Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,

J'ai une dissertation à faire et j'apprécierais beaucoup votre aide pour éclaircir le sujet et peut-être me donner quelques idées pour les axes.

Consigne :  

La réussite d’un roman vient-il de la convergence entre la société qu’il dépeint et les choix narratifs de l’auteur ainsi que les procédés formels qui l’évoquent ? 

Vous répondrez à cette question grâce à votre lecture de La Princesse de Clèves et de vos lectures personnelles.


Je vous remercie.

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour Ellalala,

    Nous voulons bien éclairer le sujet pour toi.

    Le mot important est convergence, unité. Le projet narratif sera d'autant mieux compris (réussi) que sa forme, son environnement (surtout pour les contemporains), les schémas narratif et actanciel seront mis au service du sens.

    Pour atteindre à la renommée, il lui faudra de plus une originalité certaine et si possible du génie.

  • EllalalaEllalala Membre
    2 juin modifié

    Merci beaucoup, Jean-Luc

    Cependant le sujet reste encore très flou, j'ai du mal à penser à des axes et des arguments....

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Si tu prends La Princesse de Clèves, dont le propos est de dénoncer le danger des passions, regarde en quoi tient cette convergence ;

    • une société désœuvrée qui s'adonne à la "galanterie"
    • des choix narratifs qui sont parfois invraisemblables mais nécessaires : le vol du portrait, Nemours témoin de l'aveu de la princesse à son mari
    • un langage précieux (au sens noble du terme)
  • Bonjour,

    Je reviens vers vous car il y a de cela quelques mois j'avais reçu ma note pour la dissertation 7/20 et je me demandais ce que j'aurai pu améliorer. J'avais fait un plan dialectique.

    Problématique : La réussite d’un roman tient-il seulement à la « convergence » entre la société (le monde) qu’il peint tout en étant fictif et les procédés d’écriture que choisi l’auteur pour son œuvre narrative ? 

    Plan détaillé :

    I. Un bon roman est le résultat de l'alchimie entre la société qu'il dépeint et la forme

    a) La représentation d'un Univers.

    -Représentation d'une société comporte des moeurs, des normes sociales.

    Ex : La Princesse de Clèves

    -Notion de "mimesis"

    b) Choix narratifs et procédés qui l'évoquent

    c) La confrontation du personnage au monde crée par l’auteur : réflexion morale. Convergence qui peut avoir pour but de dénoncer. Techniques mises au service d’une morale, d'un message.

    II. La réussite d'une oeuvre ne se doit pas seulement à cette convergence

    a) Le sujet abordé et l'époque

    b) Le génie de l'auteur

    c) Les respects des règles du genre et du courant auquel il appartient.


    Les dissertations ne sont pas mon fort, ça ne m'inspire pas trop. Il est vrai qu'en plus comme nous venions de débuter le roman et nous avions pratiquement qu'étudier la Princesse de Clèves je n'avais pas beaucoup d'exemples. Cela rendait la tâche encore plus difficile. Je vous remercie.

  • L'énoncé de ce sujet paraît d'abord étrange, pour ne pas dire retors. . J'ai ma petite idée sur les raisons qui y conduisent, mais cela nous éloignerait peut-être trop de la question. Comment faire "converger" deux éléments qui sont d'une nature entièrement différente, comme le sont une société d'une part, et des procédés narratifs par ailleurs ? S'il s'agit de dire que les procédés narratifs sont déterminés par le type de société (par exemple la France d'Ancien Régime, l'âge classique), il y a plutôt une causalité qu'une "convergence".

    La "convergence" suppose que l'on relie deux sources d'abord indépendantes, qui peuvent donc d'abord exister l'une sans l'autre, ce qui instruit une balance assez bizarre, puisqu'il paraît clair qu'aucune manière littéraire, aucune forme ne peut exister sans la société, tandis que le contraire est possible ?

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.