Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour,

Voilà, après avoir terminé un M2 en Sciences du Langage et fait plusieurs stages et réelles expériences pro en communication depuis 1 an je souhaite revenir à mes premières amours et me lancer dans l'enseignement et donc passer le CAPES.

Malheureusement il y a un hic... Je suis venue sur Paris pour effectuer mon master de Sciences du Langage et c'est donc ici que j'ai enchaîné avec mon expérience pro depuis 1 an et donc je suis toujours sur place pour l'heure. Mais en réalité je viens de Montpellier et je souhaite plus que tout y retourner et surtout dire adieu à Paris et sa région une bonne fois pour toute !

Malheureusement avec le CAPES j'ai une peur bleue de me retrouver bloquer ici... Je voulais donc savoir 3 choses :

- Est-ce que si je m'inscris en master MEEF sur Montpellier que j'y passe le CAPES et mon stage et que je me pacse avec mon conjoint j'ai vraiment une chance d'éviter le retour à la case Paris ?

- Est-il possible de préparer le concours en m'inscrivant en M1 MEEF sur Paris et de le passer sur Montpellier pour faire mon stage là-bas et y rester après (solution la plus simple niveau organisation, déménagement etc etc) ?

- Si dans mes choix de stage puis d'affectation je ne mets que des académies du Sud est-ce que je peux vraiment me retrouver à nouveau expédié sur Paris ?

Merci à vous pour votre aide !

Mots clés :

Réponses

  • AmmyAmmy Membre
    19 avril modifié

    Tu peux te renseigner assez facilement sur le nombre de points nécessaires pour être pris dans l'académie de Montpellier en lettres. Je ne vois aucune raison pour que tu sois renvoyée spécialement à Paris si tu es pacsée à Montpellier et que tu demandes d'autres académies. Te garantir de rester spécialement à Montpellier serait un peu excessif, mais il me semble que dans notre matière actuellement les jeunes profs ne partent pas longtemps. Au moment voulu tu devras te faire conseiller pour mettre des vœux de "secours" dans des académies peu demandées. Tu ne t'y retrouveras pas "bloquée", au pire ce sera pour une année ou deux. A mon époque (un peu lointaine, certes) j'ai dû être TZR 1 an dans le Loiret pour avoir les points pour revenir définitivement dans le sud. Je n'étais ni mariée, ni pacsée. Dans d'autres matières c'est plus difficile.

  • LaoshiLaoshi Membre

    Si dans mes choix de stage puis d'affectation je ne mets que des académies du Sud est-ce que je peux vraiment me retrouver à nouveau expédié sur Paris ?

    Oui.

    On peut t'envoyer à Paris et n'importe où en France.

    Comme le souligne Ammy, à l'heure actuelle, cela peut être au pire pour un an ou deux. On manque de professeurs partout.

    Pour ma part, j'ai mis dix ans pour regagner l'académie d'Aix-Marseille. Mais c'est à une époque encore plus lointaine que celle d'Ammy. D'abord, une petite ville isolée du Nord, pendant quatre ans, puis pendant six ans, une petite ville de l'académie de Grenoble, et après deux ans de séparation de conjoint et un bébé de six mois, nomination dans la ville demandée, je préfère ne pas te dire sur quel poste. (j'oubliais, j'étais agrégée, mais très jeune et célibataire au départ.) Avec cela, j'ai survécu.😉

    Alors, ne t'en fais pas ! D'ici que tu te trouves dans ce cas...Et puis, nos ressources sont plus importantes qu'on ne croit, même si elles peuvent sembler insuffisantes parfois.

  • AmmyAmmy Membre
    19 avril modifié

    D'ailleurs par rapport à ta phrase citée par Laoshi, ne mettre "que" des académies du Sud, donc très demandées, n'est pas une bonne solution. Il existe des académies très accessibles que tu peux demander en complément si tu veux éviter spécifiquement Paris. C'est ce que j'ai appelé un "vœu de secours". Si tu recherches les barres d'entrée par académies selon les matières tu pourras voir ça.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.