Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour pouvez vous m’aider à réécrire le monologue d’arnolphe de manière contemporaine ...

S’il vous plait je suis en première et j’ai de grande difficulté

voici le texte qu’il faut réécrire d’une manière contemporaine:

J'ai peine, je l'avoue, à demeurer en place,

Et de mille soucis mon esprit s'embarrasse,

Pour pouvoir mettre un ordre et dedans et dehors

Qui du godelureau rompe tous les efforts.

De quel oeil la traîtresse a soutenu ma vue !

De tout ce qu'elle a fait elle n'est point émue ;

Et bien qu'elle me mette à deux doigts du trépas,

On dirait, à la voir, qu'elle n'y touche pas.

Plus en la regardant je la voyais tranquille,

Plus je sentais en moi s'échauffer une bile ;

Et ces bouillants transports dont s'enflammait mon coeur

Y semblaient redoubler mon amoureuse ardeur ;

J'étais aigri, fâché, désespéré contre elle :

Et cependant jamais je ne la vis si belle,

Jamais ses yeux aux miens n'ont paru si perçants,

Jamais je n'eus pour eux des désirs si pressants ;

Et je sens là dedans qu'il faudra que je crève

Si de mon triste sort la disgrâce s'achève.

Quoi ? j'aurai dirigé son éducation

Avec tant de tendresse et de précaution,

Je l'aurai fait passer chez moi dès son enfance,

Et j'en aurai chéri la plus tendre espérance,

Mon coeur aura bâti sur ses attraits naissans

Et cru la mitonner pour moi durant treize ans,

Afin qu'un jeune fou dont elle s'amourache

Me la vienne enlever jusque sur la moustache,

Lorsqu'elle est avec moi mariée à demi !

Non, parbleu ! non, parbleu ! Petit sot, mon ami,

Vous aurez beau tourner : ou j'y perdrai mes peines,

Ou je rendrai, ma foi, vos espérances vaines,

Et de moi tout à fait vous ne vous rirez point.


Mots clés :

Réponses

  • Une question d'abord : réécriture en vers qui riment ????

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Allez, commençons.

    J'ai peine, je l'avoue, à demeurer en place,

    J'ai du mal, c'est vrai, à tenir en place

    Allez, à toi, Sheirley, au moins pour certains vers !

  • florealefloreale Membre
    12 mai modifié

    J'enrage et je bous je ne tiens pas en place

    Ma tête est perturbée car il y a menace

    C'était organisé j'avais tout préparé

    Une épouse soumise j'avais tout décidé

    Et voilà qu'un intrus s'en vient tout chambouler

    En faisant les yeux doux et Agnès d'admirer

    Elle s'en vante vers moi et me voilà jaloux

    Me voilà bien moins sûr d'être un jour son époux.

    La femme est bien frivole de regarder ailleurs

    De choisir d'aimer et tant d'autres horreurs

    Je veux être le chef de ses jours de son coeur

    Je me moquerai bien de la savoir en pleur

    Je suis maître chez moi et entends le rester

    La femme à la maison et la porte à fermer

    Mais d'où sort cette idée de droit d'égalité

    Un mot qu'il faut rayer c'est le mot liberté

    Je vais hausser le ton fixer les interdits

    Les soupirants qui passent seront tous des maudits

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Très joli, Floréale, mais ça ne passera jamais pour un devoir d'élève !

  • AmmyAmmy Membre

    Mais faut-il le faire en vers ? Le mystère demeure...

  • florealefloreale Membre

    Très joli, Floréale, mais ça ne passera jamais pour un devoir d'élève !


    Mon seul souci devant ce genre de devoir tout en contraintes, c'est de voir si c'est "faisable", c'est pourquoi j'essaie mais j'aimerais beaucoup que le prof s'y colle pour voir !

    J'ai vu d'autres demandes qui me laissent sceptique : écrire une fable avec telle morale imposée, écrire un sonnet avec rimes croisées, une métaphore et une personnification, une hyperbole, rédiger une scène de théâtre, écrire une nouvelle.

    "Faut-il pleurer, faut-il en rire ? Je n'ai pas le coeur à le dire".😓😔

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Il y a bien des sujets qui me semblent difficiles et artificiels, mais celui-ci ne se range pas dans ces catégories. D'abord, je suppose qu'il n'est pas question de demander de faire des vers, mais simplement de redire, avec des mots d'aujourd'hui, cette longue tirade dont un certain nombre de vers sont passablement vieillis. J'y vois donc plutôt un très sain exercice de compréhension du texte.

  • JehanJehan Modérateur

    Tiens, voilà qui me rappelle un certain Mierlo.poquelin... 😉

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    J'y ai pensé aussi, mais là, on demande à l'élève de faire le travail sur la pièce originale. C'est nettement plus intelligent (et parfois difficile).

  • Bon alors, Sheirley, en vers qui riment ou pas ?

  • JehanJehan Modérateur

    Selon moi, probablement pas... Mais bon, on dirait que Sheirley est partie !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.