Maljuna KrisMaljuna Kris Membre
13 avril modifié dans Langues vivantes

Bonjour, je viens de mettre en musique le poème “Lluvia” de Federico García Lorca (www.avcxjo-moko-kantas.fr/kanto/lluvia) mais je n'arrive pas à comprendre le sens du mot “esquila” dans ce quatrain :

¡Oh lluvia silenciosa sin tormentas ni vientos,

lluvia mansa y serena de esquila y luz suave,

lluvia buena y pacífica que eres la verdadera,

la que amorosa y triste sobre las cosas caes!

En effet, aucune des acceptions du DRAE ne semble adaptée au contexte et j'avoue que je sèche…

Une piste, une idée ?

Merci.

Réponses

  • LaoshiLaoshi Membre
    13 avril modifié

    Bon, c'est de la poésie. Et je n'ai non plus aucune certitude.

    Ne pourrait-on retenir le sens botanique du terme ? Fleur et lumière, après tout, pourquoi pas ? (La clochette me tentait aussi, mais la tonte pas du tout.😉)

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Je crois qu'ici esquila a le sens de clarine, les sonnailles que portent les animaux ou de clochette.

  • LaoshiLaoshi Membre

    ¿Por qué no?😁

  • Tout d'abord merci à tou(te)s.

    Donc il s'agirait ici du bruit de la pluie qui sonnerait comme une clarine.

    ¿Porqué no?

    “A falta de pán, buenas son tortas”, aussi vais-je adopter cette option, au moins pour le moment.

    Encore merci.

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Donc il s'agirait ici du bruit de la pluie qui sonnerait comme une clarine.

    Oui c'est cela, un doux tintement, une lumière douce qui s'opposent aux orages et aux tempêtes. Ce sont bien cette douceur, cette paix qui irriguent le quatrain.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.