Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour, alors voilà, j'ai une dissertation à faire mais je ne suis pas très sûre de mon plan, le sujet est le suivant :

"Pensez-vous que la tragédie soit moralisatrice?"

La dissertation à l'air large cependant celle-ci se concentre seulement sur la pièce de Phèdre. J'ai donc fait un plan dialectique avec :

I- La tragédie peut avoir une fonction moralisatrice

a) la passion, une ennemie

b) l'excessivité rend une leçon au lecteur/spectateur

II- La tragédie n'est pas forcément moralisatrice

a)la dualité de Phèdre et notion divine

b) la vraisemblance trop exigeante

J'ai d'ailleurs fais un début d'introduction :

"La tragédie est un genre littéraire datant de l’antiquité. Elle s’inspire principalement de l’histoire mythologique. Phèdre est une pièce de théâtre tragique qui s’écrit en alexandrins et en cinq actes. Racine l’écrit en 1677, celui-ci était un grand dramaturge et poète français du 17e siècle. Pour écrire Phèdre il s’est énormément inspiré de l’œuvre « Hippolyte » d’Euripide (écrite au 5e siècle avant Jésus Christ). L’histoire reprend donc la continuation de la malédiction de Vénus, Phèdre y est touchée, ainsi elle aime d'un amour incestueux Hippolyte, le fils de son mari Thésée. Cet pièce a un effet purgatoire afin de libérer les personnages de leur passions, nous pourrons donc voir les combats interne entre raison et passion" (intro ni achevée ni fixe).

Je me pose certaines questions, les voici :

Si la catharsis possède une fonction moralisatrice, est-ce que la dualité de Phèdre (entre passion et raison) aurait-elle sa place dans le II ?

Est-ce que le début d'introduction est correct, ou est-il tout à refaire ?

J'hésite à mettre la dernière phrase dans le I au lieu de l'introduction, serait-il plus judicieux ? Ou cette phrase a-t-elle bien sa place dans l'introduction ?

Je vous souhaite à tous une excellente après-midi, en attente d'une réponse (: !

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur

    Bonjour Stelenka,

    Commençons par le début.

    Phèdre est-elle une pièce moralisatrice ? Il te faut chercher le sens précis de moralisatrice

    Tu peux relever deux sens. S'appliquent-ils également à cette pièce ?

    Si la tragédie relate une histoire que l'on peut apprécier selon la morale (les notions de bien et de mal), elle peut être approchée selon la psychologie, voire la psychanalyse.

    De plus Racine ne semble pas avoir une visée didactique à l'égard de ses personnages, il affirme dans la préface que Phèdre "n'est ni tout à fait coupable, ni tout à fait innocente". Devant le tribunal des spectateurs, il propose une héroïne ambiguë, qui fait horreur et pitié, qui est victime et bourreau. Si tu devais la juger, serait-elle coupable ? Aurait-elle des circonstances atténuantes ?

    Enfin, le vers racinien crée un climat esthétique qui rend les tourments de Phèdre très pathétiques. On est loin d'un banal inceste et d'un adultère trivial. De plus l'arrière-plan mythologique renvoie non seulement à la religion (qu'on pourrait assimiler à la morale) mais à l'effroi sacré, au plaisir épique.

  • StelankaStelanka Membre

    Bonjour Jean-Luc,

    Je vous remercie (: ! Je vais réfléchir à toutes ces questions ! Cela me permettra de m'éclairer.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.