Amelie1Amelie1 Membre
19 avril modifié dans Langues anciennes

Bonjour !

J'espère que vous allez tous bien.

J'aimerais vous demander conseil sur une question d'accentuation grecque, que j'essaie petit à petit d'assimiler. Dans le cadre d'un exercice de morphologie, j'ai conjugué πίμπλημι par πιμπλάνται au lieu de πίμπλανται, pensant qu'une diphtongue en finale valait deux temps. Après avoir consulté le Bailly, j'ai vu qu'elles pouvaient être courtes ou longues et l'Hermaion me dit que les diphtongues οι et αι en finale absolue se comportent le plus souvent comme des brèves du point de vue de l'accentuation. Mais je n'ai pas trouvé les paragraphes qui s'y référaient plus en détail dans mes grammaires.

Quelqu'un pourrait-il me renseigner sur les exceptions à cette règle ?

Merci à tous 😊

Amélie

Réponses

  • Amelie1Amelie1 Membre

    J'ai finalement trouvé solution à mon problème dans la grammaire de Joëlle Bertrand. οι et αι sont des finales longues :

    -à l'optatif

    -dans les adverbes en οι

    -quand ils sont suivis d'une consonne (οις et αις)

    Bonne soirée à tous !

  • Anne345Anne345 Membre

    Les diphtongues (...) sont longues. Cependant du point de vue du ton comptent pour brèves les diphtongues αι et οι lorsqu'elles terminent un mot, sauf à la 3ème personne singulier de l'optatif actif, et dans les adverbes en οι.

    Michel Lejeune, Précis d'accentuation grecque

  • Amelie1Amelie1 Membre
    20 avril modifié

    Parfait ! Merci beaucoup. J'ai déjà entendu parler de ce petit livre... C'est la référence apparemment. Je me le procurerai quand nous pourrons de nouveau aller en librairie. Il me sera sûrement très utile par la suite.

    Bonne soirée à tous !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.