Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour tout le monde,

Actuellement en 3ème année de licence de lettres, j'étais censée faire une césure afin de travailler sur des projets perso. Etant donné la situation actuelle, ces projets semblent être compromis pour le moment. Pour éviter de me retrouver dans le vide l'année prochaine, j'ai donc du me pencher un peu sur des plans B, et commencer à préparer des candidatures de master maintenant me paraît un peu ambitieux. J'aimerais donc savoir s'il est possible de rentrer directement en L3 de philosophie ? Cela me paraît être une solution cohérente pour la suite de mon projet universitaire mais je trouve assez peu d'information concrète sur cette possibilité...

Merci beaucoup à vous !

Réponses

  • Et L1 et L2 de philosophie, c’est possible de zapper ?

    C’est ce qu’il faut demander à la faculté où tu désires t’inscrire.

    Est-ce que trois années en lettres sont équivalentes à deux années de philosophie ? As-tu au moins fait deux ans de philosophie en classe préparatoire ?

    Dans ce dernier cas, tu as peut-être une équivalence.

  • AmmyAmmy Membre

    En effet il me semble peu probable qu'on puisse s'inscrire directement en L3, à moins bien sûr que tu aies obtenu une équivalence de L2 de philo suite à une prépa littéraire. Mais je ne peux pas donner une réponse certaine.

  • Theriakos96Theriakos96 Membre
    avril 2020 modifié

    Je connais une fille qui, sans être passée par une CPGE, après un M1 (et donc ayant comme dernier diplôme une licence) de lettres classiques a pu être admise en L3 de droit sans problème. Je pense qu'ils prêtent beaucoup d'attention à la motivation, l'excellence du dossier et capacités de travail de l'étudiant ; si l'on peut éviter L1 et L2 de droit après 4 ans de lettres, je ne vois pas pourquoi il serait impossible d'intégrer une L3 de philosophie après une licence de lettres.


    Mais comme l'a dit Laoshi, il faut demander à l'université dans laquelle tu veux t'inscrire.

  • Je connais une fille qui, sans être passée par une CPGE, après un M1 (et donc ayant comme dernier diplôme une licence) de lettres classiques a pu être admise en L3 de droit sans problème.

    Eh bien, c’est du grand n’importe quoi.

    N’avoir jamais fait de droit n’est donc pas un obstacle pour passer une licence de droit. J’ose espérer au moins que la personne concernée avait au moins étudié le droit en autodidacte et pas seulement dans les discours des orateurs athéniens.

  • AmmyAmmy Membre

    Oui, il y a la question d'y entrer et la question d'y réussir en effet... Mais bon concernant la L3 de philo on n'a pas encore la réponse...

  • Theriakos96Theriakos96 Membre
    avril 2020 modifié

    Laoshi, tu as pleinement raison: la fille en question n'avait pas fait du droit auparavant de manière officielle, mais elle s'y était intéressée de près en autodidacte ; malgré cela elle avait beaucoup de lacunes qui ont mis en péril son année de L3, qui fut validée néanmoins. Aujourd'hui elle est avocate dans le sud de la France et aimerait accéder à l'ENM. Ceci étant dit, c'était une fille brillantissime, donc peut-être que cela a joué dans son recrutement. Enfin, je pense que ce serait quand même mieux que les universités sélectionnent avec davantage de rigueur les admissions 'parallèles' sur dossier.


    Il faudrait toutefois mentionner les passerelles de médecine permettant d'intégrer ce cursus d'études en 'sautant' la première ou même la deuxième année ; je connais une fille normalienne et agrégée de philo qui est rentrée directement en 3ème année de médecine (la passerelle officielle donne aux polytechniciens, aux normaliens et aux docteurs la possibilité de rentrer en 3ème année de Médecine, Pharmacie ou Dentaire, contrairement aux titulaires d'un M2 qui peuvent rentrer seulement en 2ème année). Cette passerelle est toutefois soumise à une stricte surveillance (dossier d'admissibilité + oral de motivation pour les admissibles) de la part des jurys.

  • Merci pour vos réponses ! J'ai finalement décidé de suivre une autre voie, mais, pour les personnes qui pourraient tomber à l'avenir sur cette discussion parce qu'étant dans cette même situation, il est bel et bien possible de passer directement en L3 Philosophie après une Licence de Lettres, toutes mes demandes ayant été acceptées (Paris 4, Paris 8 et Paris 10), bien que je doute que cela soit possible dans toutes les universités. Pour préciser et potentiellement rassurer, je n'avais pas fait de prépa littéraire auparavant, mais j'avais tout de même eu quelques cours de Philosophie dans mon cursus, je ne saurais pas dire si cela a pu avoir un impact en ma faveur. Après, il y a toujours en effet la question de la réussite à laquelle je ne pourrai donc pas donner de réponse, mais je suppose qu'en s'accrochant et s'il y a un véritable intérêt pour la matière, ça devrait être possible.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.