger d'Albert Camus, mais j'ai des doutes sur la recevabilité de ses raisons :

    "J'ai eu l'occasion il y a quelques temps de voir Lo straniero (l'Etranger). C'est une adaptation cinématographique réalisé par Luchino Visconti et sorti en 1967. Le film est très fidèle au roman et ce qui m'a plu. Le réalisateur lui-même affirmait qu'il "n'avait pris aucune liberté avec l'oeuvre de Camus sauf quelques coupures nécessaires dans la transposition de l'écriture à l'image et du style indirect au style direct. Quoi qu'on ait écrit à propos de ce film, cela reste un grand Visconti. Très fidèle à Camus, c'est une oeuvre fascinante où Mastroianni est admirable dans le rôle de Meursault, tout en nuances. Baigné par la lumière de l'Algérie et rythmé par une musique remarquable de Piero Piccioni, le film est d'une grande justesse, dans l'évocation de la veulerie du personnage principal, dont l'indécision provoquera sa perte. Pourquoi la société devrait-elle nous dicter notre façon de réagir face à la mort ?

    La lecture de ce chef-d'oeuvre d'Albert Camus m'a aussi permis de me replonger dans mon Algérie, l'Algérie natale de mes parents, l'Algérie où je passe mes vacances, dans les rues d'Alger dans lesquelles je déambule accompagnée d'une glace à la fraise et sous un resplendissant soleil. Cette lecture m'a permis de m'évader sous le soleil d'Alger"

    Est-ce que ces raisons suffisent à justifier le choix de l'oeuvre ?

    Merci beaucoup 😊

  • JehanJehan Modérateur
    19 mai modifié

    En tout cas, cette élève, au lieu de faire une critique personnelle, a pompé le début de son texte sur deux critiques de spectateurs parues sur le site AlloCiné... Deux copier-coller. Donc méfiance ! Seul le dernier paragraphe (la lecture et les souvenirs de vacances ) me semble avoir été écrit par elle-même. Un peu léger, tout de même.

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Son paragraphe principal est presque intégralement pompé sur des commentaires de spectateurs de AlloCiné

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm-27797/critiques/spectateurs/

    Il ne s'est donc pas trop foulé, à part le détail sur la glace à la fraise dont le rapport avec Camus est incertain !

  • Oh merci infiniment @Jehan et @lamaneur, vous êtes si attentifs !

    Tout à coup, je suis très déçue, je pensais réellement qu'il s'agissait de son avis personnel et non d'un vulgaire copier-coller sur "Allociné".

    J'espère que c'est un cas isolé, sinon cette partie de l'oral n'aurait plus de sens. La justification du choix de l'oeuvre doit être personnelle !

    Quant à la "fraise", je pense qu'elle voulait faire un parallèle avec ses vacances...

    Donc ma question tombe à l'eau. Mais imaginons que c'était son paragraphe, aurait-il fallu qu'elle élargisse davantage ou c'était suffisant ?

    Voir un film suffit à justifier un choix ?

    J'aimerais proposer à mes élèves des pistes de films sur l'Etranger, à part celui de Visconti (que je trouve excellent) je n'en vois pas. Avez-vous d'autres adaptations cinématographiques à me conseiller ?

    Merci beaucoup @Jehan et @lamaneur pour votre dévouement et pour votre sens de l'observation.

  • AmmyAmmy Membre
    20 mai modifié

    Non, voir un film ne suffit pas, mais l'élève peut en effet en parler. Il faut d'abord parler de l'œuvre elle-même. Nos questions ensuite doivent aussi porter sur des avis personnels. C'est un peu différent des questions de l'entretien des années précédentes, davantage tournées vers les "savoirs". On peut demander à l'élève son avis sur un personnage, une scène, ce qu'il a pensé ou ressenti à la lecture d'un chapitre (pour l'Étranger je demanderais volontiers les premières réactions à la lecture de l'incipit). Est-ce qu'il s'attendait à une telle fin ? Normalement les réponses doivent nous montrer :

    • s'il a bien lu l'œuvre et pas juste un résumé
    • s'il est capable de formuler et justifier un avis personnel

    On peut aussi élargir un peu je pense en confrontant à d'autres œuvres étudiées ou en demandant par exemple à l'élève s'il a vu une version jouée (pour le théâtre), les liens qu'il peut établir avec l'actualité...

  • AmmyAmmy Membre
    20 mai modifié

    Nous avons reçu un "guide pour l'oral" de nos inspecteurs, je ne sais pas si c'est le cas dans toutes les académies. Voici des questions suggérées :

    A quel(s) tableau(x) associeriez-vous le Rouge et le Noir ? Quels liens pouvez-vous établir entre Julien Sorel et Stendhal ? Quelles idées de Beaumarchais avez-vous retenues ?

      Pouvez-vous établir un lien entre Hilda (étudiée) et la pièce de Beaumarchais que vous avez étudiée ? 

      Que vous a apporté la lecture de ce roman, de ces poèmes ? Le personnage de Julien Sorel peut-il plaire à un jeune du XXIe siècle? 

      Dans dix ans, de quels détails vous souviendrez-vous de l’œuvre que vous avez lue ? Quels sont les vers d’Apollinaire que l’on ne peut oublier ? 

  • LaoshiLaoshi Membre
    21 mai modifié

     Dans dix ans, de quels détails vous souviendrez-vous de l’œuvre que vous avez lue ? 

    En voilà une question stupide !

    Convoquez-moi dans dix ans, je vous le dirai !

  • @Laoshi Cela ressemble fortement à ce que le Ministre disait il n'y a pas si longtemps sur je ne sais quelle chaîne d'information "Dans dix ans, ils se souviendront de moi"...

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.