Hugo, Les Châtiments, III, 13 - L’histoire a pour égout des temps comme les nôtres

Bonjour j'ai un commentaire a faire sur Les châtiments de V.Hugo et plus particuliérement sur "L'histoire a pour égout des temps comme les nôtres" qui est un poème.
L’histoire a pour égout des temps comme les nôtres,
Et c’est là que la table est mise pour vous autres.
C’est là, sur cette nappe où joyeux vous mangez,
Qu’on voit, — tandis qu’ailleurs, nus et de fers chargés,
Agonisent, sereins, calmes, le front sévère,
Socrate à l’agora, Jésus-Christ au calvaire,
Colomb dans son cachot, Jean Huss sur son bûcher,
Et que l’humanité pleure et n’ose approcher
Tous ces gibets où sont les justes et les sages, -
C’est là qu’on voit trôner dans la longueur des âges,
Parmi les vins, les luths, les viandes, les flambeaux,
Sur des coussins de pourpre oubliant les tombeaux,
Ouvrant et refermant leurs féroces mâchoires,
Ivres, heureux, affreux, la tête dans des gloires,

Tout le troupeau hideux des satrapes dorés ;
C’est là qu’on entend rire et chanter, entourés
De femmes couronnant de fleurs leurs turpitudes,
Dans leur lasciveté prenant mille attitudes,
Laissant peuples et chiens en bas ronger les os,
Tous les hommes requins, tous les hommes pourceaux,
Les princes de hasard plus fangeux que les rues,
Les goinfres courtisans, les altesses ventrues,
Toute gloutonnerie et toute abjection,
Depuis Cambacérès jusqu’à Trimalcion.

4 février 1853.


J'ai un peu de mal a saisir le sens de ce texte et a élaborer un plan au niveau des outils d'analyses j'ai compte quelque uns par exemple:
champ lexical de la nourriture
Phrase longue parsemée de virgule rythme lent
pauvreté du peuple
évocation de grands personnages Colomb le Christ Socrate
rimes plates
comparaisons du peuple avec les requins ou les chiens
registre polémique
ironie de l 'auteur ?

voila quelques unes de mes idées si vous en avez d'autres vous pouvez mz les proposer mais je recherche surtout un moyen d'organiser tout cela dans un plan ...

Merci d'avance pour vos réponses ...

PS; Aussi je voulais savoir s'il y avait une allusion a Napoléon III dans ce texte ?

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Over,
    L'histoire a pour égout des temps comme les nôtres ;
    Et c'est là que la table est mise pour vous autres.
    C'est là, sur cette nappe où, joyeux, vous mangez,
    Qu'on voit, – tandis qu'ailleurs, nus et de fers chargés,
    Agonisent, sereins, calmes, le front sévère,
    Socrate à l'Agora, Jésus-Christ au Calvaire,
    Colomb dans son cachot, Jean Hus sur son bûcher,
    Et que l'humanité pleure et n'ose approcher
    Tous ces gibets où sont les justes et les sages ;
    C'est là qu'on voit trôner dans la longueur des âges,
    Parmi les vins, les luths, les viandes, les flambeaux,
    Sur des coussins de pourpre oubliant les tombeaux,
    Ouvrant et refermant leurs féroces mâchoires,
    Ivres, heureux, affreux, la tête dans des gloires,
    Tout le troupeau hideux des satrapes dorés ;
    C'est là qu'on entend rire et chanter, entourés
    De femmes couronnant de fleurs leurs turpitudes,
    Dans leur lascivité prenant mille attitudes,
    Laissant peuples et chiens en bas ronger les os,
    Tous les hommes requins, tous les hommes pourceaux,
    Les princes de hasard plus fangeux que les rues,
    Les goinfres courtisans, les altesses ventrues,
    Toute gloutonnerie et toute abjection
    Depuis Cambacérès jusqu'à Trimalcion.

    4 février 1853.
    Ce texte appartient au registre satirique.
    Il est bâti sur une opposition (antithèse).
    D'un côté, les riches corrompus qui ont confisqué le pouvoir à leur profit et pour la satisfaction de leurs vices ; de l'autre les pauvres.
    Hugo reprend l'image forte du Pauvre Lazare et du mauvais riche dans les Évangiles.

    Il y a une autre opposition plus forte encore :
    "Tous ces gibets où sont les justes et les sages",
    les grands hommes que tu as identifiés et les détenteurs du pouvoir actuel.

    Ce poème de Victor Hugo étant extrait des Châtiments, tu as raison de te demander si la cible est bien Napoléon III.
    Il faut particulièrement analyser le dernier vers pour rattacher la "fête obscène" au Second empire.
    Pour ce faire, lis les liens suivants sur Cambacérès
    ici,
    Et sur Trimalcion
    là.

    Le résultat est non seulement la condamnation du régime napoléonien, mais de toute tyrannie obscurantiste, ou plutôt une condamnation du régime napoléonien, réplique de la Rome décadente.
    Ainsi s'exprime le vertueux républicain Hugo.
  • merci beaucoup ! je pense que je vais pouvoir m'en sortir ...

    Je vais faire mon plan de la manière suivante :
    1) La misère du peuple
    et en opposition
    2) Les banquets des riches

    Je pense que ça ira ?
  • j'ai semblé voir qqun qui avait posé une qestion pour un commentaire de texte sur " l'histoire a pour égout... " de Victor Hugo, et je voudrais savoir si une personne aurait fait ce commentaire et pourrait me l'envoyer, étant donné que j'ai aucunes idées et que c'est pour demain... :/
    merci pour votre compréhension.
    (Message déplacé.)
  • Bonjour,
    Je vous écris pour vous demander de l'aide. Et bien après de nombreuses recherches, je n'ai rien trouvé de juste à propos de " L'Histoire a pour égout des temps comme les nôtres". J'ai ce texte pour l'oral de français et pour le moment j'ai quelques éléments mais pas assez pour une vraie lecture analytique.

    Voici ce que j'ai trouvé:
    * texte appartenant au registre satirique
    * poème en alexandrins et rimes plates
    * on assiste à un festin, toutes les actions sont données à voir comme par un traveling
    * oppositions entre les riches et les pauvres
    * champs lexical de la richesse et de la bassesse
    * le poème fait un bloc et composé que de 2 phrases --> renforce l'idée de colère, Hugo na pas retravaillé son texte
    * dégradation des nobles qualifiés par des adjectifs péjoratifs
    * inversement des valeurs --> la misère devient une valeur morale et le luxe à la turpitude
    * référence , Jean Huss et Colomb victimes de leurs idées
    * le texte représente une satire
    * Hugo dénonce la politique de Napoléon et ceux qui abusent de leurs pouvoirs --> Cambacérès et Trimalcion

    Et un exemple de plan:
    I/ Une réunion avec excès
    II/ Valeur symbolique
    III/ Valeur satirique

    Voilà ce que j'ai mais ce n'est pas assez, si vous avez déjà étudié ce texte, pourriez vous m'aider s'il vous plait.
    Je vous remercie d'avance.
  • Merci de m'avoir répondu si rapidement. Et bien, j'avais déjà vu ce sujet cependant je n'ai pas réussi à élaborer un vrai plan puisque les éléments que j'ai trouvé sont ressemblants à ceux cités dans la discussion dont vous m'avez envoyé le lien.
    Je vous remercie tout de même de votre réponse.
  • Ce que tu proposes s'inspire trop d'un corrigé d'internet.


    I. Un banquet épicurien
    Les invités
    Les divertissements
    Les comportements

    II. Un peuple abandonné
    Ailleurs ...
    La souffrance
    Des figures de martyrs

    III. Une satire cinglante
    Le registre polémique
    Un tableau manichéen
    Les Châtiments
  • Les éléments que j'ai donnés sont des éléments que j'ai essayé de trouver et des éléments que j'ai trouvés par-ci par-là. Il y a bien un site internet sur lequel j'ai trouvé un corrigé qui n'a pas l'air vraiment correct et qui est répétitif:
    http://www.bacdefrancais.net/histoire-egout-hugo.php

    Merci de ta réponse et de ta proposition de plan et le plan que j'ai proposé est celui que notre professeur nous a donné sans beaucoup d'explication.
    Merci encore.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.